Skip to main content

La constance de Lundqvist impressionne Hasek

Le gardien des Rangers a égalé le record de Hasek pour le plus grand nombre de victoires par un Européen dimanche

par LNH.com @NHL / LNH.com

Les trois dernières saisons de la carrière de Dominik Hasek dans la LNH étaient les trois premières de celle du gardien des Rangers de New York Henrik Lundqvist. Au moment où Hasek mettait les touches finales à une carrière digne d'une intronisation au Temple de la renommée du hockey au cours de laquelle il a signé 389 victoires dans la LNH et deux conquêtes de la Coupe Stanley avec les Red Wings de Detroit, il se souvient de Lundqvist comme d'un gardien dont le jeu était calme et constant dès sa saison recrue de 2005-06, quand Lundqvist a remporté 30 matchs avant de terminer au troisième rang dans le vote pour l'obtention du trophée Vézina.

La constance demeure la caractéristique principale de Lundqvist, d'après Hasek, et c'est une des raisons pour lesquelles Lundqvist a égalé Hasek pour le plus grand nombre de victoires obtenues par un gardien européen dans la LNH quand il a effectué 29 arrêts dans une victoire de 3-2 en fusillade contre les Devils du New Jersey dimanche au Madison Square Garden.

« Il y a eu beaucoup de gardiens exceptionnels qui sont arrivés dans la LNH de l'Europe, des gardiens qui ont connu une ou deux saisons fantastiques, mais qui ne pouvaient pas reproduire leur performance par la suite », a déclaré Hasek au journaliste de NHL.com/cs Michael Langr. « Mais Henrik a affiché de beaux résultats et de belles performances sur une base constante pendant toute sa carrière. En y réfléchissant, aucun autre gardien européen dans la LNH n'est comparable à lui. De cette perspective, il est le meilleur de tous les gardiens européens. »

Ce sont des éloges considérables offerts par Hasek, originaire de Pardubice, en Tchécoslovaquie. Un des plus illustres gardiens dans la ligue pendant les années 1990 et 2000, « Le Dominateur » a remporté le trophée Hart dans deux saisons consécutives (1996-97, 1997-98) et il a mis la main sur le trophée Vézina six fois. Il a également aidé la République tchèque à gagner sa seule médaille d'or olympique aux Jeux de Nagano en 1998 et il est devenu le premier gardien partant né en Europe à soulever la Coupe Stanley en 2002. Il a été intronisé au Temple de la renommée en 2014.

Lundqvist a signé sa 389e victoire dans la LNH à son 709e match, tandis que Hasek a atteint cette marque à son 735e match. Cependant, Lundqvist a obtenu 55 victoires en tirs de barrage; Hasek n'en a que six, parce qu'il a disputé les 595 premiers matchs de sa carrière dans la LNH avant l'adoption de la fusillade au début de la saison 2005-06.

« Chapeau à Henrik pour avoir si rapidement atteint le sommet, a déclaré Hasek. La vérité, c'est que les nouveaux règlements l'ont aidé un peu parce qu'il n'y a plus de matchs nuls et il y a 50 pour cent de chances que vous gagniez un match égal après la prolongation en raison de la fusillade. Ça peut vous permettre d'ajouter cinq ou huit victoires par saison. Cela dit, (389 victoires) en seulement 705 matchs, c'est un exploit vraiment remarquable.

« Vous jouez en conséquence de vos victoires. Oui, le nombre de victoires n'est pas une vraie mesure de la performance d'un gardien. Si vous n'avez pas de la chance, vous vous retrouverez au sein d'une équipe faible et les victoires viendront plus lentement par conséquent. Mais moi et Henrik, nous étions assez chanceux de jouer pour de tellement bonnes équipes. »

Comme Hasek, Lundqvist a beaucoup d'expérience dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Hasek a participé au tournoi printanier à 13 reprises avec les Blackhawks de Chicago, les Sabres de Buffalo et les Red Wings. Lundqvist a effectué 10 apparitions aux séries, aidant les Rangers à atteindre la Finale de la Coupe Stanley en 2014, et il est en train de pousser de nouveau son équipe vers le titre qui lui échappe jusqu'ici. Après avoir joué le rôle d'auxiliaire à Antti Raanta dans quatre matchs consécutifs, Lundqvist (15-8-1, moyenne de buts alloués de 2,34, pourcentage d'arrêts de ,920) a effectué 87 arrêts sur 90 lancers dans des victoires contre les Stars de Dallas, les Predators de Nashville et les Devils.

Les Rangers mènent la section Métropolitaine avec 47 points en vue de leur match contre l'équipe en deuxième place, les Penguins de Pittsburgh, mardi (19 h (HE); ROOT, MSG 2, NHL.TV). Si Lundqvist obtient le départ, il aura sa première chance de dépasser Hasek et de devenir le gardien européen ayant signé le plus grand nombre de victoires dans l'histoire de la ligue.

« C'est spécial pour moi », a confié Lundqvist au sujet du record de Hasek, dimanche. « C'est un joueur qui m'a beaucoup inspiré quand je grandissais. J'avais des affiches de lui sur les murs de ma chambre. Je me souviens avoir regardé ses faits saillants et observé sa manière de jouer. Il était le premier homme que j'ai vu jouer avec sa palette sur la glace. Je n'ai pas grandi en jouant de ce style. J'observais quelque chose qu'il faisait, puis je l'adoptais. Je me rendais à l'entraînement en me disant, "Je vais le tenter parce que j'ai vu Dominik le faire."

« D'être à égalité avec lui, c'est assuréement formidable. Je crois qu'il est parmi les grands de tous les temps, aux côtés de [Martin] Brodeur et [Patrick] Roy. La façon dont ils ont dominé les matchs, c'était plaisant à regarder. »

En voir plus