Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Duclair a été l'acteur principal des deux victoires des Sénateurs; un bon retour au jeu pour Bergeron à Boston

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 8 au 14 décembre.

À LIRE AUSSI : L'Avalanche et les Flyers progressent en haut de tableau

Anthony Duclair, Sénateurs d'Ottawa - 5-1-6, 3 MJ

Duclair a été l'acteur principal des deux victoires des Sénateurs cette semaine.

L'attaquant de 24 ans a récolté trois points, dont deux buts, dans la surprenante victoire d'Ottawa contre les Bruins de Boston lundi. Oui oui, ces mêmes Bruins qui occupent le deuxième rang du classement général de la LNH et qui étaient largement favoris pour l'emporter face à des Sénateurs qui pointent au 27e rang dans la Ligue. Il s'agissait d'ailleurs de la première victoire d'Ottawa contre Boston depuis un gain de 2-1 en tirs de barrage le 6 avril 2017 (fiche de 0-9-1 dans les 10 matchs précédents).

Puis, samedi, Duclair a réussi un tour du chapeau, incluant le but vainqueur en prolongation, dans une victoire de 4-3 d'Ottawa contre les Blue Jackets de Columbus, qui ont échangé Duclair aux Sénateurs la saison dernière.

Ç'a été une belle façon pour lui de rebondir face à son ancienne équipe. Duclair semblait se chercher à Columbus et était parfois même laissé de côté par l'entraîneur John Tortorella. Il cumule 39 points (26 buts, 13 mentions d'aide) en 54 parties depuis la transaction.

« Le hockey d'aujourd'hui est axé sur la vitesse et il est notre joueur le plus rapide », a souligné l'entraîneur D.J. Smith au sujet de Duclair après la rencontre face à Boston. « Il crée des jeux et, de toute évidence, il déborde de confiance en ce moment. Nous pouvons compter sur lui. Parfois, ça vient avec la confiance, et quelques fois ça peut être en raison de l'âge, mais il a été excellent pour nous durant toute l'année. »

Après 33 matchs cette saison, il est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière dans la plupart des catégories offensives avec une récolte de 25 points (18 buts, sept aides). Il a d'ailleurs besoin de seulement deux buts pour égaler son sommet en carrière à ce chapitre (Coyotes de l'Arizona, 2015-16) et de 19 points pour égaler sa meilleure récolte dans la LNH (2015-16).

Video: CBJ@OTT: Duclair compte son 3e en prolongation
 

Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 2-1-3, 4 MJ

Même si les Bruins ont connu une semaine très difficile - trois défaites en quatre matchs -, Bergeron peut se consoler avec le fait que, sur le plan personnel, son retour au jeu a été réussi.

Le joueur de centre de 34 ans a raté sept rencontres en raison d'une blessure au bas du corps entre le 24 novembre et le 8 décembre et il a eu besoin de seulement 17:48 pour trouver le fond du filet dans une défaite de 5-2 face aux Sénateurs lundi.

« Je me suis bien senti », a affirmé le natif de L'Ancienne-Lorette, au Québec, après la rencontre. « J'ai essayé de garder les choses simples dès le début, puis je me suis mis en marche et je me suis mieux senti. J'ai retrouvé mes jambes et mon synchronisme, et ça s'est bien déroulé. »

Bergeron a ajouté un autre but dans un revers de 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay, jeudi, puis il a obtenu une mention d'aide sur le deuxième but de David Pastrnak dans la victoire de 4-2 des Bruins contre les Panthers de la Floride, samedi. Il compte 10 points, dont huit mentions d'aide, à ses huit plus récents affrontements.

Les Bruins ont conservé un dossier de 5-1-1 durant son absence, mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas manqué à l'équipe. Bergeron est reconnu pour l'excellence de son jeu défensif et il est l'élément qui permet à ses compagnons de trio Brad Marchand et David Pastrnak de se porter librement en attaque. C'est en partie ce qui fait de cette ligne l'une des meilleures de la LNH. Or, durant son absence, Marchand et Pastrnak ont été blanchis de la feuille de pointage dans quatre et trois rencontres, respectivement.

