Skip to main content

La saison des premières se poursuit pour les Jets

Winnipeg participera à la finale de l'Association de l'Ouest pour la première fois après avoir franchi de nouvelles étapes toute la saison

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

NASHVILLE - Toute la saison, les Jets de Winnipeg ont été en territoire inconnu.

Il y a eu les records de concession et les premières, comme 114 points en saison régulière (52-20-10), une première victoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley (3-2 contre le Wild du Minnesota le 11 avril), la première série gagnée (en cinq matchs contre le Minnesota en première ronde dans l'Association de l'Ouest) et une présence au deuxième tour pour la première fois. Et maintenant, avec un gain de 5-1 dans le match no 7 contre les Predators de Nashville, jeudi au Bridgestone Arena, voilà que les Jets accèdent pour la première fois à la finale de l'Ouest.

Les Jets accueilleront les Golden Knights de Vegas dès samedi au Bell MTS Place (19 h HE, NBC, CBC, TVAS).

À LIRE : Les Jets passent en finale de l'Association de l'Ouest

Malgré leur inexpérience en séries au début du tournoi printanier - ils ont fait appel à 10 joueurs jusqu'ici qui n'avaient jamais disputé un match de séries - ils ont franchi la moitié du chemin vers leur objectif.

« Pour l'instant, on est juste heureux d'avancer et d'éliminer une équipe comme Nashville », a affirmé le capitaine des Jets Blake Wheeler. « La série s'est déroulée exactement comme on s'y attendait. Ils forment une excellente équipe.

« On comprend pourquoi ils ont montré la meilleure fiche en saison régulière (117 points, 53-18-11) et tout leur alignement est difficile à affronter. Ils nous ont fait la vie dure durant toute la série et c'est ce que nous avons tenté de leur faire également. »

« C'est dommage que l'une des deux équipes soit éliminée maintenant. Dans des soirées comme ce soir, tu essaies d'en profiter avant de te réveiller demain matin et de te préparer pour un gros match samedi. »

Wheeler s'est dit excité pour les partisans des Jets, qui ont soutenu une équipe qui n'avait fait les séries éliminatoires qu'une seule fois (2015) depuis la relocalisation d'Atlanta en 2011.

« Nous sommes tellement heureux de permettre à nos partisans de célébrer, a-t-il mentionné. Je suis un partisan de sports aussi et quand mon équipe connait de longs parcours, c'est génial. C'est un bon sentiment. »

« Nos partisans ont été avec nous pendant sept ans et ils ont rempli l'aréna, même si nous n'avons pas toujours connu du succès. Ils nous ont toujours soutenus partout dans la ville. Je ne pense pas avoir entendu un seul commentaire négatif en sept ans. Maintenant, nous sommes simplement heureux de continuer à jouer pour eux. »

Les Jets avaient bien moins d'expérience en séries éliminatoires que les Predators. Nashville avait l'avantage 1324-364 au chapitre des parties jouées en séries éliminatoires au début de la série.

L'entraîneur des Jets Paul Maurice s'est donc dit très satisfait du jeu de son équipe à l'étranger en deuxième ronde, elle qui a gagné trois fois à Nashville.

« La statistique la plus parlante pour moi dans cette série est que nous avons joué quatre matchs ici et que nous n'avons jamais perdu en temps réglementaire », a-t-il souligné, en faisant référence au revers de 5-4 en deuxième période de prolongation dans le match no 2. « Contre l'une des meilleures équipes de la Ligue. C'est le genre de chose qui peut inquiéter avec une jeune équipe.

« Ce fut une série physique. Nous misons sur de bons patineurs. Kyle Connor s'est amélioré à mesure que la série a progressé, il est devenu plus fort. J'ai vraiment aimé le rendement de (Nikolaj) Ehlers, il était toujours près de la rondelle. C'est une chose qui est difficile à faire, de jouer aussi bien sur la route de manière aussi constante comme nous l'avons fait. C'était impressionnant. »

Dans le match no 7, les Jets ont bien amorcé la rencontre, ce qui représentait un point d'interrogation à la suite de leur décevante défaite de 4-0 à domicile dans le match no 6 alors qu'ils avaient la chance de mettre un terme à la série.

« Après avoir connu un bon départ, nous avons pu jouer à notre manière. Nous nous sentions très forts, et nous étions en confiance », a noté le gardien Connor Hellebuyck, qui a réalisé 36 arrêts. « C'est plaisant de jouer de cette manière. »

Des buts de Tyler Myers à 8:41 et Paul Stastny à 10:47 de la première période ont permis aux Jets de jouer en mettant l'accent sur la vitesse.

« C'était notre objectif avant la rencontre, peu importe le résultat, nous voulions jouer comme à notre manière, a expliqué Wheeler. C'est ce qui nous a permis de connaître du succès toute l'année. C'était notre objectif, de garder les choses simples, de connaître une très bonne première période et de simplement jouer à notre manière toute la soirée.

« Nous avons eu la chance de marquer deux buts peu élégants tôt dans la rencontre, et lorsque vous jouez avec confiance et vitesse, il arrive que les bonds tournent en votre faveur. »

C'est le message que Maurice a tenté de transmettre à son équipe après le match no 6, de se concentrer sur ses forces.

« Nous ne nous sommes pas débarrassés de la rondelle », a-t-il souligné en parlant de la première période du match no 7. « Nous avons amorcé le match comme nous le souhaitions. Il n'y aura pas de domination dans une série comme celle-là. Le pointage a été de 2-1 pendant un très long moment. Ce fut un match serré. Nous avions le sentiment que nous allions bien jouer en deuxième période, car nous l'avions déjà fait par le passé. Nous devions aussi bien jouer en première période, ce que nous n'avions pas le sentiment d'avoir réussi auparavant. Ce fut la clé dans le match. »

Maurice a ajouté qu'il y avait eu une constante depuis le début de la saison jusqu'à ce match no 7 contre Predators, soit que le leadership a aussi joué un rôle primordial.

« Nous misons sur de très, très bons leaders dans le vestiaire, a assuré Maurice. « Ils se sont bien préparés, et ils ont accompli les deux choses que nous voulions faire dans ce match. L'une était de jouer avec vitesse, l'autre était de profiter de ce match. Réaliser des jeux, jouer avec confiance. Et nous y sommes parvenus dès le départ. »

Et grâce à cela, les Jets continuent de se rapprocher de leur objectif ultime en séries.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.