Skip to main content

La prestation de Nico Hischier relance le débat

L'attaquant suisse a brillé davantage que Nolan Patrick au Match des espoirs

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

QUÉBEC - Peu importe la scène sur laquelle il se trouve ou l'importance du moment, Nico Hischier trouve le moyen d'attirer toute l'attention sur lui. Il l'a encore fait, lundi, au Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey... au détriment d'un certain Nolan Patrick.

Même si Patrick a reçu le trophée remis à l'équipe gagnante de la Classique annuelle, l'attaquant des Mooseheads d'Halifax a mis la main sur un titre un peu plus important au chapitre personnel : celui de joueur le plus utile à son équipe.

Avec une récolte d'un but ¬- où il a déculotté le gardien Ian Scott en échappée - et de deux mentions d'assistance, Hischier a une fois de plus ajouté des arguments à son impressionnante feuille de route à sa toute première campagne en Amérique du Nord. 

Mais fidèle à son habitude, le Suisse, qui talonne Patrick au deuxième rang des meilleurs patineurs nord-américains en vue du prochain repêchage, a répondu aux questions des journalistes avec son calme légendaire et l'humilité qu'on lui connaît désormais.

« C'était une belle expérience, a-t-il résumé. J'ai eu du plaisir et c'était un bon match. J'ai développé une belle chimie avec mes coéquipiers (Nikita Popugaev et Kailer Yamamoto) et ils m'ont beaucoup aidé. 

« C'était un bon mélange. Nikita est gros et physique et Kailer est très rapide. Je pouvais me servir d'eux pour récupérer la rondelle. »

Il ne s'est même pas avancé lorsqu'on lui a demandé s'il croyait avoir gagné des points, ce qui est l'évidence même.

« Je ne sais pas, a-t-il répondu. Je ne regarde pas les classements en ce moment. J'ai profité de l'évènement et je retourne maintenant à Halifax où j'espère continuer à produire de cette manière. »

Chose certaine, le vétéran de plusieurs saisons dans la LNH, Simon Gagné, a été abasourdi par le talent du rapide et créatif attaquant de 6 pieds 1 pouce et 176 livres.

« Hischier a été assez impressionnant merci, a analysé celui qui agissait comme entraîneur de l'Équipe Cherry. Il a démontré toutes ses habiletés avec le but qu'il a marqué en échappée. »

Les deux meilleurs espoirs en vue du prochain encan de la LNH ont croisé le fer à plusieurs occasions au cercle des mises au jeu au cours de la soirée, et on les a vus échanger quelques mots sur la patinoire. 

« Je l'ai rencontré pour la première fois cette semaine et c'est un très bon gars, a déclaré Patrick, qui a amassé deux aides. C'était bien d'affronter un joueur de sa trempe, j'aime ce genre de défi. Nous avons eu beaucoup de plaisir à jouer l'un contre l'autre pendant la majeure partie du match, j'ai énormément de respect pour lui. »

On ne peut pas dire que Patrick a connu un mauvais match, mais disons simplement qu'il n'a pas été aussi flamboyant que ce à quoi on était en droit de s'attendre d'un joueur qui a quand même obtenu 102 points en 72 matchs la saison dernière.

« J'ai amorcé le match un peu lentement, a admis Patrick sans détour. Plus le match avançait, plus je m'améliorais. Ma meilleure période a été la troisième et c'était bien de récolter la victoire. »

Si ce face à face devait aider les dépisteurs à se faire une tête sur l'identité de celui qui sera sélectionné au tout premier échelon au mois de juin, il a plutôt contribué à brouiller les cartes davantage.

Le débat est à nouveau relancé.

En voir plus