Skip to main content

La vitesse rapporte finalement aux Predators

Nashville s'attend toutefois à une réponse rapide de San Jose dans le match no 4

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville sont à leur mieux lorsqu'ils jouent à pleine vitesse, et ils ont le sentiment qu'ils ont atteint une vitesse supérieure dans leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose.

Les Predators ont joué tous les deux jours depuis le 15 avril, soit depuis le début de leur série de première ronde contre les Ducks d' Anaheim. Les Predators ont remporté cette série en sept matchs, et n'ont pas eu beaucoup de temps avant d'entreprendre leur série contre les Sharks deux jours plus tard.

 

Même s'ils ont pris rapidement les devants dans le match no 1, on aurait dit que le calendrier avait fini par rattraper les Predators à mesure que la rencontre progressait. Les Sharks étaient plus rapides pour s'emparer des rondelles, et leur vitesse a été impossible à contenir par les Predators en troisième période.

San Jose a remporté les deux premières parties de la série quatre de sept à domicile, mais les Predators ont réduit l'avance des Sharks à 2-1 en l'emportant 4-1 dans le troisième duel à domicile mardi, et ils ont le sentiment d'avoir retrouvé leur énergie.

La quatrième partie aura lieu jeudi (21 h (HE); TVA Sports2, CNBC, SN) au Bridgestone Arena.

« Nous nous sommes remis de ce match no 7 en une journée, puis nous avons replongé immédiatement dans l'action, alors je pense que nous rechargions nos batteries quelque peu », a mentionné le défenseur des Predators Mattias Ekholm lorsqu'il lui a été demandé de décrire le début de la série. « Pour jouer avec vitesse, il vous faut de l'énergie. C'est aussi simple que ça. Je pense que nous avons été un peu lents dans le premier match, mais nous avons été beaucoup plus rapides dans les matchs no 2 et 3. Nous voulons continuer de la sorte. »

L'un des éléments importants de la vitesse d'équipe des Predators leur vient de la mobilité de leurs défenseurs. Roman Josi, Ekholm et Ryan Ellis sont reconnus pour leur aptitude à bien jouer dans leur zone et par leur habileté à générer de l'offensive en se joignant à l'attaque et en créant des jeux.Cette combinaison est un luxe pour Nashville.

« Il s'agit de la nouvelle LNH, a noté l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Si vous pouvez sortir la rondelle de votre territoire rapidement, que ce soit en patinant avec le disque ou en effectuant une passe, et si votre défenseur peut le faire, plus vite vous traverserez la zone neutre, et plus vite vous atteindrez la zone offensive.

« Notre défensive, je ne dirais pas que vous pouvez décrire tous ces joueurs d'une seule manière et dire que cela s'applique à chacun d'eux, mais nous misons sur des patineurs fantastiques qui aiment transporter le disque. D'autres possèdent d'excellents tirs, et d'autres font un peu de tout. Je pense que nous comptons sur un bon mélange à l'arrière. »

Les Sharks ont formé la meilleure équipe de la ligue sur la route en saison régulière et montrent un dossier de 3-1 à l'étranger depuis le début des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Nashville reconnaît que San Jose possède également beaucoup de vitesse, et s'attend à ce que le rythme soit plus élevé dans le match no 4.

« Ils forment une équipe rapide, a mentionné l'attaquant des Predators Filip Forsberg. Ils misent aussi sur beaucoup de talent, alors nous devons être en mesure de jouer de manière rapide si nous voulons rivaliser avec eux. Je pense que nous faisons du très bon travail jusqu'ici, mais ils vont probablement élever leur intensité d'un cran ou deux. Nous allons devoir être prêts à cela. »

 

En voir plus