Skip to main content

La LNH et l'AJLNH optimistes en vue de la prochaine convention collective

Les discussions préliminaires ont été « cordiales et constructives », selon le commissaire Bettman

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

SAN JOSE - Les dirigeants de la LNH et de l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) se sont dits optimistes à propos de leurs discussions jusqu'ici dans ce qu'ils ont décrit comme les premières étapes de négociations pour la convention collective.

« Les discussions ont été cordiales et constructives, même si elles sont préliminaires », a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman. « Nous ne voulons pas de conflit. »

L'actuelle convention collective, un accord de 10 ans ratifié en janvier 2013, vient à échéance après la saison 2021-22. Mais sans une prolongation en place, chaque partie devrait déterminer en septembre si elle veut se prévaloir de son option de rouvrir les négociations, ce qui ferait en sorte que la convention collective se terminerait en septembre 2020.

Le commissaire Bettman n'a pas voulu spéculer si les parties étaient intéressées par un tel scénario si une prolongation n'a pas été officialisée d'ici le 15 septembre 2020.

À LIRE AUSSI : La LNH compte implanter le suivi des joueurs et de la rondelle en 2019-20

La LNH a perdu des matchs en raison d'arrêts de travail avant de ratifier les trois dernières conventions collectives, annulant notamment toute la saison 2004-05 et les trois premiers mois de la saison 2012-13.

« Nous avons eu quelques rencontres et nous explorons la possibilité de nous rejoindre sur nos points de divergence plus tôt », a expliqué le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly. « Le plus tôt sera le mieux. Nous comprenons évidemment les difficultés que nous avons connues dans le passé. Je pense que les deux parties l'ont reconnu. Je pense que le fait que nous ayons des échanges constructifs aussi tôt est très positif.

« Je ne peux pas vous dire où ça aboutira. Comme je l'ai mentionné, nous en sommes aux premières étapes du processus. Mais ç'a été un bon processus jusqu'à maintenant. »

Mathieu Schneider, l'assistant spécial au directeur général de l'AJLNH, partageait ce sentiment.

« En 2012, la tension était palpable quand tu étais assis autour de la table lors des premières rencontres et dans la plupart des rencontres, a-t-il dit. Nous sommes en mesure d'avoir ces discussions actuellement sans ces tensions, sans que des murs se bâtissent entre les deux camps, et ç'a été vraiment positif jusqu'ici. »

Le commissaire Bettman et Daly ont tous les deux affirmé que la relation entre la Ligue et l'AJLNH est mieux que lors des dernières négociations de la convention collective.

« Notre relation nous permet de très bien communiquer, nos échanges sont constructifs et sincères, a expliqué le commissaire Bettman. Les finances des joueurs et de la Ligue n'ont jamais été aussi bonnes. Les deux parties analyseront en détail ce qui est important et ce qu'ils veulent avoir ou ne pas avoir. En regardant froidement où nous en sommes, les joueurs et les propriétaires devront déterminer ce qui est important.

« Je pense que les deux parties reconnaissent que nos intérêts sont alignés. L'important est de développer le côté business, développer le sport et les revenus du sport. Je pense que ces éléments sont importants. »

Rien de tout ça ne peut se poursuivre s'il y a un conflit de travail. Le commissaire Bettman a fait valoir que ça devrait être un levier lors des prochaines négociations, afin qu'un règlement soit obtenu avant qu'un potentiel conflit de travail ne se profile à l'horizon.

« J'ai toujours trouvé que la stabilité dans les relations de travail serait une très bonne chose, mais il y avait certaines choses que nous devions accomplir, a dit le commissaire Bettman. Qu'il y ait eu des conflits dans le passé ou non, il n'y a aucun doute que la Ligue est plus en santé maintenant. Nous ne serions pas où nous en sommes aujourd'hui sans un système qui a corrigé les problèmes du passé. Nous avons de la stabilité, nous avons de la parité, et le sport a été en mesure de grandir, au bénéfice de tout le monde qui fait partie de notre sport. Je ne parle pas uniquement du côté financier, mais aussi au niveau compétitif et esthétique, ce qui a été génial pour les partisans.

« Espérons que nous en sommes à un point où éviter un conflit de travail peut être plus important que toute autre chose que nous devons accomplir, car je pense que les occasions devant nous sont encore plus belles que celles derrière nous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.