Skip to main content

La journée des médias en bref

Le retour de Datsyuk « serait fantastique » selon Howard; Tavares se réjouit du succès des Islanders

par LNH.com @LNH_FR

Jimmy Howard n'avait pas entendu parler du potentiel intérêt de Pavel Datsyuk d'effectuer un retour dans la LNH la saison prochaine, mais le gardien des Red Wings de Detroit ne pouvait s'empêcher de sourire lorsqu'il a appris la nouvelle.
 

« C'est la première fois que j'en entends parler, a affirmé Howard, mais ce serait fantastique ». 

Datsyuk, âgé de 40 ans, a passé la totalité de sa carrière de 14 saisons dans la LNH avec les Red Wings avant d'annoncer sa retraite de la ligue le 18 juin 2016, pourrait envisager un retour dans la LNH prochainement, a confié son agent, Dan Milstein, à Match TV en Russie cette semaine.

À LIRE AUSSI: Chabot débarque en coup de vent à San Jose | Selon Giroux, Hart est le rayon de soleil des Flyers

Milstein a indiqué au Detroit Free Press jeudi qu'il pensait que les Red Wings étaient la seule équipe de la LNH que Datsyuk accepterait de rejoindre. Datsyuk a disputé 953 matchs avec les Red Wings et occupe le septième rang de l'histoire de l'équipe avec 918 points (314 buts, 604 passes). 

« Ce serait approprié qu'il retourne à Detroit, où il a passé toute sa carrière en Amérique du Nord, a expliqué Milstein. La décision revient toutefois à Datsyuk. Va-t-il vouloir effectuer ce retour? »

Datsyuk dispute une troisième saison avec le SKA de St. Petersburg dans la Ligue continentale de hockey. Il a récolté 34 points (neuf buts, 25 passes) en 44 matchs cette saison. Son contrat dans la KHL prendra fin au terme de la présente campagne.

« Je m'ennuie de Pav, a noté Howard. Je ne lui ai pas parlé depuis environ un mois. C'est un bon ami à moi, et je l'accueillerais à bras ouverts. »

Video: undefined

Howard, qui écoule sa dernière année de contrat avec les Red Wings, a mentionné ne pas avoir entendu parler des plans de Detroit en ce qui concerne Datsyuk. Il affirme cependant que son ancien coéquipier n'aurait aucun problème à réintégrer la LNH.

« Oh, absolument, a lancé Howard. Il est le "Magic Man" ».

Tavares impressionné par les Islanders 
 
John Tavares a passé ses neuf premières saisons dans la LNH avec les Islanders de New York avant d'accepter un contrat de sept ans d'une valeur de 77 millions $ avec les Maple Leafs de Toronto le 1er juillet dernier. Et bien que les Maple Leafs (30-17-2) occupent le deuxième rang de la section Atlantique et le troisième rang de l'Association de l'Est avec 62 points, ils se trouvent à un point des Islanders (29-15-5), qui trônent au sommet de la section Métropolitaine en plus de se trouver au deuxième rang de leur association à la pause du Match des étoiles. 

« Ils connaissent une saison phénoménale », a reconnu le centre de 28 ans, qui a participé au Match des étoiles à cinq reprises avec les Islanders. « De toute évidence, ils ont opéré un virage à 180 degrés, et le rendement de leurs gardiens y est pour beaucoup. Ils ne donnent pas grand-chose défensivement. »

Sous les ordres de l'entraîneur Barry Trotz, les Islanders ont accordé le moins de buts dans la LNH cette saison (118), après avoir alloué le plus de buts dans toute la ligue (293) en 2017-18. Le gardien Robin Lehner, à sa première saison avec les Islanders, affiche un dossier de 15-7-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,02, la meilleure parmi les gardiens ayant disputé au moins 25 parties.

Video: NYI@CHI: Deux beaux arrêts de Lehner

« C'est le genre de chose qui mène au succès et à beaucoup de victoires », a indiqué Tavares en parlant de la défensive améliorée de son ancienne équipe. « C'est agréable de voir qu'ils font bien, mais mon attention est portée sur les Maple Leafs, et je cherche à contrôler les choses qui sont sous mon contrôle. Mais ils connaissent assurément une très bonne saison. » 

Tavares, qui a affronté les Islanders pour la première fois de sa carrière au Scotiabank Arena le 29 décembre, va disputer un premier match au domicile de son ancienne équipe lorsque les Maple Leafs seront de passage au Nassau Coliseum le 28 février. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.