Skip to main content

La glace brisée, les jeunes Penguins devraient être plus détendus

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Michel Therrien estime que les jeunes Penguins devraient jouer de façon plus détendue maintenant qu'ils ont brisé la glace en finale.

"Vous savez, pour plusieurs de nos joueurs, il s'agit d'une première victoire en finale de la coupe Stanley, a relevé l'entraîneur. C'est très important pour eux. C'est important pour la confiance, surtout en raison des succès qu'on connaît à domicile et du soutien qu'on reçoit de la foule."

Therrien a souligné que l'équipe n'a pas cédé à la panique, après avoir perdu décisivement les deux premières confrontations à Detroit.

"On se disait que nous n'avions pas perdu ici depuis trois mois et j'appréciais la façon qu'on jouait."

Après avoir eu de bons mots à l'endroit des vedettes individuelles, Sidney Crosby et Marc-André Fleury, il a fait remarquer que Evgeni Malkin avait mieux paru dans le troisième match.

"Geno a bien fait. Il a eu des chances. Il a décoché de bons lancers. Il a bien travaillé dans les deux sens de la patinoire. S'il continue de la sorte, il va éventuellement voir ses efforts être récompensés."

Sidney Crosby a dit qu'il n'a pas abordé le match différemment parce que c'était essentiellement une question de vie ou de mort pour les Penguins.

"Je voulais simplement offrir une solide performance, être une source d'inspiration pour mes coéquipiers, a-t-il mentionné. Comme équipe, on a tous bien joué. On n'a pas volé le match, on méritait de l'emporter. On avait grandement besoin d'une victoire."

Après deux rencontres à sens unique, le troisième match a finalement répondu aux attentes des amateurs. L'action n'a pas manqué, à compter de la 15e minute de la première période.

"Le jeu a été plus ouvert, les amateurs ont sûrement apprécié, plus que les entraîneurs sans doute. On doit s'y attendre, les équipes regorgent de joueurs talentueux. Les Red Wings nous avaient maîtrisés chez eux. Ce soir, on a pu provoquer plus d'occasions. Le rythme a été soutenu, c'était très intéressant comme spectacle."

L'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock, a donné le mérite aux Penguins "qui ont su trouver une façon de l'emporter".

"Ce n'est pas qu'ils nous ont dominés tant que ça. Ils ont eu plusieurs occasions de marquer de qualité, principalement à partir de la 15e minute du premier vingt jusqu'à la 15e du deuxième tiers."

Babcock a blâmé les deux attaquants vedettes de l'équipe, Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg, soutenant qu'ils ont tenté de trop en faire.

"Je les ai trop utilisés et ils ont trop étiré leur présence sur la glace, a-t-il dit. C'a eu comme conséquence que nous n'avons pas affiché le même rythme qu'au cours des deux premiers matchs.

"Ce n'est pas qu'ils n'ont pas essayé, au contraire. Mais parfois on peut en faire davantage avec moins. Ils auraient dû garder les choses simples, comme on le fait tout le temps."

En voir plus