On souligne continuellement l'excellence du jeu de Bergeron dans les deux sens de la patinoire, mais il ne faudrait pas sous-estimer sa contribution sur la feuille de pointage également. Depuis le début de la saison, Bergeron affiche une moyenne supérieure à un point par match avec 27 points (10 buts, 17 passes) en 25 parties. En fait, depuis trois saisons, il a récolté 169 points (72 buts, 97 aides) en 154 rencontres, ce qui le place au 13e rang de la LNH au chapitre de la moyenne de points par rencontre (1,10, minimum de 100 matchs joués) au cours de cette période.

Pour toutes ces raisons, son retour va grandement aider les Bruins, qui, mine de rien, ont perdu leurs cinq de leurs six derniers matchs (1-4-1).

Video: BOS@OTT: Bergeron marque dans une cage abandonnée
 

Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas - Fiche de 1-1-0, MBA de 2,54, %ARR de ,914

La soirée de mardi a été forte en émotions pour le gardien des Golden Knights, qui était de retour au jeu après le décès de son père le 27 novembre.

Fleury a offert une performance inspirée et a stoppé 28 des 29 tirs dirigés vers lui dans une victoire de 5-1 de Vegas face aux Blackhawks de Chicago. Il était même à 27 secondes d'un jeu blanc quand Dominik Kubalik l'a déjoué en fin de troisième période en avantage numérique.

« Je ne sais pas si j'y ai pensé (durant la rencontre) ou non », a déclaré Fleury, faisant référence à son père. « Je ne sais pas trop. Il était évidemment dans mes pensées.

« Je ne tremblais pas, mais j'ai ressenti un peu de nervosité. Ça faisait un bout de temps que j'avais joué, et lors des derniers entraînements, j'ai laissé passer quelques tirs en me disant que j'aurais dû les arrêter au lieu de me calmer et de relaxer un peu. Je pense que c'est ce qui se produit quand tu rates un peu d'action. »

Fleury, qui a accordé quatre buts sur 29 lancers dans un revers de 4-2 face aux Blues de St. Louis jeudi, n'avait pas joué depuis le 23 novembre et il a agi comme auxiliaire à Malcolm Subban lors des deux rencontres avant son retour au jeu. Les Golden Knights ont conservé une fiche de 4-2-1 pendant son absence.

Video: EDM@VGK: Fleury s'étire et vole Archibald
 

Mentions honorables


Jonathan Bernier, Red Wings de Detroit - Fiche de 2-0-0, MBA de 1,50, %ARR. de ,958
Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 2-4-6, 4 MJ
Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay - 1-3-4, 4 MJ
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 0-4-4, 3 MJ
Alexandre Texier, Blue Jackets de Columbus - 2-1-3, 3 MJ
Anthony Beauvillier, Islanders de New York - 1-2-3, 3 MJ
Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride - 0-3-3, 4 MJ
Mathieu Perreault, Jets de Winnipeg - 0-3-3, 3 MJ
Thomas Chabot, Sénateurs - 0-3-3, 3 MJ
William Carrier, Golden Knights - 1-1-2, 4 MJ
Jean-Gabriel Pageau, Sénateurs - 1-1-2, 3 MJ
Phillip Danault, Canadiens de Montréal - 0-2-2, 3 MJ
Claude Giroux, Flyers de Philadelphie - 1-0-1, 2 MJ
Mike Matheson, Panthers - 1-0-1, 3 MJ
Marco Scandella, Sabres de Buffalo - 0-1-1, 3 MJ
Mark Barberio, Avalanche du Colorado - 0-1-1, 3 MJ
Maxime Comtois, Ducks d'Anaheim - 0-1-1, 4 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.