Skip to main content

La Slovénie amorce bien les qualifications olympiques

Anze Kopitar inscrit trois buts contre la Pologne

par LNH.com / LNH.com

Anze Kopitar a réussi un tour du chapeau, marquant dans chacune des trois périodes, afin de propulser la Slovénie vers un gain de 6-1 contre la Pologne dans le premier match du Groupe D du tournoi final de qualification olympique à Minsk, au Bélarus.

Les gagnants des trois tournois de qualification qui se déroulent simultanément dans autant de pays vont faire partie du groupe des 12 équipes participantes aux Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud, en 2018.

Ils se grefferont aux équipes déjà qualifiées: Canada, États-Unis, Suède, Finlande, Russie, Suisse, Slovaquie, République tchèque et la Corée du Sud, le pays hôte.

Dans l'autre duel à Minsk, le Bélarus, pays hôte, a vaincu le Danemark 5-2 grâce au double de Sergei Kostitsyn, ancien porte-couleur des Canadiens de Montréal et des Predators de Nashville dans la LNH.

Nicklas Jensen (Rangers de New York) et Jannik Hansen (Canucks de Vancouver) ont été les marqueurs du Danemark.

L'Allemagne a blanchi le Japon 5-0 à Riga, en Lettonie, dans une confrontation du Groupe E. Tobias Rieder (Coyotes de l'Arizona) et Tom Kuhnhackl (Penguins de Pittsburgh) ont obtenu deux des trois buts de l'équipe en deuxième période. Le jeune Leon Draisaitl (Oilers d'Edmonton) a amassé deux passes. Philipp Grubauer (Capitals de Washington) a été le gardien vainqueur, avec seulement 13 arrêts.

La Lettonie a malmené l'Autriche 8-1, également à Riga. Kaspers Daugavins a fourni deux filets et Kristers Gudlevskis (Lightning de Tampa Bay) a repoussé 22 lancers pour la victoire.

Dans le Groupe F, à Oslo en Norvège, la France a eu raison de l'Italie 2-1 grâce au but en prolongation de Stéphane da Costa, anciennement des Sénateurs d'Ottawa.

Le gardien gagnant Cristobal Huet, qui a porté les couleurs de quatre équipes de la LNH incluant les Canadiens entre les années 2002 et 2010, a réalisé 23 arrêts.

Enfin, le Kazakhstan a défait la Norvège 4-3 en prolongation quand Brandon Bochenski a fait mouche dès la 31e seconde du surtemps.

La Norvège avait créé l'égalité 3-3 avec deux buts marqués au moment où elle avait retiré son gardien, vers la fin du troisième vingt.

 

En voir plus