Skip to main content

Krug dérange les Blues jusqu'ici en Finale de la Coupe

Le défenseur affirme faire preuve de plus de robustesse depuis qu'il a emprunté un chandail à Marchand

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON - Torey Krug fait tout ce qu'il peut pour imiter son coéquipier des Bruins de Boston Brad Marchand en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et les résultats sont positifs jusqu'ici pour Boston.

Krug, un défenseur, a adopté un style plus robuste en séries, et il espère également que son porte-bonheur, un chandail de sport emprunté à Marchand, l'aidera aussi à produire offensivement contre les Blues de St. Louis en Finale de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSI: Dunn en renfort dans le match no 2 | Cinq questions avec... Michael Ryder

Les Bruins mènent la série quatre de sept 1-0. Le match no 2 sera présenté au TD Garden de Boston mercredi (20 h (HE), NBCSN, CBC, SN, TVAS).

« Je ne me souviens pas exactement des détails, mais je crois que c'est arrivé sur la route, alors que j'avais perdu mon chandail et qu'il en avait un de plus dans son sac avec son numéro dessus », a expliqué Krug après l'entraînement mardi, lorsqu'il lui a été demandé comment il était entré en possession du chandail de Marchand, qu'il porte sous son équipement. « Je me suis dit que je le porterais pendant un moment en espérant qu'il me donnerait un peu de son talent et de sa détermination, et on dirait que ça marche jusqu'ici. »

Krug a récolté 53 points en saison régulière, incluant un sommet en carrière de 47 mentions d'aide. Il a amassé 12 points (un but, 11 passes) en 18 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Marchand a de son côté établi une marque personnelle avec 100 points (36 buts, 64 passes) en saison régulière, et a enchaîné avec 19 points (huit buts, 11 passes) en 18 matchs éliminatoires.

Marchand, un attaquant, est aussi un agitateur bien connu, et Krug a semblé vouloir s'emparer un peu plus de ce rôle depuis le début des séries. Au cours du balayage en quatre matchs des Hurricanes de la Caroline en finale de l'Association de l'Est, Krug a poussé le capitaine des Hurricanes Justin Williams à écoper d'une punition et l'a frustré avec quelques mises en échec percutantes.

Krug est maintenant entré dans la tête des joueurs des Blues à la suite de la mise en échec qu'il a appliquée, sans casque, à l'attaquant de St. Louis Robert Thomas en troisième période de la victoire de Boston 4-2 dans le match no 1.

Video: STL@BOS, #1: Krug sonne les cloches de Thomas

« Vous savez maintenant qu'il porte mon chandail sous son uniforme, alors je ne sais pas s'il tente seulement de faire comme moi, a blagué Marchand. Il fait du bon travail en tout cas. »

Marchand a ajouté qu'il n'avait pas vraiment donné le chandail à Krug, qu'il s'était simplement rendu compte de sa disparition à un certain moment. Cet épisode aurait pu s'ajouter à leur petite rivalité sur Twitter et Instagram, qui comporte bien souvent des blagues leur petite taille respective ainsi que sur les autres attributs physiques des deux hommes.

Mais Krug (5 pieds 9 pouces, 186 livres) a plutôt fait l'éloge de Marchand (5 pieds 9 pouces, 181 livres) et de la manière dont il lui a fait don du chandail.

« Il a enlevé son chandail avant de me le donner, a précisé Krug. Ça montre seulement quel genre de personne il est, et ce qu'il peut faire pour ses coéquipiers. Vous pouvez aller le voir, peu importe votre problème. »

Est-ce que ce chandail renferme des super pouvoirs?

« Je ne sais pas, a répondu Krug. C'est lui qui s'intéresse aux superhéros. Il est passionné par les Avengers et ce genre de choses, ce qui n'est pas mon cas. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.