Skip to main content

La LNH exhorte les équipes à adhérer aux protocoles de la COVID-19

Les Jeux olympiques de 2022 et le calendrier de la prochaine saison ont également été des sujets abordés à la réunion annuelle des DG

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

La LNH n'a pas promis d'alléger les protocoles relatifs à la COVID-19 une fois que les joueurs allaient être vaccinés, comme l'a laissé entendre le gardien des Golden Knights de Vegas Robin Lehner mercredi.

Le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly a dit aux directeurs généraux, mercredi, de ne pas s'attendre à ce que les protocoles changent d'ici à la fin de la saison régulière, et peut-être même pour plus longtemps.

« Nous allons continuer à surveiller comment les choses évoluent, comment la campagne de vaccination évolue et comment la science évolue, puis lorsque nous jugerons que c'est approprié, nous revisiterons les protocoles », a indiqué Daly à LNH.com.

Les DG ont tenu leur réunion annuelle de manière virtuelle, mercredi, plutôt que de se rendre à Boca Raton, en Floride, pendant trois jours comme à l'habitude, en raison de la pandémie du coronavirus.

Le Département des opérations hockey de la LNH a offert une mise à jour aux DG sur des sujets comme le double-échec et la contestation de l'entraîneur. Le commissaire de la LNH Gary Bettman a présenté ce à quoi le calendrier de la prochaine saison pourrait ressembler à compter de la deuxième semaine d'octobre. Daly a mentionné aux DG qu'il est demeuré en contact avec le Comité international olympique (CIO), mais qu'il n'y a toujours pas d'entente avec le CIO quant à une participation de la LNH aux Jeux olympiques 2022 de Pékin.

Environ au même moment où le commissaire Bettman demandait aux DG de demeurer vigilants quant à la COVID-19, Lehner a fait des commentaires impulsifs et émotifs à la fin d'une disponibilité média virtuelle.

Lehner a indiqué que les joueurs avaient été forcés de recevoir le vaccin, même si certains d'entre eux étaient incertains. Il a ajouté qu'on avait promis aux joueurs de nouvelles règles pour revenir à une certaine forme de normalité une fois qu'ils auraient reçu le vaccin, et que maintenant, les règles ne changent pas pour les équipes vaccinées, afin que celles-ci ne bénéficient pas d'un avantage compétitif.

« Ils parlent d'avantage compétitif plutôt que de vies humaines », a dit Lehner.

Les équipes se sont organisées pour recevoir le vaccin. Dans certains marchés, les vaccins ont été facilement accessibles. Dans d'autres marchés toutefois, incluant aux États-Unis, ils ont été indisponibles.

« Le statut de la vaccination est déterminé de marché en marché en fonction de la situation à chaque endroit, et c'est entièrement géré par les équipes et les joueurs, a indiqué Daly. La Ligue n'est pas du tout impliquée. »

La LNH encourage la vaccination, mais elle ne peut pas forcer les joueurs à être vaccinés.

« Non, nous n'avons pas le pouvoir de forcer les joueurs à le recevoir et nous n'avons pas l'intention de forcer les joueurs », a ajouté Daly.

Lehner a mentionné qu'il a eu quelques appels avec la LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) mardi, mais on ne sait pas à qui il faisait référence.

« Ils m'ont dit hier qu'ils surveillent quelles équipes ont eu le vaccin et quelles formations ne l'ont pas eu, et ils ne vont pas changer les règles pour les joueurs jusqu'à ce que toutes les équipes aient eu accès au vaccin, afin qu'il n'y ait pas d'avantage compétitif », a dit Lehner.

La LNH travaille en collaboration avec l'AJLNH et les autorités de santé publique du Canada et des États-Unis.

La Ligue surveille la vaccination pour demeurer au courant de la situation. Mais il n'y a pas suffisamment de science pour changer les protocoles en fonction de la vaccination, et la LNH ne pense pas qu'elle aura atteint l'immunité collective avant la fin de la saison régulière.

« Dire qu'il y a eu une promesse faite aux joueurs par la Ligue de réduire les protocoles, ce n'est tout simplement pas vrai », a assuré Daly.

Lehner, qui est bipolaire, a affirmé qu'on ne porte pas assez attention à la santé mentale, alors que les joueurs doivent vivre et travailler en respectant les protocoles.

Après la disponibilité média, Lehner a publié un message sur Twitter.

« Alors que je suis frustré comme beaucoup de gens à travers le monde en ce moment, ce qui a été dit durant la conférence de presse d'aujourd'hui n'est pas sorti de la bonne façon, a-t-il écrit. Le point principal est que nous devons commencer à prendre au sérieux la santé mentale dans cette situation. Ç'a un impact énorme dans la société actuellement. »

Daly a mentionné : « Je compatis avec lui et je comprends ses inquiétudes et les sacrifices qu'il fait pour jouer. Mais ça ne peut pas avoir le dessus sur notre jugement de ce qu'il faut faire pour garder les joueurs en santé et en sécurité. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.