Skip to main content

La LNH s'est consolidée au cours des 25 ans de Bettman comme commissaire

L'expansion, les parties extérieures, une croissance des revenus et la parité sont devenues des éléments cruciaux de la Ligue sous sa direction

par Dave Stubbs @Dave_Stubbs / Journaliste principal NHL.com

Le commissaire Gary Bettman foulait à peine le tapis des bureaux de la LNH situés en plein cœur de Manhattan, sur la célèbre cinquième avenue. C'était le 1er février 1993, son premier jour de travail officiel, et il s'est entretenu de sa vision de la Ligue avec les journalistes.

Un peu moins de deux mois après son élection au poste de commissaire par le Bureau des gouverneurs de la LNH, il a déclaré : « J'espère être ici longtemps. »

Après un quart de siècle, l'aventure se poursuit.

« J'ai toujours apprécié le hockey en tant que partisan, mais d'être si près de gens géniaux dans notre sport, que ce soit les partisans, les joueurs, les membres de la direction des équipes et de la Ligue ainsi que mes patrons, les propriétaires, tout ça est encore mieux que ce que j'aurais pu imaginer », a mentionné le commissaire Bettman, jeudi, depuis son bureau de New York.

« J'avais un bon travail (comme vice-président principal et conseiller général pour la NBA), mais il s'agissait d'un défi excitant pour moi ainsi qu'une occasion de travailler dans un sport que j'appréciais vraiment. »

La LNH a connu cinq présidents depuis ses débuts en 1917 : Frank Calder, Mervyn « Red » Dutton, Clarence Campbell, John Ziegler et Gil Stein. Campbell a occupé son poste pendant 31 ans, et Calder, 26. Aujourd'hui, les 25 ans de service du commissaire Bettman constituent un sommet chez les dirigeants des quatre ligues sportives majeures d'Amérique du Nord.

Il y a 25 ans, le commissaire Bettman s'est adressé aux médias, par téléconférence, au sujet de la télévision, du marketing et des relations de travail, domaines pour lesquels il développait une expertise certaine depuis son passage à la NBA.

« Je m'engage à éliminer les distractions hors glace, pour que les amateurs puissent se concentrer sur le jeu, avait-il avancé aux journalistes. Nous devons assurer une meilleure gestion. Ratifier une bonne convention collective et établir une relation stable avec les joueurs. Mener l'entreprise comme il se doit, pour que les gens puissent s'attarder aux prouesses des joueurs, plutôt qu'aux déclarations des propriétaires, des commissaires ou des représentants syndicaux. »

La LNH d'aujourd'hui ne ressemble en rien à la ligue de 24 équipes du milieu de la saison 1992-93, moment où le commissaire Bettman est entré en fonction. Elle est passée à 31 équipes, et de 787 joueurs à plus de 1 000. L'assistance en saison régulière, en 1992-93, dépassait à peine 14 millions de spectateurs, alors qu'elle franchira le cap des 22 millions cette année.

La santé financière de la LNH ne fait aucun doute. En 1992-93, le salaire moyen des joueurs était de 467 000 $; aujourd'hui, il dépasse les trois millions de dollars. À l'arrivée du commissaire Bettman, les revenus totaux étaient estimés à 400 millions de dollars; cette saison, ils excéderont 4,5 milliards.

Il y a 25 ans, les frais d'expansion s'élevaient à 50 millions de dollars. Ce chiffre a décuplé. Si une prochaine expansion devait avoir lieu, la facture grimperait à 650 millions de dollars, et la valeur des franchises existantes n'a jamais été aussi grande.

Des contrats relatifs à la diffusion, aux médias numériques et aux commandites ont été signés au cours des 25 dernières années, et la présence internationale de la LNH a crû de façon spectaculaire sur les réseaux sociaux.

Plus précisément, la Ligue a vu son nombre d'abonnés passer de zéro à 13,4 millions sur les réseaux sociaux, un total en constante évolution. Ses activités sont suivies partout dans le monde, sur ordinateurs, tablettes et téléphones intelligents, en tout temps, et les matchs sont diffusés en direct sur diverses plateformes. En ligne, les amateurs peuvent accéder à du contenu en huit langues au LNH.com, le site web de la Ligue, et découvrir une grande variété de données statistiques inédites, notamment le sommaire de tous les affrontements disputés depuis la création de la Ligue, en 1917.

