Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Aubé-Kubel s'est fait une place chez les Flyers; Crawford fait bien depuis le départ de Lehner

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 1er au 7 mars.

À LIRE AUSSI : Gagné : Méfiez-vous des Flyers


Nicolas Aubé-Kubel, Flyers de Philadelphie
1-2-3, 4 MJ

Après trois saisons dans la Ligue américaine de hockey (LAH), Aubé-Kubel semble avoir fait sa niche chez les Flyers, et s'il continue à offrir un tel rendement, il deviendra un joueur indispensable pour l'entraîneur Alain Vigneault.

L'attaquant de 23 ans a connu une autre excellente semaine avec un point dans chacun de ses trois premiers matchs. Aubé-Kubel a obtenu des passes dans des gains face aux Rangers de New York, dimanche, et contre les Capitals de Washington, mercredi, avant de trouver le fond du filet dans une victoire de 4-1 contre les Hurricanes de la Caroline, jeudi. Sa belle séquence a pris fin, samedi, mais les Flyers ont tout de même réussi à signer un neuvième gain d'affilée.

Tout ça lui a permis d'obtenir un point dans cinq de ses six matchs (deux buts, trois aides) depuis le 25 février, signe qu'il est véritablement en train de prendre son envol dans la LNH. En fait, le Québécois a récolté 15 points (sept buts, huit mentions d'aide) en 35 parties cette saison, et 10 de ses points (cinq buts, cinq passes) ont été amassés depuis exactement un mois.

Video: CAR@PHI: Aubé-Kubel marque d'un angle restreint

Aubé-Kubel a disputé ses neuf premiers matchs en carrière dans la LNH la saison dernière, sans parvenir à s'inscrire à la feuille de pointage. Après avoir commencé la saison dans la LAH, il a été rappelé par les Flyers le 15 décembre et il ne semble plus vouloir regarder derrière après 229 matchs avec le club-école de Philadelphie.

Et celui qui a grandi à Sorel-Tracy ne s'implique pas seulement offensivement. Il prend le troisième rang chez les Flyers avec un total de 12,03 mises en échec par tranche de 60 minutes de jeu (79 en 35 rencontres). Aubé-Kubel est principalement employé sur le quatrième trio de Philadelphie avec Michael Raffl et Nate Thompson, mais son temps de jeu augmente tranquillement depuis son rappel et on l'a même vu sur la deuxième vague du jeu de puissance, signe que Vigneault lui confie de plus en plus de responsabilités.


Corey Crawford, Blackhawks de Chicago
Fiche de 2-1-0, MBA de 2,38, %ARR. ,920

Depuis que le gardien Robin Lehner a été échangé aux Golden Knights de Vegas à la date limite des transactions, le 24 février, son ancien adjoint Corey Crawford fait bonne figure.

Vendredi, Crawford a encaissé la défaite dans un revers de 2-1 contre les Red Wings de Detroit, mais il avait remporté ses quatre matchs précédents, accordant deux buts dans trois d'entre eux et conservant un pourcentage d'arrêts de ,936. Cette semaine, il a stoppé 81 des 88 lancers dirigés vers lui.

Depuis que Lehner a quitté les Blackhawks, le natif de Châteauguay, au Québec, a conservé un dossier de 4-2-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,84 et un pourcentage d'arrêts de ,916 en six départs. Il a notamment vaincu des offensives dangereuses comme le Lightning de Tampa Bay (5-2), les Panthers de la Floride (3-2 en tirs de barrage) et les Oilers d'Edmonton (4-3).

Crawford est parvenu à relever son niveau de jeu depuis la pause du Match des étoiles de la LNH. En 25 matchs auparavant, il avait accordé quatre buts ou plus dans un match à 10 reprises. En 13 rencontres depuis, il l'a fait seulement une seule fois.

Video: ANA@CHI: Crawford s'étire et vole Henrique

« À certains moments au début de la saison, je ne faisais pas les arrêts clés dans un match et ç'a conduit à plusieurs défaites », a mentionné Crawford après la victoire contre Edmonton. « Je pense que tout le monde fait mieux en défensive. Nos attaquants aident nos défenseurs depuis la pause du Match des étoiles. »

Malgré cela, les Blackhawks ont été incapables de profiter du bon rendement de leur gardien. Depuis le début du mois de février, ils n'ont que sept gains (7-8-2), et même s'ils ont connu une bonne séquence récemment, ils se trouvent à six points d'une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Lors de quatre défaites au cours de cette période, Crawford a accordé trois buts ou moins et son équipe s'est inclinée par un but d'écart, signe qu'il est parvenu à faire les arrêts, mais que son équipe a été incapable de le soutenir offensivement.
 

Mentions honorables

Claude Giroux, Flyers - 2-2-4, 4 MJ
Alex Chiasson, Oilers d'Edmonton - 2-1-3, 4 MJ
Anthony Duclair, Sénateurs d'Ottawa - 1-2-3, 2 MJ
Sean Couturier, Flyers - 2-0-2, 4 MJ
Antoine Roussel, Canucks de Vancouver - 1-1-2, 3 MJ
Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 1-1-2, 3 MJ
Phillip Danault, Canadiens de Montréal - 0-2-2, 3 MJ
Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - 0-2-2, 3 MJ
Mathieu Perreault, Jets de Winnipeg - 1-0-1, 1 MJ
Anthony Mantha, Red Wings de Detroit - 1-0-1, 2 MJ
Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay - 1-0-1, 2 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 1-0-1, 3 MJ
Charles Hudon, Canadiens - 1-0-1, 3 MJ
David Savard, Blue Jackets - 0-1-1, 3 MJ
William Carrier, Golden Knights de Vegas - 0-1-1, 3 MJ
Nicolas Roy, Golden Knights - 0-1-1, 3 MJ

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.