Skip to main content

La fenêtre est grande ouverte pour les Capitals

Brian MacLellan juge son équipe mûre pour gagner la Coupe Stanley

par Katie Brown / Correspondant NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Le directeur général Brian MacLellan s'est evertué au cours des deux dernières années à faire des Capitals de Washington de sérieux aspirants pour l'obtention de la Coupe Stanley.

L'objectif qu'il a maintenant dans sa mire, c'est de tout mettre en oeuvre afin que les Capitals remportent la Coupe Stanley cette année ou/et l'année prochaine.

 

«Je vois pour nous une fenêtre de deux ans, dit MacLellan. Nous y allons pour cette année et l'année prochaine. Nous allons réévaluer la situation par après."

 

Depuis qu'ils ont choisi Alex Ovechkin au tout premier rang de la séance de repêchage 2004 de la LNH, les Capitals n'ont pas franchi le deuxième tour des séries éliminatoires. Il commence à se faire tard et MacLellan le sait.

 

C'est la raison pour laquelle les Capitals pourraient ne pas être autant actifs à l'approche de la date limite des échanges qu'ils l'ont été au cours de l'entre-saison.

 

MacLellan a indiqué qu'il envisagera d'ajouter un élément, à un coût adéquat, que s'il estime que ça puisse véritablement être utile à l'équipe. Jusqu'à maintenant, l'occasion ne s'est pas présentée.

 

« Nous sommes en mode `nous-devons-gagner-maintenant', déclare-t-il. Je reste à l'affût, mais je ne vois pas d'importantes améliorations à faire. Je vois des noms défiler. Mais leur ajout représenterait-il un impact majeur pour notre équipe. Je ne crois pas. »

 

MacLellan a greffé à l'équipe les attaquants de premier plan T.J. Oshie et Justin Williams au cours de l'entre-saison et il a récemment mis sous contrat Mike Richards afin d'ajouter de la profondeur à un groupe d'attaquants déjà costaud.

 

L'acquisition du défenseur Mike Weber, obtenu des Sabres de Buffalo mardi, s'est également inscrite dans le but d'ajouter de la profondeur en défense à l'approche des séries.

 

« L'an dernier, nous avons été passablement chanceux parce que nous avions un groupe en santé, rappelle MacLellan. Cette saison, (le défenseur) Brooks Orpik a manqué 40 matchs. Des gars ont élevé leur niveau de jeu en son absence. C'est ce qu'il nous faut en séries. Notre principale source de préoccupation dans le moment est de savoir si nous avons suffisamment de profondeur, dans l'éventualité qu'on se rende jusqu'au bout. »

 

Il y a un an, les Capitals ont obtenu l'attaquant Curtis Glencross et le défenseur Tim Gleason à la date limite des transactions, mais aucun ne les a aidés à aller loin en séries. Les Capitals ont perdu en sept matchs au deuxième tour contre les Rangers de New York.

 

Cette saison, les Capitals dominent la LNH avec 92 points et ils ne montrent aucun signe de ralentissement. MacLellan répète qu'il ne ressent pas la nécessité de transiger à tout prix. 

 

« Je suis heureux du chemin parcouru, mentionne-t-il. C'est une saison fort agréable jusqu'à maintenant. Si vous remontez dans le temps, soit il y a environ un an et demi, vous constatez notre bon cheminement. Il y a plusieurs aspects positifs dans le moment, mais l'objectif ultime demeure de gagner la Coupe Stanley. »

 

L'attaquant Jay Beagle se rapproche d'un retour au jeu, peut-être même dès la semaine prochaine. Comme il est à l'écart du jeu depuis fort longtemps, son salaire n'est pas comptabilisé dans la masse salariale de l'équipe. Les Capitals devront procéder à un changement de personnel afin de créer de l'espace sous le plafond salarial.

 

« À un moment donné, nous devrons faire quelque chose, reconnaît MacLellan. Nous verrons après la fin de semaine. L'heure limite lundi est à 15h et nous devrions avoir trouvé des solutions d'ici là. »

En voir plus