En 2017, la LNH a ponctué sa centième année d'existence d'événements et de matchs inoubliables, et a réalisé un documentaire soulignant ses moments marquants et l'apport des vedettes légendaires et de leurs comparses.

Selon le commissaire, les célébrations du centenaire étaient spéciales en raison des diverses façons avec lesquelles la Ligue « est parvenue à toucher autant de gens, de partisans, et surtout, nos joueurs actifs et anciens, incluant les 100 plus grands, ainsi que leurs familles. »

« Le lien que nous avons avec les racines de notre sport, l'histoire et les traditions sont tellement spéciaux et nous sommes si fiers, en tant que Ligue, d'être là où nous sommes, d'avoir évolué et grandi par rapport à où nous étions en 1917. Reconnaître où nous sommes par rapport à où nous étions est ce qui a rendu notre 100e anniversaire si spécial. »

Les rencontres elles-mêmes, 1 271 cette saison avant le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, représentent l'essence de la LNH, mais elles ne racontent qu'une partie de l'histoire. Grâce à une programmation inédite et à des productions telles que « Quest for the Cup », « En route vers la Classique hivernale » et autres, les amateurs peuvent explorer les coulisses de leur équipe préférée.

L'attrait des rencontres tenues à l'extérieur est indéniable; plus de 1,2 million de spectateurs ont bravé le froid pour assister aux 24 rendez-vous organisés depuis la première Classique Héritage à Edmonton en 2003. La Ligue a beaucoup voyagé. Des matchs ont été organisés en Chine et en Europe, et les joueurs ont participé à cinq Jeux olympiques et à trois éditions de la Coupe du monde de hockey, la dernière ayant eu lieu en 2016 à Toronto.

L'introduction du plafond salarial et du partage des revenus a apporté une stabilité économique et une parité inédites dans l'histoire de la Ligue.

Sous la direction du commissaire Bettman, la LNH a créé de nombreux comités et départements importants, notamment le Comité de révision des règlements, le Département de la sécurité des joueurs, et le panel d'analyse des blessures de la LNH, aujourd'hui connu sous le nom de Comité sur la santé et la sécurité des joueurs de la LNH/AJLNH.

Les règlements ont été modifiés, et les périodes de prolongation suscitent davantage d'intérêt. Elles sont disputées à trois contre trois plutôt qu'à quatre contre quatre, et les séances de tirs au but déterminent un gagnant lors de chaque duel de saison régulière.

Depuis la campagne 2000-01, chaque rencontre est assignée à deux arbitres, épaulés par une équipe de révision vidéo centralisée, elle-même appuyée par des caméras haute définition à l'intérieur et au-dessus des filets. Au cœur de l'action, les officiels entrent immédiatement en communication avec la salle des reprises vidéo de Toronto.

Et la LNH a joué son rôle en favorisant l'inclusion et la participation dans toutes les sphères de la communauté. La Ligue encourage des œuvres de bienfaisance et des initiatives communautaires par l'entremise de programmes comme « Le hockey est pour tout le monde », « Le hockey pour vaincre le cancer », et « NHL Green ».

Alors que la LNH entame son deuxième centenaire, le commissaire Bettman mentionne que le fait que le hockey soit en constant mouvement ne lui donne pas le luxe de se concentrer sur une seule chose trop longtemps.

« Ce n'est pas une seule chose. Ce n'est jamais une seule chose », a-t-il mentionné lorsqu'on lui a demandé ce que pourrait être le plus gros changement dans la LNH depuis qu'il a accepté son poste, il y a 25 ans. « Tout est interrelié. Il s'agit d'une série d'éléments placés sur un continuum alors que nous continuons d'évoluer. »

« Nous devons continuer d'être concentrés sur les nuances du jeu et la façon de jouer. Le fait est que le sport n'a jamais été aussi bon et compétitif, nos équipes n'ont jamais été aussi fortes et nos partisans n'ont jamais été aussi nombreux. Il faut utiliser cette fondation pour continuer de grandir, partout en Amérique du Nord et dans le reste du monde, pour créer un lien avec nos partisans et tirer profit de toutes les technologies numériques. Tout cela continuera d'évoluer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.