Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Giroux se relance après un passage à vide; retour au jeu réussi pour Mantha

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 9 au 15 février.

À LIRE AUSSI : Thibault : Les Bruins et la recette du succèsKotkaniemi et la vie dans la Ligue américaine

Claude Giroux, Flyers de Philadelphie - 2-4-6, 4 MJ

Après un long passage à vide, le capitaine des Flyers semble enfin voir la lumière au bout du tunnel.

Giroux vient de récolter neuf points (trois buts, six passes) à ses cinq derniers matchs, et six de ceux-ci ont été amassés cette semaine. L'attaquant venait de connaître une très mauvaise séquence avec seulement cinq mentions d'aide en 13 rencontres entre le 4 janvier et le 6 février, ayant été blanchi dans neuf de ces affrontements.

Giroux a entamé sa semaine avec un but dans un filet désert quand les Flyers ont vaincu les Panthers de la Floride 4-1, lundi, puis il a enchaîné avec deux aides dans une défaite de 5-3 contre les Islanders de New York le lendemain. Giroux a ajouté une autre passe à sa fiche dans un gain convaincant de 6-2 face aux Panthers jeudi. Et, samedi, il a obtenu un but et une passe dans un revers de 5-3 contre le Lightning de Tampa Bay, qui est tout simplement imbattable depuis un moment. 

Video: PHI@TBL: Giroux marque sur le retour de Provorov

Sa relance s'est amorcée le 8 février, quand il s'est offert une soirée d'un but et deux passes dans une victoire de 7-2 contre les Capitals de Washington. Son but face à Braden Holtby a d'ailleurs été son 800e point en carrière dans la LNH, devenant ainsi le 19e joueur actif de la LNH à cumuler plus de 800 points et le quatrième dans l'histoire des Flyers.

« La victoire est ce qui est le plus satisfaisant, surtout quand tu te présentes dans un aréna où il est si difficile de jouer, a confié Giroux. En plus, je ne jouais pas bien récemment. C'est plaisant de pouvoir contribuer à une victoire d'équipe et il faut que ça se poursuive. »

C'est une saison frustrante pour l'attaquant de 32 ans, qui est en voie de frôler le plateau des 60 points après des saisons de 85 et 102 points, en 2018-19 et 2017-18 respectivement. Même s'il contribue dans plusieurs autres aspects du jeu - au cercle des mises en jeu, en infériorité numérique et en territoire défensif - Giroux est un joueur résolument offensif et trop souvent, il a été tenu à l'écart de la feuille de pointage. Le joueur de centre de 32 ans a été blanchi dans 28 matchs jusqu'ici cette saison, avec encore 23 parties à jouer. À titre comparatif, il a été blanchi à 31 reprises la saison dernière et seulement 20 fois en 2017-18.

La bonne nouvelle, c'est que les Flyers ne subissent pas trop les contrecoups de la saison difficile de Giroux. L'équipe est portée par un autre francophone, le centre Sean Couturier, et profite de l'émergence de l'attaquant Travis Konecny et du gardien Carter Hart. Occupant la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est, Philadelphie est en voie de participer au tournoi printanier pour la première fois depuis 2017-18.
 

Anthony Mantha, Red Wings de Detroit - 0-3-3, 3 MJ

La rouille, Mantha ne connait pas ça. Après avoir raté 20 matchs en raison d'une blessure au milieu du corps, l'attaquant québécois n'a eu besoin de que très peu de temps pour faire sentir sa présence. Vingt-sept secondes, précisément.

Dans un revers de 3-2 face aux Sabres de Buffalo, mardi, Mantha a sauté sur la glace et préparé le but de Darren Helm après seulement 27 secondes de jeu. Il a remis ça en deuxième période, préparant le deuxième filet de la rencontre de son compagnon de trio.

Video: DET@BUF: Helm s'empare de son propre retour de lancer

« Je pense que cette ligne a été très bonne », a indiqué l'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill après le match. « Darren Helm a très bien joué. C'était bien de revoir Anthony afficher ce niveau de jeu. Quand il joue de cette façon, il est l'un des meilleurs joueurs de la Ligue, il est difficile à contenir. S'il peut continuer ainsi, ça fera de nous une bien meilleure équipe de hockey.

Le natif de Longueuil a visiblement compris le message de son entraîneur, car il a obtenu une passe sur le seul but de Detroit dans une défaite de 4-1 contre les Devils du New Jersey, jeudi.

Il ne fait aucun doute que les Red Wings sont une équipe plus dangereuse avec Mantha dans la formation. Celui-ci a inscrit 12 buts et 27 points en 32 matchs cette saison, mais la clé sera qu'il parvienne à demeurer en santé. S'il ne tombe pas à nouveau au combat, il aura disputé 54 parties cette saison, alors qu'il a joué seulement 67 matchs en 2018-19.
 

Liam Foudy, Blue Jackets de Columbus - 0-1-1, 2 MJ

Rappelé d'urgence des rangs juniors en raison de toutes les blessures qui sévissent chez les Blue Jackets, Foudy a fait ses débuts dans la LNH lundi contre le Lightning de Tampa Bay.

Tweet from @JacketsInsider: More information

S'il s'est buté au gardien du Lightning Curtis McElhinney lors de cette rencontre, Foudy est finalement parvenu à obtenir son premier point dans la LNH, jeudi, quand il a participé au filet de Boone Jenner dans un revers de 4-3 en prolongation face aux Sabres.

« Tu réalises que c'est un match de hockey comme les autres », a indiqué Foudy à propos de ses débuts dans la Ligue. « Tu ne dois pas trop penser et simplement pratiquer ton style de jeu. »

Choix de première ronde (18e au total) des Blue Jackets au Repêchage 2018 de la LNH, Foudy est natif de Scarborough, dans l'est de Toronto, et il s'exprime en français parce que sa mère est franco-ontarienne. D'ailleurs, son frère, qui évolue pour les Spitfires de Windsor dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) et qui est admissible au prochain encan de la LNH, porte un nom bien francophone : Jean-Luc.

Foudy, la 12e recrue à jouer pour les Blue Jackets cette saison, devra toutefois attendre pour inscrire son premier but dans la LNH. Il a été cédé aux Knights de London avant le match face aux Rangers de New York, vendredi.

Mentions honorables

Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 2-3-5, 4 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 2-1-3, 3 MJ
Jonathan Marchessault, Golden Knights de Vegas - 2-1-3, 3 MJ
Sean Couturier, Flyers - 2-1-3, 4 MJ
Yanni Gourde, Lightning de Tampa Bay - 2-1-3, 4 MJ
Mike Matheson, Panthers de la Floride - 1-2-3, 3 MJ
Anthony Beauvillier, Islanders de New York - 2-0-2, 4 MJ
Cédric Paquette, Lightning - 2-0-2, 4 MJ
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-1-2, 2 MJ
Antoine Roussel, Canucks de Vancouver - 0-2-2, 2 MJ
David Perron, Blues de St. Louis - 0-2-2, 2 MJ
Marc-Édouard Vlasic, Sharks de San Jose - 0-2-2, 3 MJ
Pierre-Édouard Bellemare, Avalanche du Colorado - 1-0-1, 4 MJ
Nicolas Aubé-Kubel, Flyers - 1-0-1, 4 MJ

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.