Skip to main content

Poolers : Ferland s'éclate sur le premier trio des Hurricanes

Kinkaid et Jokiharju sont en hausse, tandis que Niederreiter et Provorov connaissent un mauvais début de saison

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

Micheal Ferland, Hurricanes de la Caroline (A) : La saison dernière, Ferland était employé avec les deux gros canons des Flames de Calgary, Johnny Gaudreau et Sean Monahan, et les Hurricanes de la Caroline semblent avoir utilisé la même stratégie cette saison. L'attaquant de 26 ans est le deuxième meilleur marqueur de la Caroline, ex aequo avec Justin Williams et Teuvo Teravainen, avec sept points (quatre buts, trois passes) en autant de matchs aux côtés de Sebastian Aho et de Teravainen sur le premier trio. Ferland s'avère particulièrement payant pour les poolers qui participent à des ligues multicatégories. Il affiche un différentiel de plus-6, il vient au deuxième rang des Hurricanes au chapitre des tirs au but (26) et au deuxième rang pour les mises en échec (18). De plus, il évolue sur la deuxième vague du jeu de puissance, et il devrait amasser sa part de points avec l'avantage d'un homme. S'il demeure sur le premier trio de la Caroline, il pourrait battre son record personnel de 41 points (21 buts, 20 passes) établi la saison dernière.

Video: CAR@TBL: Teravainen et Ferland font la paire

Keith Kinkaid, Devils du New Jersey (G) : Les Devils du New Jersey sont la seule équipe invaincue de la LNH, et c'est en grande partie grâce au brio de leur gardien. Kinkaid a obtenu le départ lors des quatre premiers matchs du New Jersey et il n'a cédé que quatre fois sur 103 lancers (pourcentage d'arrêts de ,961). C'est largement au-dessus de son pourcentage moyen de ,914 en carrière et les poolers devraient en profiter, car il devrait inévitablement descendre de son nuage. Chose certaine, miser sur Kinkaid est intéressant, car il n'a aucune compétition en l'absence de Cory Schneider, blessé à la hanche. D'ailleurs, ce dernier pourrait bien ronger son frein lorsqu'il sera de nouveau en santé. Tant que Kinkaid permettra aux Devils de gagner, il devrait conserver son filet.

À LIRE AUSSI : Top-100 des attaquants | Top-50 des défenseurs | Top-25 des gardiens | Des nouvelles de l'infirmerie

Henri Jokiharju, Blackhawks de Chicago (D) : À seulement 19 ans, Jokiharju impressionne à Chicago. Non seulement est-il le défenseur le plus utilisé des Blackhawks (21:09), mais il s'inscrit également à la feuille de pointage, lui qui a amassé cinq mentions d'aide en autant de parties. Jokiharju profite de tout un mentor en Duncan Keith, avec qui il évolue sur la première paire à forces égales. Il est le deuxième arrière le plus utilisé sur le jeu de puissance (1:41) et il vient au quatrième rang chez les Blackhawks avec 17 tirs au filet. Jokiharju a été sélectionné dans 48 pour cent des ligues standards de Yahoo, mais peut-être est-il encore disponible dans votre pool à long terme? Si oui, considérez l'option de faire son acquisition. À 35 ans, Keith vieillit et les Blackhawks ont peut-être trouvé son remplaçant en Jokiharju.

EN BAISSE

Nino Niederreiter, Wild du Minnesota (A) : L'attaquant du Wild ne connaît pas le début de saison escompté, au grand malheur des poolers qui ont misé sur lui. Niederreiter n'a qu'une passe en six rencontres et seulement 12 tirs. Il affiche le pire différentiel (moins-3) chez le Wild, à égalité avec l'attaquant Eric Staal. Niederreiter a passé la majeure partie de la dernière saison avec Staal, le meilleur buteur du Wild (42), et il amassait environ 0,5 point par match, mais ce n'est plus le cas en ce début de saison. Niederreiter alterne entre le deuxième et le troisième trio du Wild. Il serait donc sage de penser à le remplacer au sein de votre pool, à tout le moins jusqu'à ce que sa situation change ou que des blessures affectent des joueurs clés du Minnesota.

Vladislav Namestnikov, Rangers de New York (A) : Ce que bien des experts avaient prévu dans le cas de Namestnikov se concrétise : sa récolte de 44 points (20 buts, 24 mentions d'aide) en 62 matchs avec le Lightning de Tampa Bay, la saison dernière, était largement due à ses coéquipiers Steven Stamkos et Nikita Kucherov, et il n'offre pas le même niveau de productivité à New York. Namestnikov est essentiellement employé sur le troisième trio, il ne joue pratiquement jamais en avantage numérique (0:03) et il n'a décoché que huit tirs en six matchs. Si ce n'est pas déjà fait, vous devriez penser à le remplacer, car rien n'indique qu'il parviendra à se relancer offensivement.

Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie (D) : Mais que se passe-t-il avec Provorov? Nombreux sont les poolers qui ont misé sur le défenseur de 21 ans après qu'il eut récolté 41 points (17 buts, 24 passes) en 82 matchs avec les Flyers la saison dernière. Le Russe est toujours à la recherche de son premier point, et il affiche le pire différentiel de son équipe (moins-5), à égalité avec le défenseur Shayne Gostisbehere et l'attaquant Nolan Patrick. Il est pourtant le joueur le plus utilisé chez les Flyers (25:06), le deuxième en supériorité numérique chez les défenseurs (1:59). Peut-être que ses ratés ont à voir avec le nombre de tirs qu'il dirige vers le filet. Provorov n'en a que cinq jusqu'ici, alors qu'il en avait décoché 203 la saison dernière, au quatrième rang à ce chapitre chez les Flyers.

Video: PHI@COL: Provorov bat Hammond de la pointe

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.