Skip to main content

La perte de Higgins et de Dandenault rouvre la porte aux jeunes

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien n'aura finalement pas à décider du statut des joueurs qu'il avait en surplus dernièrement. La perte, mardi, de l'attaquant Chris Higgins et du défenseur Mathieu Dandenault va leur permettre de prouver leur valeur dès jeudi.

On ne connaissait pas, mercredi midi, la durée de l'absence de Higgins et de Dandenault, quoiqu'il est acquis dans le cas de Dandenault qu'il va manquer plusieurs semaines d'activités, voire quelques mois.

Le Sherbrookois a été opéré à l'avant-bras gauche, qu'il s'est fracturé la veille face aux Flames de Calgary. Il s'est blessé en encaissant la mise en échec de Dustin Boyd, profondément dans la zone du Canadien, en deuxième période.

Higgins, lui, s'est soumis à un examen d'imagerie par résonance magnétique à l'épaule gauche tôt mercredi. Il devait obtenir les résultats en fin de journée. L'ailier ne sera assurément pas de la partie contre le Lightning de Tampa Bay, jeudi. Higgins s'est blessé en recevant le coup d'épaule le long de la rampe de Craig Conroy, en première période.

"Je savais sur le champ que ma soirée de travail était terminée, a-t-il commenté, au Centre sportif Bell de Brossard. La douleur est moins vive, elle a été insoutenable dans la nuit de mardi. Je n'ai pas fermé l'oeil."

Ce qui augure plutôt mal pour l'Américain âgé de 25 ans, qui a manqué les six premiers matchs de la saison en raison d'une blessure à l'aine.

Guillaume ou Georges?

C'est donc dire qu'un des attaquants en trop - Guillaume Latendresse et Georges Laraque - ainsi que le jeune défenseur Ryan O'Byrne vont être appelés en renfort.

Si la présence de O'Byrne s'impose, à titre de seul défenseur disponible en santé (Mike Komisarek n'étant pas prêt), Guy Carbonneau n'a pas confirmé le retour dans la formation de Latendresse, qui ronge son frein depuis quatre matchs.

"Il y a aussi Georges, a soulevé l'entraîneur. Les 21 joueurs vont prendre part à la période de réchauffement, et on tranchera après."

Carbonneau veut garder tout le monde sur le qui-vive, comme il l'a fait mardi avant de confirmer le retour de Sergei Kostitsyn, qui a incidemment bien répondu à l'appel.

"C'est la raison pour laquelle on garde du personnel dans l'entourage de l'équipe, a souligné Carbo, mercredi. Ce n'est jamais facile pour les joueurs qui sont laissés de côté. Mais il se passe beaucoup de choses en cours de saison. En début de saison, on a utilisé tout le monde. Par après, on a opté pour davantage de stabilité. Il y a des joueurs qui ont trouvé le temps long. Ils ont continué de travailler fort. C'est à leur tour de montrer ce qu'ils peuvent faire."

Carbonneau espère particulièrement que les jeunes Latendresse et O'Byrne vont bien réagir.

"C'est la chance qu'ils attendaient. Ils doivent comprendre pour quelles raisons on les a retranchés dernièrement, comme Sergei, a-t-il affirmé. Maxim (Lapierre), Steve (Bégin) et Mathieu (Dandenault) sont passés par-là cette saison, même s'ils ne jouaient pas nécessairement mal. Ce sont de jeunes joueurs, ils doivent acquérir de l'expérience. Ils tiennent peut-être trop les choses pour acquis parce qu'ils sont dans la Ligue nationale. Ils doivent travailler pour connaître du succès, et tout est toujours à recommencer."

Encore Halak?

La belle performance du gardien réserviste Jaroslav Halak, dans la victoire de 4-1 mardi, pourrait inciter l'entraîneur à le renvoyer dans la mêlée jeudi. Carbonneau n'a pas écarté la possibilité, mercredi, en disant qu'il n'avait pas arrêté sa décision.

"Carey était incommodé par une légère grippe, mardi, et je n'ai pas encore discuté avec Roland Melanson (l'entraîneur des gardiens)", a-t-il laissé savoir.

Price et Halak ont pris part à la séance d'entraînement facultative de l'équipe à Brossard, mercredi, en compagnie d'une douzaine de joueurs.

En voir plus