Skip to main content

CMJ : Lafrenière répond par la bouche de ses canons

Critiqué par l'entraîneur Tim Hunter avant le match, l'attaquant québécois a touché la cible dans un gain de 5-1 face aux Tchèques

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

VANCOUVER - Si certains doutaient encore de la force de caractère d'Alexis Lafrenière, le jeune attaquant a pris les grands moyens pour les rassurer.

Et ce, dès sa deuxième présence du match.

Quelques heures seulement après avoir été la cible de critiques assez virulentes de la part de l'entraîneur-chef Tim Hunter, le Québécois a marqué son tout premier but au Championnat mondial junior pour aider le Canada à conserver une fiche parfaite et à battre la République tchèque 5-1, samedi au Rogers Arena.

À LIRE AUSSI : CMJ: Tim Hunter persiste et signeCinq choses à retenir du CMJ: Jour 3CMJ: Mads Søgaard veut imiter Andersen

« Je ne le vois pas comme ça », a-t-il lancé lorsqu'on lui a demandé si c'était un moyen de répondre à Hunter. « J'ai eu seulement deux présences en première et j'étais prêt chaque fois. Je vais respecter toutes ses décisions. J'ai travaillé le plus fort possible à chaque fois que j'ai embarqué. »

En fin de première, Lafrenière a laissé le disque à Jack Studnicka en fond de territoire avant de remonter au haut du cercle pour faire 3-1 grâce à un puissant tir sur réception. Lorsqu'il a vu la rondelle battre le gardien Jiri Patera, le jeune homme s'est propulsé dans la baie vitrée, visiblement soulagé.

À son retour au banc, il a eu droit aux félicitations des vétérans de l'équipe, dont celles de son compatriote Maxime Comtois qui lui a glissé quelques mots à l'oreille. Hunter est lui aussi venu le féliciter.

« Le sentiment de marquer était incroyable, a dit Lafrenière avec le sourire. La foule était vraiment intense. J'ai eu un blackout quand j'ai vu la rondelle entrer. C'était vraiment émotif. […] Maxime m'avait parlé avant le match et m'avait dit que ç'allait venir et de ne pas lâcher. Il m'a motivé sur le banc. »

Au total, la jeune sensation de 17 ans a effectué 12 présences pour un total de 7:42 de temps de jeu. Contrairement à la rencontre face à la Suisse, où il avait été cloué au banc en troisième, c'est au cours de cet engagement qu'il a été le plus utilisé samedi (6 présences - 5:15).

Ironie du sort, Lafrenière s'est retrouvé sur le premier trio en compagnie de Cody Glass et d'Owen Tippett le temps de quelques présences au deuxième engagement pendant que Comtois était retraité au vestiaire - probablement pour soigner une blessure.

« Sa réponse a été excellente, a vanté Hunter. C'est ce à quoi tu t'attends quand tu défies tes joueurs. »

Veleno se rachète également

Signe que les vieilles techniques de l'entraîneur ont fonctionné cette fois, Joe Veleno - qui avait lui aussi réchauffé le banc en troisième période contre la Suisse - a mis la table pour le quatrième but des siens, l'œuvre de MacKenzie Entwistle. Il a aussi menacé le filet adverse à quelques occasions en troisième.

« C'est sûr que j'ai mieux joué qu'au dernier match, a admis Veleno. Ce sont des choses qui arrivent. L'important c'est que j'ai été capable de rebondir aujourd'hui. C'est à nous d'en faire le plus possible avec les minutes qui nous sont données. »

Celui qui avait récolté 31 points à ses neuf derniers matchs avec les Voltigeurs avant de se diriger vers Vancouver a été utilisé durant 7:09 et a décoché trois tirs au but.

« Pour la première fois de leur carrière, Joe et Alexis ont fait face à de l'adversité, a élaboré Hunter. Ils ont sauté des présences. Je comprends ça. Nous leur avons parlé des choses qu'ils devaient corriger et ils l'ont fait. »

Comtois, son cinquième du tournoi, Brett Leason et Morgan Frost, tous les deux en avantage numérique, ont aussi marqué dans la victoire. Le gardien Michael DiPietro a été fort solide devant sa cage, repoussant 23 lancers.

Le Canada (3-0-0-0) a maintenant rendez-vous avec la Russie (2-0-0-0), lundi, pour conclure la ronde préliminaire. Advenant un gain des Russes contre la Suisse, dimanche, le premier rang du groupe A sera à l'enjeu dans ce duel.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.