Skip to main content

La présence d'Alex Kovalev donnera du piquant au match de samedi

LNH.com @NHL

BROSSARD - Depuis des lunes qu'on attend qu'une rivalité se développe entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d'Ottawa. La présence d'Alex Kovalev au sein de l'équipe adverse, samedi soir, au Centre Bell, pourrait enfin mettre un peu d'émotion dans l'air, et peut-être fournir l'étincelle qui mettra le feu aux poudres.

Chose certaine, il risque d'y avoir de l'atmosphère dans les gradins. Kovalev en sera à son premier match à Montréal depuis qu'il a été forcé de quitter le Canadien. Il a été hué par les nombreux partisans du Tricolore qui se sont rendus à Ottawa, le 19 septembre dernier, pour assister au match préparatoire à la Place Banque Scotia. Ce qui n'a pas empêché l'énigmatique Russe de connaître une soirée d'un but et une aide.

"Je suis sûr qu'il va y avoir quelques huées à son endroit, et aussi que des gens seront contents de le voir, a affirmé Josh Gorges après l'entraînement de vendredi à Brossard. Mais comme il joue pour Ottawa, je m'attends à ce que les amateurs se rangent derrière notre équipe."

Gorges a toutefois fait remarquer que les joueurs du Canadien ne pourront se permettre d'aborder le match avec la même fébrilité que les spectateurs.

"C'est vrai que, vu de l'extérieur, ce match-là a quelque chose de spécial. Mais nous, les joueurs, ne pouvons pas embarquer là-dedans, a-t-il dit. Nous savons qu'il va vouloir bien jouer et nous devrons être prêts. Il est l'un des joueurs que nous devrons chercher à freiner, mais il y en a plusieurs autres aussi. Nous ne jouons pas contre Alex Kovalev, mais contre les Sénateurs d'Ottawa."

"(Kovalev) a été un bon joueur à Montréal, il a connu de bonnes saisons ici, a souligné Jacques Martin. Mais on doit se préparer en fonction de l'équipe au complet."

Parmi les autres joueurs à surveiller, Martin a mentionné Daniel Alfredsson, Mike Fisher, Jason Spezza et Milan Michalek. Ce dernier a réussi un tour du chapeau, jeudi, dans le gain de 7-1 des Sénateurs contre le Lightning de Tampa Bay, un quatrième en cinq sorties pour la formation outaouaise.

Martin n'a pas voulu dire s'il sera tenté d'opposer le trio de Tomas Plekanec à celui de Kovalev, étant donné que le Tchèque connaît très bien son ancien compagnon de trio.

"(Jeudi contre l'Avalanche), Plekanec a souvent été opposé au trio de Paul Stastny et il a offert une bonne performance, a déclaré l'entraîneur du Canadien. Quand on établit son plan de match, il faut décider si on veut chercher à opposer un trio en particulier à un autre, ou si on veut que son équipe dicte son propre rythme. Parfois, si tu essaies trop d'opposer un trio à l'autre, ça peut casser le rythme de ton équipe.

"De nos jours, on voit souvent des jumelages 'force contre force', a ajouté Martin. Il faut aussi se préoccuper des défenseurs."

Une promotion pour D'Agostini

Utilisé au sein du quatrième, puis du troisième trio la veille face à l'Avalanche du Colorado, Matt D'Agostini s'est retrouvé avec Plekanec et Andrei Kostitsyn lors des exercices impliquant les unités offensives, vendredi. Mike Cammalleri s'est entraîné aux côtés de Scott Gomez et Brian Gionta. Travis Moen, qui a évolué au sein du premier trio pendant deux petites périodes, jeudi, s'est aligné avec Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse.

"Avec Kyle Chipchura et Georges Laraque, on s'efforçait d'effectuer des jeux simples et, dans le fond, ce sera un peu la même chose avec (Plekanec et Kostitsyn), même si je devrai m'adapter en conséquence, a noté D'Agostini. C'est certain qu'avec ces deux-la, il faut garder la tête haute parce que la rondelle va t'arriver pas mal vite. Mon travail, ce sera de foncer au filet et d'essayer d'en pousser quelques-unes dans le filet."

Cammalleri s'est dit davantage préoccupé par sa léthargie à l'attaque que par les modifications apportées aux trios. Il a quatre aides mais n'a toujours pas marqué en six matchs.

"Je sais que je vais marquer beaucoup de buts dans cet uniforme, a-t-il dit. Sauf que si j'avais déjà réussi à marquer un but ici ou là, ça nous aurait peut-être permis de récolter un point supplémentaire ou deux au classement, étant donné que nous avons subi plusieurs défaites par un but."

"Il faut continuer de chercher les combinaisons qui nous permettront de produire le plus souvent possible, a souligné Martin. On cherche encore le joueur qui va bien s'insérer parmi nos six premiers attaquants."

Outre les blessés qu'on connaissait déjà - Andrei Markov, Ryan O'Byrne et Glen Metropolit - Max Pacioretty n'a pas participé à l'entraînement de vendredi afin de recevoir des traitements.

Martin a indiqué qu'il ne saura que samedi si Pacioretty pourra affronter les Sénateurs. L'entraîneur a par ailleurs confirmé que Metropolit ne jouera pas samedi, même si son état continue de s'améliorer.

Martin n'a pas voulu confirmer l'identité de son gardien, mais il faut s'attendre à ce que Carey Price, solide face à l'Avalanche, obtienne le départ. Le match suivant du Canadien n'aura lieu que mardi, face aux Thrashers d'Atlanta.

En voir plus