Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Pageau s'est offert un premier match de quatre points en carrière en saison régulière avec les Sénateurs

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 16 au 22 février.

À LIRE AUSSI : Une victoire signée Price et Domi à OttawaChabot en met plein la vue à Ottawa


Jean-Gabriel Pageau, Sénateurs d'Ottawa - 3-3-6, 4 MJ

Le joueur de centre a excellé sur le plan offensif chez les Sénateurs cette semaine, réussissant au passage tout un exploit avec un match de quatre points.

Pageau s'est offert une soirée de deux buts, dont celui de la victoire, et de deux passes quand Ottawa a écrasé les Sabres de Buffalo 7-4, mardi. C'est la première fois qu'il récoltait quatre points dans un match de saison régulière. Pageau avait inscrit quatre filets dans le match no 2 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est contre les Rangers de New York lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017.

Video: BUF@OTT : Pageau compte de son poste en A.N.

Dans un gain de 4-3 en prolongation face aux Stars de Dallas, dimanche, Pageau a également récolté deux points (un but, une aide).

Cette semaine fort productive lui a permis d'atteindre le plateau des 40 points (24 buts, 16 mentions d'aide) pour la deuxième fois de sa carrière. Dépasser son sommet de 43 points (19 buts, 24 passes), établi en 2015-16, ne devrait être qu'une formalité, surtout s'il continue à être employé sur le même trio que Brady Tkachuk. Face aux Stars et aux Sabres, les deux ont affiché un total combiné de 11 points (quatre buts, sept aides).

« En ce moment, la chimie est bonne avec mes compagnons de trio (Tkachuk et Connor Brown) », a dit Pageau après la rencontre face aux Sabres. « J'essaie de continuer à améliorer mon jeu pour gagner en confiance. Je veux prouver que je pourrai jouer encore longtemps dans cette ligue. »

Cela dit, ses compagnons de trio, Pageau pourrait les perdre s'il change d'adresse d'ici à la date limite des transactions (lundi, 15 h HE). Vu la situation au classement des Sénateurs (avant-dernier rang dans l'Est) et le fait que Pageau pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain, le joueur de 27 ans se retrouve au cœur de rumeurs d'échange. Jeudi, le réseau TSN rapportait toutefois que des négociations de contrat entre Pageau et les Sénateurs étaient amorcées.

Au sein d'une équipe en reconstruction, Pageau est un rouage important et fait figure de leader. En plus d'être en voie d'amasser plus de 50 points cette année, Pageau est le deuxième attaquant le plus utilisé d'Ottawa en moyenne (19:18) et il est le seul joueur d'avant avec un différentiel positif (plus-10, minimum 45 matchs joués), un exploit quand on considère que les Sénateurs affichent un différentiel de buts de moins-43.


Paul Byron, Canadiens de Montréal - 1-2-3, 3 MJ

On peut dire que Byron a réussi son retour au jeu avec les Canadiens cette semaine.

Byron avait raté 42 matchs entre le 16 novembre et le 17 février en raison d'une blessure au genou quand il a sauté sur la glace pour affronter les Red Wings de Detroit, mardi. Le rapide attaquant n'a pas mis de temps à faire sentir sa présence, participant au but de Nate Thompson avec Nick Cousins après seulement 5:59 de jeu en première période d'une rencontre au cours de laquelle le CH s'est incliné 4-3.

Video: MTL@DET : Thompson termine le jeu de Byron et Cousins

« C'était bien d'être de retour sur la patinoire », a mentionné Byron après la défaite. « Ç'aurait toutefois été mieux de partir avec la victoire. »

Ce n'était que partie remise pour le natif d'Ottawa, car les Canadiens ont vaincu les Capitals de Washington 4-3 en prolongation, jeudi, avant de blanchir les Sénateurs 3-0, samedi. Au cours de ce dernier match, Byron a récolté un but et une aide en étant employé aux côtés de Max Domi et d'Ilya Kovalchuk.

« Byron est probablement le joueur le plus sous-estimé dans toute la LNH, a lancé Domi après le match. Il est incroyable. J'adore jouer avec un joueur comme lui. Il a tellement de vitesse, il travaille fort et il est un véritable guerrier. C'est le genre de joueur avec qui tu gagnes. »

Video: MTL@OTT : Byron bat Anderson du côté du bouclier

Le principal intéressé doit espérer que cette semaine est le présage de jours meilleurs après plusieurs ennuis de santé. S'il dispute toutes les autres parties de la saison régulière, Byron terminera la saison avec 40 matchs joués après une saison 2018-19 de seulement 56 rencontres. 

Mentions honorables

Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride - 1-5-6, 4 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 4-0-4, 4 MJ
Sean Couturier, Flyers de Philadelphie - 2-1-3, 3 MJ
Claude Giroux, Flyers - 1-2-3, 3 MJ
Anthony Mantha, Red Wings de Detroit - 1-2-3, 3 MJ
Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay - 1-2-3, 3 MJ
Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 0-3-3, 3 MJ
Anthony Duclair, Sénateurs d'Ottawa - 1-2-3, 4 MJ
William Carrier, Golden Knights de Vegas - 1-1-2, 3 MJ
Anthony Beauvillier, Islanders de New York - 1-1-2, 3 MJ
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-1-2, 4 MJ
Nicolas Deslauriers, Ducks d'Anaheim - 1-0-1, 4 MJ
Nicolas Roy, Golden Knights - 0-1-1, 2 MJ
Marc-André Fleury, Golden Knights - Fiche de 3-0-0, MBA de 2,67, %ARR. ,910

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.