Skip to main content

La saison en revue : Analyse des Sénateurs pour les poolers

Le jeune Brady Tkachuk s'impose déjà comme un incontournable dans les pools à catégories multiples

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Avec la saison 2019-20 de la LNH interrompue depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, LNH.com revient sur la campagne de chacune des 31 équipes de la Ligue.

Aujourd'hui, les joueurs des Sénateurs d'Ottawa qui ont retenu l'attention chez les poolers avant la pause:

SÉNATEURS D'OTTAWA : Portrait de la saison régulière | Honneurs individuels | Moments mémorables

La valeur sûre

Les options intéressantes pour les poolers n'abondent pas chez les Sénateurs pour le moment, mais force est d'admettre que Brady Tkachuk s'impose déjà comme un incontournable - surtout pour ceux qui participent à un pool à catégories multiples cumulant les tirs et les mises en échec.

Parce que la progression offensive du quatrième choix du repêchage de 2018 n'a pas réellement été au rendez-vous cette saison - il a récolté un point de moins que l'an dernier en autant de matchs. Sauf qu'il avait déjà décoché 45 tirs et distribué 129 mises en échec de plus que l'an dernier, au moment de la pause. Au total, c'est 259 tirs et 303 mises en échec… C'est énorme.

Video: OTT@TOR: Tkachuk marque le premier but de la saison

Quand il sera un peu mieux entouré, sa production offensive s'améliorera également, et il deviendra une petite mine d'or pour les poolers.

La surprise

On ne peut pas dire que les attentes envers Anthony Duclair étaient très hautes avant d'amorcer la saison.

Il avait tout de même montré des signes encourageants en fin de campagne, l'an dernier, récoltant huit buts et six mentions d'aide à ses 21 premiers matchs avec les Sénateurs après la transaction qui l'a fait passer de Columbus à Ottawa.

Il a poursuivi sur cette lancée et était en voie de connaître la meilleure saison offensive de sa jeune carrière grâce à sa récolte de 23 buts et 17 aides en 66 matchs. Il a aussi amassé huit points en avantage numérique, son plus haut total en pareille situation depuis 2015-16.

Video: PHI@OTT : Duclair procure l'avance aux Sens

C'était d'ailleurs au cours de cette campagne qu'il avait récolté 44 points en 81 matchs avec les Coyotes de l'Arizona. Même s'il avait quelque peu ralenti depuis sa participation au Match des étoiles à la fin du mois de janvier, on peut conclure que Duclair a su faire bon usage des responsabilités qu'on lui a confiées.

La déception

Thomas Chabot avait mis la barre plutôt haute, l'an dernier, quand il avait enregistré 55 points en 70 matchs après le départ d'Erik Karlsson vers San Jose. On avait même inclus son nom dans les discussions pour l'obtention du trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH, le temps de quelques semaines.

Les poolers qui l'ont repêché en s'attendant à une légère progression au chapitre de la production ont probablement été déçus. Au moment de la pause, le Beauceron de 23 ans avait récolté six buts et 33 aides en 71 matchs. Il n'y a toutefois pas lieu de remettre en question le potentiel de Chabot.

Le contexte de reconstruction rend simplement les choses plus difficiles au chapitre de la production à Ottawa. Avec toutes les responsabilités et le temps de jeu qui lui sont confiés (26 minutes en moyenne), il est assez clair que Chabot sera le quart-arrière de la formation pendant longtemps.

Avec un peu plus de soutien offensif, il pourra assurément revenir aux standards qu'il a établis l'an dernier, et probablement même faire mieux.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.