Skip to main content

La semaine des francophones sous la loupe

Lundi, le défenseur des Sénateurs Thomas Chabot a connu le meilleur match de sa jeune carrière avec trois points dans un revers contre les Jets

par Hugues Marcil / Réviseur LNH.com

Chaque samedi, LNH.com dresse une liste des joueurs francophones qui ont brillé dans la LNH au cours de la dernière semaine. Voici ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu du 31 mars au 6 avril.

Anthony Beauvillier, Islanders de New York - 3-2-5, 3 MJ

Ça continue de bien aller pour Anthony Beauvillier, qui a récolté cinq points (trois buts, deux aides) cette semaine.

L'attaquant québécois a marqué un but dans un revers de 4-3 contre les Devils du New Jersey, samedi, avant d'exploser avec un but et deux passes dans la victoire de 5-4 des siens contre les Flyers de Philadelphie, mardi.

Beauvillier a conclu sa semaine avec un but, celui de la victoire, dans un gain de 2-1 contre les Rangers de New York, jeudi.

Video: NYR@NYI: Beauvillier complète un bel échange.

Beauvillier a 11 points (sept filets, quatre mentions d'aide) à ses huit derniers matchs, un sommet chez les Islanders au cours de cette période. Il a également un but dans chacune de ses cinq dernières sorties.

Le natif de Sorel-Tracy a franchi le plateau des 20 buts cette semaine. Celui contre les Rangers était son 21e de la saison. Il en avait amassé neuf en 66 parties l'an dernier. Il a également décoché 12 tirs au filet.

Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa - 2-1-3, 4 MJ

Le défenseur des Sénateurs Thomas Chabot s'est distingué en connaissant la meilleure soirée de sa jeune carrière dans la LNH, lundi.

Dans un revers de 6-5 contre les Jets de Winnipeg, le défenseur a récolté deux buts et une passe et terminé avec un différentiel de plus-1.

Le natif de Sainte-Marie a pris du galon au fil de la saison. En première moitié de saison, Chabot a amassé huit points (deux buts, six assistances) avec un temps de glace moyen de 15:13 par match en 22 rencontres. Sa production est passée à 17 points (sept buts, 10 aides) en 40 matchs en deuxième moitié de saison. Il a également été plus utilisé, passant en moyenne 18:37 par match sur la patinoire.

Video: WPG@OTT: Chabot inscrit aisément son second du match

« Je pense qu'un gars comme Thomas Chabot est sur le point de devenir une supervedette », avait dit le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion à la date limite des transactions, en parlant des responsabilités accrues chez les jeunes défenseurs de l'équipe après l'échange de Dion Phaneuf.

Ses 25 points le placent au cinquième rang à ce chapitre chez les défenseurs recrues de la LNH. Au sein de la cinquième pire unité d'avantage numérique de la Ligue (16,2 pour cent), le défenseur de 21 ans est parvenu à récolter huit points sur l'attaque à cinq. C'est bon pour le cinquième rang chez les Sénateurs, à égalité avec Ryan Dzingel.

Alexandre Burrows, Sénateurs d'Ottawa - 1-1-2, 4 MJ

Alexandre Burrows avait été blanchi de la feuille de pointage pendant huit matchs avant de marquer dans un filet désert et d'obtenir une passe dans le gain de 4-2 des Sénateurs contre les Sabres de Buffalo, mercredi.

Avec 14 points (six buts, huit passes) en 70 matchs, l'attaquant natif de Pincourt n'est plus un habitué de la feuille de pointage, lui qui conclura vraisemblablement une troisième saison consécutive avec 20 points ou moins.

Video: OTT@BUF: Burrows marque dans un filet désert

Au cours d'une saison à oublier pour les Sénateurs, l'attaquant de 36 ans est parvenu à maintenir un respectable différentiel de moins-8. Il est quatrième à ce chapitre chez les joueurs d'Ottawa qui ont joué plus de 50 matchs cette saison.

Nicolas Deslauriers, Canadiens de Montréal - 2-0-2, 4 MJ

Le robuste attaquant des Canadiens a fait parler son bâton avec une soirée de deux buts dans la victoire de 4-3 des siens contre les Red Wings de Detroit, jeudi.

« C'est agréable de compter des buts », a déclaré Deslauriers après la rencontre. « La saison a été longue et difficile, alors c'est un beau bonus à la fin. »

Video: MTL@DET: Deslauriers joue de patience et marque

Mine de rien, Deslauriers vient d'atteindre le plateau des 10 buts pour la première fois de sa carrière, et ce, en 57 matchs. Avant cette saison, son sommet personnel était de six filets en 70 rencontres avec les Sabres en 2015-16. Pas mal du tout pour un joueur qui n'a coûté que Zach Redmond au Tricolore.

En plus de s'être impliqué offensivement, Deslauriers a distribué neuf mises en échec cette semaine. Le natif de LaSalle est d'ailleurs dans une classe à part à ce chapitre chez les Canadiens avec un total de 238 mises en échec. Son plus proche poursuivant, Jeff Petry, en a 167.

Mentions honorables

Claude Giroux, Flyers de Philadelphie - 4-1-5, 3 MJ
Pierre-Luc Dubois, Blue Jackets de Columbus - 2-2-4, 3 MJ
Jonathan Drouin, Canadiens de Montréal - 1-2-3, 4 MJ
Patrice Bergeron, Bruins de Boston - 2-0-2, 4 MJ
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh - 1-2-3, 4 MJ
François Beauchemin, Ducks d'Anaheim - 0-2-2, 3 MJ
Anthony Mantha, Red Wings de Detroit - 0-2-2, 3 MJ
Torrey Mitchell, Kings de Los Angeles - 1-0-1, 1 MJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.