Skip to main content

La LNH évalue huit ou neuf lieux pour reprendre sa saison

La Ligue considère des endroits qui pourraient accueillir de manière sécuritaire « une douzaine d'équipes à un seul emplacement »

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

La LNH évalue « environ huit ou neuf endroits différents » qui pourraient accueillir « une douzaine d'équipes à un seul emplacement », alors qu'elle explore ses options pour reprendre la saison, a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman lundi. 

Le commissaire a participé à une entrevue virtuelle avec Leaders Week, une conférence en lien avec le sport et les affaires qui devait initialement se tenir à New York, pour discuter des efforts de la Ligue depuis qu'elle a mis sa saison en pause en raison des inquiétudes entourant le coronavirus.

À LIRE AUSSI : Qui l'a le mieux porté?: Les numéros 99 à 90La saison de Cracknell en Chine a pris fin brusquement

« Je ne pense pas que personne ne possède un échéancier précis actuellement, particulièrement en Amérique du Nord », a déclaré le commissaire Bettman. « Depuis la pause du 12 mars, nous avons travaillé très fort pour nous assurer d'être prêts à exécuter différentes options, peu importe l'évolution de la situation ou les endroits où nous pourrions jouer. Il y a encore beaucoup d'incertitude. »

Le commissaire a expliqué qu'il faudrait que la LNH règle les problèmes reliés aux frontières et au confinement pour rassembler les joueurs, dont 17 pour cent sont à l'extérieur de l'Amérique du Nord, alors que les autres sont dispersés un peu partout sur le continent.

Si la LNH utilise des lieux centralisés, elle aurait probablement besoin de jouer plusieurs matchs par jour sans partisans. Les arénas de la LNH sont les mieux équipés pour répondre à un tel besoin en raison de leurs différentes installations, comme plusieurs vestiaires qui peuvent être désinfectés à l'arrivée et au départ de chacune des formations.

La Ligue aurait également besoin de places dans des hôtels pour loger les équipes, et il faudrait qu'elle soit capable de tester le personnel pour détecter la COVID-19, sans pour autant nuire à la communauté médicale.

« On me dit que la capacité de tester serait adéquate, et qu'elle augmentera assurément au cours des prochains mois », a indiqué le commissaire Bettman. « Mais il s'agit d'une question fondamentale, et nous ne pouvons pas passer avant les besoins médicaux. »

Le commissaire a affirmé que la LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) ont collaboré de façon extraordinaire. Ils ont formé un Comité de retour au jeu composé de dirigeants et de joueurs, qui se rencontrent régulièrement de manière virtuelle. 

« Allons-nous compléter la saison régulière lorsque l'on nous en donnera l'occasion? », a demandé le commissaire Bettman. « Ferons-nous une fin de saison régulière abrégée, car en raison de la parité extraordinaire, il est difficile de déterminer comment la campagne se serait terminée? Allons-nous passer directement aux séries? Et dans quel format?

« Et si nous ne jouons pas devant les partisans, ce qui, du moins à court terme, semble [probable], le faisons-nous dans un ou plusieurs emplacements centralisés? Et si c'est le cas, qu'est-ce qui pourrait convenir du point de vue de la COVID-19 pour la communauté dans laquelle nous nous trouvons et quelle est l'ampleur de l'épidémie? Et qu'en est-il de la disponibilité pour les tests de dépistage? Alors tout cela requiert la collaboration de nos conseillers médicaux. 

« Je crois que tous les sports majeurs en Amérique du Nord font face au même processus, et alors que les problèmes médicaux et de santé sont probablement, dans une certaine mesure, les mêmes pour nous tous, la logistique des façons de faire peut différer quelque peu selon le sport. »

La LNH dispose d'une certaine marge de manoeuvre. Elle peut terminer sa saison en cours en disputant des matchs pendant l'été et retarder le début de la prochaine campagne aussi loin qu'en décembre tout en maintenant un calendrier régulier complet. 

« Nous aimerions compléter la saison en cours, a dit le commissaire. Nous aimerions remettre la Coupe Stanley, le trophée le plus précieux et le trophée le plus historique de tous les sports. Et nos partisans nous disent massivement que c'est ce qu'ils aimeraient que nous fassions, car les gens se sont investis émotionnellement dans cette saison. »

Le commissaire Bettman a déclaré qu'il croit que les grands rassemblements reviendraient rapidement une fois que la communauté médicale aura déterminé le meilleur traitement pour la COVID-19 et qu'il y avait une perspective de vaccin. Il a fait part de possibilités de masques, de désinfectants et de différentes configurations de sièges dans les gradins.

« Tout ce que nous entendons de nos partisans, c'est qu'ils ont très hâte que le hockey revienne, et nous ne tenons pas cela pour acquis. C'est pourquoi nous mettrons en œuvre ce que les spécialistes du réseau de la santé nous recommandent pour permettre aux partisans de revenir, a-t-il dit. Et encore une fois, tout ce que nous allons faire sera dicté par les médecins, les spécialistes du réseau de la santé et les gouvernements de tous les paliers, qui nous diront ce qui est approprié et ce qui ne l'est pas.

« Donc, une grande partie de notre planification et plusieurs des problèmes auxquels nous sommes confrontés seront résolus pour nous par d'autres personnes, que ce soient des physiciens ou des dirigeants gouvernementaux. C'est pourquoi nous devons faire beaucoup de planification d'urgence afin de pouvoir réagir rapidement, peu importe ce qui sera approprié et admissible selon eux. »

Bettman a exprimé son optimisme quant à l'industrie sportive dans un horizon à long terme. Les sports, selon lui, rassemblent les gens et les aident à surmonter les épreuves difficiles.

« Je pense que les sports majeurs et leurs concessions vont passer au travers et revenir plus forts que jamais, a-t-il affirmé. Ce n'est qu'une question de temps. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.