Skip to main content

La blessure à Cheechoo ajoute du piquant à la série San Jose-Nashville

LNH.com @NHL

NASHVILLE, Tenn. (AP) - La gravité de la blessure de Jonathan Cheechoo au genou droit demeurait inconnue jeudi alors que les Sharks de San Jose voulaient que des sanctions soient imposées, estimant qu'il a été victime d'un coup vicieux.

Les Predators de Nashville, eux, ne sont pas contents qu'une pénalité ait été décernée.

Inutile de dire, donc, que l'intensité dans cette série a monté d'un cran.

Cheechoo, le meilleur marqueur des Sharks cette saison, a refusé de répondre aux questions après avoir subi un examen d'imagerie par résonance magnétique. Il a été blessé lors d'une collision avec l'attaquant Scott Hartnell dans la victoire de 5-4 des Sharks en deuxième prolongation, mercredi. Son genou a donné contre le genou de Hartnell lors de l'impact.

L'entraîneur-chef des Sharks Ron Wilson n'avait aucune objection à partager sa colère.

"Mais il semble que la ligue s'est mise à la tâche et nous allons aller de l'avant, a-t-il dit. Cheechoo, je ne sais pas quand il jouera. Espérons qu'il sera capable de revenir pendant les séries. Je ne le sais pas actuellement."

Quand on lui a demandé si cela voulait dire que Cheechoo ne reviendrait pas au jeu au cours de la série quatre-de-sept contre les Predators, Wilson a répondu qu'il ne le savait pas.

Le deuxième match aura lieu vendredi soir à Nashville.

L'entraîneur-chef des Predators Barry Trotz a revu de huit angles différents la violente collision qui s'est produite près de la ligue bleue de Nashville, à neuf minutes de la deuxième période.

Hartnell a été expulsé du match et a reçu une pénalité majeure de cinq minutes pour avoir donné du genou.

"Plus je revois cette collision, a dit Trotz, plus je réalise que ça ne méritait probablement pas une pénalité. Il a tenté de le frapper, Cheechoo a tenté de l'éviter. Malheureusement, les deux genoux se sont cognés, et Cheechoo a eu le pire. Quant au coup de coude au visage, ce qui a, je pense, été évoqué, sa bouche a frappé la glace.

"Quand on voit le jeu à pleine vitesse, a-t-il ajouté, on pense que c'est pire."

En voir plus