Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Chabot a amassé trois points et permis à Pageau d'atteindre un nouveau sommet personnel

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 26 janvier au 1er février.

Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa - 1-2-3, 4 MJ

Avec une récolte de trois points cette semaine, Chabot a atteint le plateau des 30 points pour la deuxième fois de sa carrière et dans une deuxième saison consécutive, et ce, en seulement 51 matchs.

Le défenseur de 23 ans a entamé la semaine en permettant à un autre joueur francophone de s'illustrer, son coéquipier Jean-Gabriel Pageau. Dans une victoire de 5-2 face aux Sabres de Buffalo mardi, Chabot a servi une savante passe à Pageau, qui a battu Linus Ullmark pour inscrire son 20e but de la saison. L'attaquant de 27 ans atteignait ainsi le plateau des 20 filets pour la première fois de sa carrière, ayant touché la cible à 19 reprises lors de la saison 2015-16 (43 points).

Chabot a remis ça vendredi, quand il s'est illustré face aux Capitals de Washington. Il a d'abord inscrit son cinquième filet de la saison avant de mettre la table pour le neuvième d'Artem Anisimov en avantage numérique. Ç'a permis aux Sénateurs de réduire l'écart à 4-3 en début de troisième période et d'y croire face aux puissants Capitals, mais Chabot et ses coéquipiers se sont finalement avoués vaincus en s'inclinant 5-3.

Malgré les insuccès des Sénateurs cette semaine (1-1-2), Chabot a terminé à égalité au sixième rang des marqueurs parmi les défenseurs de la LNH. En voie d'amasser 48 points, le natif de Sainte-Marie, au Québec, pourrait même atteindre le plateau des 50 points avec un peu de chance.

Ce serait tout un exploit, quand on considère le peu de joueurs d'impact qui l'entourent à Ottawa. À titre comparatif, Chabot avait amassé 55 points (14 buts, 41 passes) en 2018-19, mais une bonne partie de la saison avait été jouée avec des joueurs comme Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel, qui ne sont tous plus à Ottawa cette année.

Marco Scandella, Canadiens de Montréal - 0-1-1, 3 MJ

À son 11e match avec le Tricolore, Scandella a finalement obtenu son premier point dans l'uniforme bleu-blanc-rouge cette semaine.

Le Montréalais a participé au but de Jeff Petry lors du revers de 4-2 des Canadiens face aux Capitals, lundi, amassant sa septième aide et son 10e point de la saison dans sa ville natale.

Acquis des Sabres de Buffalo en retour d'un choix de quatrième ronde au Repêchage 2020 de la LNH le 2 janvier dernier, le défenseur de 29 ans a vécu un autre moment émotif quand il a affronté les Sabres pour la première fois depuis la transaction.

« C'est surréel », a confié Scandella au Buffalo News. « J'ai vécu beaucoup d'émotions dans cet édifice. »

Surtout reconnu pour ses aptitudes défensives, Scandella est discrètement efficace à la ligne bleue des Canadiens, alors qu'il occupe un rôle plus important que lorsqu'il évoluait pour les Sabres. À Montréal, il passe en moyenne 18:41 par match sur la patinoire, plus de deux minutes de plus qu'à Buffalo (16:36), alors qu'il était le huitième défenseur le plus utilisé en moyenne au sein d'une équipe qui compte plusieurs défenseurs du calibre de la LNH.

« J'ai grandi en regardant les Canadiens, donc de faire partie de cette organisation est quelque chose d'énorme pour moi, a ajouté Scandella. C'est génial d'être à la maison et de pouvoir voir ma mère chaque semaine et d'aller souper chez elle. C'est tout simplement génial. »

Mentions honorables

David Perron, Blues de St. Louis - 2-2-4, 4 MJ
Jonathan Marchessault, Golden Knights de Vegas - 1-2-3, 2 MJ
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-1-2, 1 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 1-0-1, 2 MJ
Alex Chiasson, Oilers d'Edmonton - 1-0-1, 2 MJ
Nicolas Deslauriers, Ducks d'Anaheim - 0-1-1, 3 MJ
Jean-Gabriel Pageau, Sénateurs - 1-0-1, 4 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.