Skip to main content

La rondelle du match de dimanche à Nicholle Anderson

L'émotivité a été à son comble chez les Sénateurs à l'issue de la victoire contre les Oilers

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa ont remis la rondelle du match à Nicholle Anderson, l'épouse de leur gardien Craig Anderson, à l'issue de la victoire fort chargée sur le plan émotif de 2-0 qu'ils ont acquise contre les Oilers d'Edmonton, dimanche.

L'entraîneur Guy Boucher et les joueurs ont raconté la scène qui s'est déroulée dans le vestiaire de l'équipe au Rogers Place, après qu'Anderson eut signé un blanchissage de 37 arrêts à son retour avec ses coéquipiers. Anderson avait obtenu un congé des dirigeants quelques jours plus tôt afin de se rendre au chevet de son épouse qui venait d'apprendre un diagnostic de cancer.

Après la victoire, on a remis à Anderson la rondelle du match afin qu'il la donne à son épouse.

Nicholle Anderson avait demandé à son mari de réintégrer la formation des Sénateurs à la suite de la blessure que le gardien réserviste Andrew Hammond a subie au cours de la défaite de 5-2 encaissée face aux Flames de Calgary, vendredi.

Anderson, qui avait blanchi les Canucks de Vancouver 2-0 mardi, avait quitté l'équipe le lendemain.

« C'est indescriptible à l'aide de mots. Ce n'était que le huitième match de la saison, mais je sais que c'est quelque chose que je n'oublierai pas de sitôt », a relaté l'attaquant Chris Kelly, au sujet de l'atmosphère qui a régné dans le vestiaire.

« Nous lui avons remis la rondelle pour qu'il la donne à son épouse, a continué Boucher, parce que c'est elle qui doit mener la plus dure bataille et qu'elle a dit à son mari de revenir avec l'équipe. Ç'a permis à Craig de revenir l'esprit tranquille et de se concentrer pleinement sur son jeu. »

Le capitaine Erik Karlsson a dit que ses coéquipiers et lui avaient fait du bon travail afin de se concentrer sur le match. La gravité de la situation a rattrapé tout le monde au son final de la sirène.

Video: Les Sens se réunissent pour féliciter Anderson

« C'était très émouvant. C'est à ce moment que ça nous a tous frappés, a précisé Karlsson. Nous savions ce qui se passait. Craig avait rejoint l'équipe la veille, mais nous n'avions pas réellement abordé le sujet avec lui avant la rencontre. Par après, avec la performance qu'il a offerte et celle de toute l'équipe, tout le monde a baissé la garde et ç'a été très difficile.  

« C'était poignant, mais c'était un passage obligé. Vous pouviez voir la forte solidarité qui existe entre les gars et particulièrement pour ce qui arrive à 'Andy'. »

Boucher a avancé que ses troupiers avaient clairement mis la main à la pâte pour leur coéquipier face aux Oilers.

Les Sénateurs avaient dominé leurs rivaux au chapitre des lancers dans cinq de leurs six matchs précédents, mais ils ont été dominés 37-22 par les Oilers.

« J'estime que leur attitude a été formidable, a mentionné Boucher à l'endroit des joueurs. Nous avons été moins incisifs à l'attaque que dans les matchs précédents. Nous avions eu le meilleur contre la plupart de nos adversaires pour ce qui est des tirs et des chances de marquer. Dimanche, je n'ai pas trop insisté sur l'attaque parce que les gars étaient tellement concentrés à défendre notre gardien. Nous avons cédé plusieurs lancers qui ont été décochés de loin parce que les gars se serraient les coudes près de notre gardien. Je n'allais donc pas gâcher ça. »

En voir plus