Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Danault a contribué dans tous les aspects du jeu chez les Canadiens; Montembeault a aidé les Panthers à réaliser un exploit historique

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Chaque dimanche, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 10 au 16 novembre.

Phillip Danault, Canadiens de Montréal - 1-4-5, 3 MJ

Le joueur de centre a joué un rôle important dans les succès des Canadiens cette semaine, contribuant dans tous les aspects du jeu.

Danault a d'abord amassé une mention d'aide sur le but égalisateur de Tomas Tatar en toute fin de troisième période, mardi, dans un match que les Canadiens ont finalement remporté 3-2 en tirs de barrage contre les Blue Jackets de Columbus. Mais c'est surtout vendredi, face aux puissants Capitals de Washington, que Danault a excellé offensivement, récoltant trois points (un but, deux passes), dans un gain convaincant de 5-2 du Tricolore.

À LIRE AUSSI : Super 16: Les Capitals détrônent les Bruins | Bergeron a toujours admiré Guy Carbonneau

Le Québécois a également ajouté une passe à sa fiche lors du duel de samedi face aux Devils du New Jersey. Il pensait bien également avoir donné le but de la victoire à son équipe en toute fin de troisième période mais, après une longue révision, on a refusé le jeu prétextant que Danault avait poussé délibérément la rondelle avec sa jambe derrière la ligne des buts. Le joueur de centre a ensuite écopé d'une punition en prolongation et les Devils en ont profité pour marquer et se sauver avec la victoire. Un petit bémol sur une semaine fantastique.

Amasser cinq points est déjà excellent en soi, mais c'est quand on considère qu'il est parvenu à une telle récolte en affrontant régulièrement les meilleurs trios adverses que l'on apprécie encore plus le travail de Danault.

Video: MTL@WSH : Danault profite d'un bel effort de Tatar

Mardi, le natif de Victoriaville, au Québec, a régulièrement été envoyé sur la glace en même temps que le trio de Pierre-Luc Dubois, alors que vendredi, il a eu affaire au dangereux Alex Ovechkin pratiquement toute la soirée. Les confrontations corsées se sont poursuivies samedi, mais Danault a tout de même conclu sa semaine avec un différentiel de plus-5, un sommet chez les Canadiens et l'un des meilleurs dans l'Association de l'Est.

Un autre élément qui fait le succès de Danault est son rendement au cercle des mises en jeu, alors qu'il permet régulièrement à ses coéquipiers d'entamer leur présence en possession de la rondelle. Cette semaine, Danault a conservé une efficacité de 64,4 pour cent au cercle des mises en jeu, ce qui est bon pour le cinquième rang dans toute la LNH (minimum de 40 mises en jeu). Il a en outre gagné toutes ses mises en jeu en territoire défensif à forces égales contre Washington.

Danault a obtenu six points (un but, cinq aides) à ses cinq dernières sorties, et avec un total de 15 points (six buts, neuf mentions d'aide) en 20 matchs, il est en voie de surpasser son sommet de 53 points établi la saison dernière.

Samuel Montembeault, Panthers de la Floride - Fiche de 2-0-0, MBA 3,33, %ARR. ,898

Non seulement Montembeault a-t-il obtenu deux victoires cette semaine, mais il a également aidé les Panthers à réussir un exploit historique.

Mardi, le gardien partant Sergei Bobrovsky a accordé quatre buts consécutifs en deuxième période pour permettre aux Bruins de Boston de prendre les devants 4-0. Montembeault s'est alors amené en relève au troisième engagement, et il a fermé la porte contre les puissants Bruins pendant que son équipe a orchestré une remontée pour finalement l'emporter 5-4 en tirs de barrage. Il a ainsi permis aux Panthers de gagner après avoir tiré de l'arrière par quatre buts pour la première fois de leur histoire.

En plus d'effectuer 15 arrêts, le natif de Bécancour, au Québec, a dû stopper Chris Wagner, Brad Marchand et Charlie McAvoy durant la fusillade. Tout ça à l'étranger, sur la glace de l'intimidant TD Garden.

Video: FLA@BOS: Montembeault stoppe McAvoy pour la victoire

« Bien sûr, la victoire est plaisante, mais je le félicite, car il a soudainement été envoyé dans la mêlée alors qu'il regardait le match depuis le banc », a mentionné l'entraîneur Joel Quenneville à propos de son gardien de 23 ans. « Il ne croyait pas qu'il allait jouer, puis il s'est retrouvé dans une séance de tirs de barrage. Il a bien composé avec la situation dans un moment très important. »

C'est la deuxième fois de sa carrière que Montembeault affrontait les Bruins. Le 23 mars dernier, il leur avait accordé six buts dans un cuisant revers de 7-3 à domicile. Une belle façon de prendre sa revanche.

Ç'a été la deuxième victoire de la semaine de Montembeault en tirs de barrage. Il a réalisé 29 arrêts dans un gain de 6-5 des siens face aux Rangers de New York, dimanche.

Mentions honorables

Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride - 0-7-7, 4 MJ
Derick Brassard, Islanders de New York - 1-4-5, 2 MJ
Anthony Beauvillier, Islanders - 4-0-4, 2 MJ
Alex Killorn, Lightning de Tampa Bay - 2-2-4, 2 MJ
Jonathan Toews, Blackhawks de Chicago - 1-3-4, 3 MJ
Anthony Mantha, Red Wings de Detroit - 1-3-4, 4 MJ
Jean-Gabriel Pageau, Sénateurs d'Ottawa - 3-0-3, 4 MJ
Jonathan Marchessault, Golden Knights de Vegas - 2-1-3, 3 MJ
Yanni Gourde, Lightning - 1-2-3, 2 MJ
Nicolas Roy, Golden Knights - 0-2-2, 2 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 0-2-2, 3 MJ
William Carrier, Golden Knights - 1-0-1, 3 MJ
Frédérik Gauthier, Maple Leafs de Toronto - 0-1-1, 3 MJ
Cédric Paquette, Lightning - 0-1-1, 2 MJ
Jonathan Bernier, Red Wings - Fiche de 2-0-0, MBA 2,66, %ARR. ,896

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.