Skip to main content

Bruins: La porte s'ouvre déjà pour Jack Studnicka

Le choix de deuxième ronde en 2017 pourrait profiter de l'absence de Patrice Bergeron pour gagner des points

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Bruins avaient élaboré un plan bien précis pour Jack Studnicka, l'un des meilleurs espoirs de l'organisation à l'attaque. Ils voulaient lui laisser le temps de faire ses classes dans les rangs professionnels, lui qui évoluait encore dans la Ligue de l'Ontario (OHL), l'an dernier.

« Il a des habiletés à peaufiner au point de vue offensif, avait déclaré le directeur général Don Sweeney au camp de développement de l'équipe, en juin. J'aimerais lui permettre de se développer plutôt que de tenter de forcer les choses. »

À LIRE : Les Canadiens veulent se relancer contre les Bruins | Bergeron ratera au moins deux matchs

Mais les plans sont faits pour être changés. La blessure au bas du corps qui afflige le centre québécois Patrice Bergeron ouvre la porte à Studnicka, seulement 21 matchs après le début de sa première saison complète dans la Ligue américaine (LAH), à Providence.

Le choix de deuxième ronde des Bruins en 2017 (53e au total) a été rappelé lundi et disputera le premier match de sa carrière alors qu'il affrontera les Canadiens au Centre Bell, mardi (19h; RDS, TSN2, NESN, NHL.TV). Il pivotera pour l'occasion le deuxième trio des visiteurs, flanqué de Jake DeBrusk et de Charlie Coyle.

« Quand on l'a envoyé dans la LAH, nous voulions qu'il mature physiquement parce qu'il est prêt mentalement, a expliqué l'entraîneur Bruce Cassidy. Nous essayons toujours de récompenser le meilleur joueur quand nous procédons à un rappel - tout dépendant du fit - et c'est ce qu'il était à Providence.

« Il marque des buts, il écoule des pénalités et il offre du jeu très complet. Je ne m'attends pas à ce qu'il soit aussi productif dans la LNH, mais il semble avoir trouvé son rythme offensivement. J'espère que ce rappel survient à un bon moment et qu'il a suffisamment confiance en ses moyens pour faire sa place. »

Video: NJD@BOS: Studnicka compte après une déviation bizarre

À 6 pieds 2 pouces et 175 livres, le jeune homme peut sembler un peu frêle à première vue, mais son sourire troué causé par l'absence de ses deux « palettes » lui donne le profil presque parfait d'un joueur de la LNH. 

Plus sérieusement, Studnicka a trouvé un moyen un peu plus convaincant d'intimider ses adversaires et c'est en marquant des buts et en récoltant des points. Ses neuf buts représentent un sommet chez les recrues de la LAH et ses 18 points le placent au deuxième rang chez les joueurs de première année du circuit.

« C'est ma première saison chez les professionnels et mon objectif était de prendre de la masse et d'être plus imposant physiquement, a-t-il expliqué. Comme je suis un peu plus léger, j'ai appris comment me rendre au filet malgré ça. J'ai beaucoup travaillé et je me suis amélioré. »

L'Ontarien n'a jamais eu trop de problèmes à s'adapter au niveau professionnel puisqu'il avait récolté un but et quatre aides en cinq matchs à son premier séjour à Providence, à la fin de la saison 2017-18. Dans une ligue plus défensive et plus compétitive que la OHL, ç'en dit long sur sa capacité d'adaptation.

Même si ça pourrait être à court terme - l'état de santé de Bergeron est réévalué quotidiennement - les Bruins espèrent qu'il aura autant de facilité à le faire dans la LNH. Si c'est le cas, le plan pourrait de nouveau être modifié.

« On n'a jamais caché nos intentions en ce qui le concerne, a commenté Cassidy. Nous comptons sur lui pour prendre la relève de Bergeron et de (David) Krejci. On espère que ce sera dans quelques années encore, mais s'il nous force la main maintenant ou dans un avenir rapproché, nous allons lui trouver une place. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.