Skip to main content

La saison en revue : Lightning de Tampa Bay

Après un lent début de saison, la formation floridienne a trouvé son rythme au tournant de la nouvelle année

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Avec la saison 2019-20 de la LNH interrompue depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, LNH.com revient sur la campagne de chacune des 31 équipes de la Ligue.

Aujourd'hui, un portrait du Lightning de Tampa Bay au moment de la pause :

LIGHTNING DE TAMPA BAY : Honneurs individuels | Moments mémorables | Analyse pour les poolers

Lightning de Tampa Bay
Fiche : 43-21-6, 92 points
Position dans la course aux séries : Deuxième rang de la section Atlantique

Malgré une élimination hâtive en quatre matchs aux mains des Blue Jackets de Columbus en première ronde des séries, l'an dernier, les attentes étaient toujours aussi hautes envers le Lightning de Tampa Bay.

Ç'aura pris du temps, beaucoup de temps, avant que la grosse machine que l'on avait vue à l'œuvre tout au long de la dernière campagne se mette en marche - la troupe de Jon Cooper avait récolté 128 points - mais elle a fini par le faire de brillante manière.

Alors que l'on commençait à entendre les murmures sur l'avenir de Cooper à la barre de la formation et qu'il occupait le 23e rang du classement général (17-13-4), le Lightning a enchaîné dix victoires de suite pour se hisser lentement mais sûrement dans les hauteurs du classement.

Si elle n'avait à peu près pas vécu d'adversité l'an dernier, ç'a été tout le contraire cette saison. Et comme le dit l'adage : « ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts ». Tous les éléments étaient réunis pour que la foudre soit d'une puissante intensité au printemps.

Le soleil a brillé…

Andrei Vasilevskiy n'avait rien d'un gagnant du trophée Vézina en début de saison - loin de là. Il venait pourtant de le remporter à seulement 24 ans. Après 25 matchs, le portier russe affichait un rendement de 14-9-2, une moyenne de buts alloués de 2,88 et un taux d'efficacité de ,906.

On ne sait trop si c'est une combinaison de plusieurs éléments qui ont fait en sorte que le Lightning a pris son envol à compter du 23 décembre, mais le gardien a assurément pris les choses en main à partir de ce moment. Il a affiché une moyenne de 1,63 et une efficacité de ,946 en huit matchs lors de la séquence de dix victoires des siens et a poursuivi sur sa lancée par la suite.

Video: TBL@ARI: Vasilevskiy s'étire pour voler Soderberg

Au moment de la pause, il dominait tous les gardiens de la LNH avec une récolte de 35 victoires en 52 matchs, lui qui en avait signé 39 en 53 rencontres l'an dernier.

Le ciel s'est assombri…

Le ciel était plutôt gris en début de saison alors que l'équipe ne semblait pas en mesure de trouver son rythme, mais la vraie mauvaise nouvelle est survenue beaucoup plus récemment.

Le capitaine Steven Stamkos s'est blessé aux abdominaux et a subi une opération au début du mois de mars, qui devait lui faire rater entre six et huit semaines d'activités - probablement jusqu'au début prévu des séries, peut-être même jusqu'au début de la potentielle deuxième ronde.

Le Lightning est probablement l'une des équipes de la LNH qui a le moins de problèmes au chapitre de la profondeur, mais l'absence du capitaine aurait potentiellement pu lui faire mal. Depuis son dernier match, le 25 février, la troupe de Cooper montrait une fiche de 3-3-1.

La révélation de la saison

Trente ans, c'est le nouveau 20 ans. C'est probablement ce que vous dirait l'attaquant québécois Alex Killorn.

À sa huitième saison dans la LNH, le patineur totalisait 26 buts et 23 aides pour un total de 49 points en 67 rencontres - son plus haut total en carrière. Il a aussi fracassé sa marque personnelle au chapitre des buts puisque son sommet précédent était de 19 en 2016-17.

Video: LAK@TBL: Killorn bat Quick du côté de la mitaine

Performance individuelle de la saison

La victoire la plus éclatante du Lightning est survenue le 7 janvier quand il a battu les Canucks de Vancouver 9-2, en plein cœur de sa séquence de 10 gains. Au cours de ce match, Brayden Point a amassé un but et trois aides en un peu plus de 16 minutes de jeu.

Video: VAN@TBL: Point marque dans la lucarne côté rapproché

Match le plus intéressant de la saison

Du hockey comme dans le temps. Ayant rendez-vous avec leurs rivaux de la section Atlantique, les Bruins de Boston, pour la deuxième fois en cinq jours, le 7 mars, le Lightning a envoyé un message.

Après avoir encaissé un court revers de 2-1 à Tampa, la troupe de Cooper s'est présentée à Boston avec le couteau entre les dents. Elle l'a emporté 5-3, mais elle a surtout montré aux Bruins qu'elle était en mesure de rivaliser avec eux au chapitre de la robustesse. Plusieurs mêlées ont éclaté au cours du match et les deux équipes ont totalisé 94 minutes de pénalité.

Video: Des buts en infériorité numérique coulent les Bruins

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.