Skip to main content

La ligue du vieux poêle encore bien en vie!

Jagr, Chara, Zetterberg : plusieurs vétérans de 35 ans et plus ont encore un impact au sein de leur équipe respective

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Bien sûr, la jeunesse est de plus en plus à l'honneur dans la LNH, alors que chaque saison apporte son lot de recrues qui impressionnent. N'empêche qu'il y a encore un bon nombre de vétérans qui ne sont pas prêts à laisser leur place, pas encore du moins.

Évidemment, quand on pense aux joueurs qui trouvent encore le moyen de nous impressionner même s'ils sont déjà assez vieux pour avoir leur carte de membre de la ligue du vieux poêle, on pense tout de suite à Jaromir Jagr. À 45 ans, il se débrouille encore pas mal comme en fait foi sa production d'un but et cinq passes en 14 matchs avec les Flames de Calgary, avec un différentiel de plus-4.

Mais il y a aussi des vétérans de 35 ans et plus qui ont encore un impact important au sein de leur équipe respective. LNH.com a fait un petit tour d'horizon.

Marleau et Hainsey, de jeunes poulains

Si les Maple Leafs de Toronto sont une puissance en pleine ascension, c'est en raison de la fougue et du talent de leur noyau de jeunes, mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des vétérans comme l'attaquant Patrick Marleau (38 ans) et le défenseur Ron Hainsey (36 ans) qui exercent leur leadership sur la glace.

C'est ainsi que Marleau, en vertu de ses neuf filets en 25 matchs, occupe le quatrième rang des buteurs de la formation torontoise, derrière Auston Matthews (12), James van Riemsdyk (12) et Nazem Kadri (11). Ses 16 points, neuf buts et sept aides, lui confèrent le cinquième rang chez les marqueurs de l'équipe.

« Il est vraiment passé sous le radar à San Jose, il n'a jamais reçu les compliments qu'il aurait mérité d'avoir », a dit l'attaquant des Sharks Logan Couture de Marleau à la fin d'octobre, quelques heures avant que Marleau affronte son ancienne équipe. « Il doit sûrement prendre plaisir à jouer à Toronto (sous les feux de la rampe). »

Hainsey, lui, a 12 points, deux buts et 10 aides, le deuxième total chez les défenseurs des Maple Leafs, derrière les 17 points, trois buts et 14 passes, de Morgan Rielly. Il affiche par ailleurs un temps de glace de 21:58 par match, le troisième total dans l'équipe.

Chara ne vieillit pas

Un autre vénérable défenseur continue de montrer qu'il vaut son pesant d'or à Boston, alors qu'à 40 ans, Zdeno Chara est le joueur le plus utilisé chez les Bruins avec un temps de glace moyen de 23:55. Le différentiel de plus-6 qu'il affiche est le plus élevé au sein de l'équipe. Il a par ailleurs deux buts gagnants, un sommet à Boston.

Si les Bruins sont seulement à quatre points de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est, c'est donc en bonne partie grâce à Chara.

« Il y a une raison pour laquelle il est notre capitaine, a déclaré l'attaquant Brad Marchand au site web des Bruins. Il continue d'être un grand joueur de hockey. Il est là quand on a besoin qu'il donne un élan à l'équipe. »

Rôles plus modestes, mais encore utiles

D'autres joueurs continuent d'avoir une influence sur les succès de leur équipe même s'ils n'en sont plus les pierres d'assise. Comme, par exemple, les jumeaux Sedin à Vancouver et l'attaquant Henrik Zetterberg à Detroit.

Chez les Red Wings, Zetterberg, 37 ans, affiche une production de quatre buts et 11 aides en 24 matchs. Ses 11 passes lui donnent le troisième total chez les attaquants de son équipe, derrière les 17 assistances de Dylan Larkin et les 13 passes de Justin Abdelkader. Résultat : il a contribué à l'éveil des Red Wings cette saison, eux qui occupent le troisième rang dans la section Atlantique.

Chez les Canucks, Daniel et Henrik Sedin, 37 ans, occupent le cinquième rang du classement des marqueurs de l'équipe avec 12 points chacun, cinq buts et sept mentions d'aide pour le premier et deux buts et 10 passes pour le deuxième. Henrik a été un peu plus lent à produire, alors qu'il n'a inscrit son premier but de la saison qu'à son 15e match, mais ses 10 passes lui donnent le troisième total chez les Canucks. Les jumeaux ont aidé Vancouver à s'emparer de la deuxième place de quatrième as dans l'Association Ouest.

Williams… et Thornton

Pendant ce temps, en Caroline, Justin Williams est le troisième marqueur des Hurricanes malgré ses 36 ans, en vertu d'une production de quatre buts et 13 aides. Seuls Teuvo Teravainen (huit buts, 13 aides) et Sebastian Aho (cinq buts, 13 aides) ont fait mieux que lui à l'attaque.

Et, en terminant, ne vous laissez pas endormir par le fait que Joe Thornton a été blanchi dans 10 de ses 22 matchs cette saison. L'attaquant de 38 ans des Sharks de San Jose a quand même 11 mentions d'aide, le total le plus élevé de son équipe, tandis que ses 14 points lui donnent le deuxième rang chez les Sharks, à égalité avec Tomas Hertl.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.