Skip to main content

La LNH ne « va pas tolérer les comportements abusifs » affirme Bettman

Le commissaire annonce un plan afin d'accroître la sensibilisation parmi le personnel des équipes et les joueurs

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PEBBLE BEACH, Californie - La LNH va immédiatement mettre en place un processus qui va mener à la création de programmes destinés à sensibiliser le personnel des équipes et les joueurs aux comportements abusifs de toutes sortes, afin d'améliorer la prise de conscience de tous dans l'espoir d'éliminer ces incidents.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a annoncé ces plans et ces programmes à la suite de la rencontre du Bureau des gouverneurs lundi. 

Ces plans et programmes sont basés sur les révélations et incidents récents relatifs à des comportements abusifs allégués de certains entraîneurs, mouvement qui a été initié par l'ancien joueur de la LNH Akim Aliu il y a deux semaines. Aliu a rencontré le commissaire Bettman et le commissaire adjoint Bill Daly la semaine dernière.

Le Bureau des gouverneurs a fait preuve d'un soutien total en approuvant ces programmes, et l'Association des joueurs de la LNH a été consultée et désire s'impliquer, a indiqué le commissaire Bettman.

À LIRE AUSSI: Bill Peters a remis sa démission aux Flames 

« Notre message est sans équivoque, a assuré le commissaire. Nous n'allons pas tolérer les comportements abusifs, quels qu'ils soient. »

Le commissaire Bettman, qui a discuté de ces sujets avec le Bureau des gouverneurs dès le début de la réunion, a ajouté que la Ligue avait averti tous les dirigeants des équipes que s'ils étaient mis au courant d'abus ou de conduite abusive impliquant du personnel de la LNH, ils étaient tenus de le rapporter immédiatement au commissaire ou au commissaire adjoint.

Le commissaire a aussi mentionné que tous les incidents allaient être gérés de manière distincte, et que les sanctions, qui seront conçues afin de remédier à la situation en question, mais aussi afin de s'assurer que des incidents du même genre ne se reproduisent plus, pourraient être décernées par l'équipe, la Ligue, ou les deux entités. 

« Il y aura une politique de tolérance zéro pour quiconque omet de nous avertir, a affirmé le commissaire Bettman, et dans le cas d'une telle omission, l'équipe et les individus en cause peuvent s'attendre à des sanctions sévères. »

Le commissaire a indiqué que la Ligue va créer un programme annuel obligatoire d'assistance, de sensibilisation, d'éducation et de formation sur la diversité et l'inclusion auquel devront assister tous les entraîneurs, entraîneurs adjoints, directeurs généraux, directeurs généraux adjoints ainsi que les entraîneurs des ligues mineures sous contrat avec une équipe de la LNH. Le commissaire Bettman a précisé que la Ligue allait travailler avec une organisation externe afin de créer le programme, et que l'AJLNH et l'Association des entraîneurs de la LNH allaient être consultés.

Le commissaire a aussi déclaré que l'AJLNH allait être consultée afin de déterminer si le programme qui sera mis en place sera approprié pour les joueurs, ou si un programme différent devra être créé pour eux.

« Nous offrons déjà une formation obligatoire pour les entraîneurs à propos de plusieurs autres dossiers, comme le protocole des commotions cérébrales et d'autres choses comme celles-là, a noté le commissaire adjoint Daly. Nous considérons ces programmes comme un ajout à notre curriculum. C'est vraiment de la sensibilisation. »

De plus, Kim Davis, vice-présidente exécutive de l'impact social, des initiatives de croissance et des affaires législatives de la LNH, aura la tâche de former un conseil qui devra suggérer des initiatives, mesurer les progrès et coordonner les efforts avec tous les niveaux du hockey. Pour ce faire, ce conseil offrira les ressources nécessaires afin de permettre à toutes les organisations de communiquer avec la Ligue pour obtenir de l'aide, a expliqué le commissaire Bettman.

« Malheureusement, il se produit des incidents dans le monde où nous vivons, a admis le commissaire. Ça ne veut pas dire que c'est acceptable. Un incident est un incident de trop. Notre objectif est de continuer à éduquer, à sensibiliser et à faire la bonne chose afin que les incidents de conduite inappropriée soient réduits au minimum, ou même éliminés complètement, et de nous assurer que les gens comprennent que notre sport est ouvert et inclusif, et que nous tirons une fierté de notre diversité. »

Le commissaire Bettman a aussi indiqué que la Ligue allait créer une plateforme, qui pourrait prendre la forme d'une assistance téléphonique, qui va permettre aux conduites répréhensibles qui ont un lien avec la LNH d'être signalées, anonymement si nécessaire. Le commissaire a comparé cette plateforme au programme d'abus de substance et de santé comportementale de la LNH/AJLNH.

« À cet égard, nous comprenons l'importance primordiale de nous assurer que personne ne fasse l'objet de représailles pour avoir fait part de ses inquiétudes ou pour avoir pris part à une enquête, a commenté le commissaire Bettman. Je garantis que nous allons prendre au sérieux tous les dossiers et assurer un suivi. »

Aliu a allégué dans ces tweets il y a deux semaines que l'ancien entraîneur des Flames de Calgary Bill Peters avait dirigé des insultes racistes à son endroit il y a 10 ans, alors que Peters dirigeait Aliu à Rockford dans la Ligue américaine de hockey. Peters a démissionné de son poste d'entraîneur de Calgary le 29 novembre, quatre jours après que la LNH et les Flames eurent annoncé qu'ils allaient enquêter sur les allégations d'Aliu. 

Le commissaire Bettman a noté qu'il ne pensait pas que beaucoup d'autres événements passés allaient émerger parce que « dans la plupart des cas, une majorité écrasante du personnel de la LNH, sur la glace et en dehors, se conduit de manière formidable ». Il reconnaît toutefois qu'il pourrait subsister des zones grises auxquelles la Ligue sera confrontée après avoir mis en place ses programmes.

« Nous allons devoir créer un programme qui va permettre de mieux guider les gens, a expliqué le commissaire Bettman. Il va y avoir des comportements qui vont clairement dépasser les limites, et d'autres qui vont se trouver dans une zone grise, mais une partie de ce que nous faisons consiste à sensibiliser les gens à ces zones grises, afin qu'ils deviennent plus prudents. Même s'il y a une limite, pourquoi trop s'en approcher? Mettons en place un environnement de travail respectueux où les gens peuvent se sentir à l'aise d'effectuer leur travail. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.