Skip to main content

Kris Letang amer et déçu

Le défenseur des Penguins a manqué d'énergie durant la saison après avoir été opéré au cou

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Si certains essayaient de prendre la défaite avec philosophie dans le vestiaire des Penguins de Pittsburgh mercredi lors du bilan de l'équipe, ce n'était pas le cas de Kris Letang. Le défenseur était visiblement encore amer d'avoir été éliminé par les Capitals de Washington en six rencontres au deuxième tour des séries éliminatoires, mais il était aussi déçu de sa propre performance.

À pareille date l'an dernier, les Penguins de Pittsburgh poursuivaient leur chemin vers ce qui allait être la conquête d'une deuxième Coupe Stanley consécutive. Letang, lui, regardait ses coéquipiers à distance après avoir subi une intervention chirurgicale lors de la première ronde afin d'éliminer une hernie discale au cou. Il n'a plus rejoué de la série et a été contrait à une période d'inactivité de huit mois.

Le défenseur étoile des Penguins a avoué mercredi que cette longue pause avait rendu cette dernière saison particulièrement difficile, malgré les éloges que pouvaient lui faire certains de ses coéquipiers, dont Sidney Crosby.

À LIRE: Des changements à venir à Pittsburgh | Les Penguins en voulaient plus

« Ça veut dire beaucoup venant de mes coéquipiers, dont Sid, mais ce n'est pas comme ça que je voulais que ça se passe. Je pensais que ça allait être plus facile de revenir au jeu avec ce que j'avais été en mesure de faire comme entraînement durant l'été, mais la vérité, c'est que je n'étais pas capable de patiner avec autant d'intensité. Je ne pensais pas que ça m'affecterait autant, mais avec le calendrier que nous avions durant la première moitié de la saison, c'était difficile. Au final, ce n'est pas le résultat que je voulais. Je vais retourner chez moi, m'entraîner plus fort et revenir en force. »

Letang explique que lorsque les Penguins jouaient deux matchs en autant de jours, son corps ne récupérait pas assez vite et l'abandonnait lors de la deuxième rencontre. Il a donc connu des difficultés pour réaliser plusieurs bonnes performances consécutives, ce qui a joué sur son moral.

Une erreur coûteuse

Lors du match no 6 de la série face aux Capitals, perdu 2-1 par les Penguins, Letang a été le seul à s'inscrire à la marque pour son équipe. Un lancer frappé de la ligne bleue qui a déjoué le gardien Braden Holtby et qui lui a permis d'obtenir un 11 point en 12 matchs éliminatoires (trois buts, neufs passes).

Ce n'est toutefois pas ce filet qui vient à l'esprit du défenseur de 31 ans, mais plutôt le but gagnant de Jakub Vrana lors du match no 5. Sur la séquence, les Capitals se sont présentés à deux contre deux en zone offensive face à Letang et Riley Sheahan. Les deux joueurs ont suivi le porteur de la rondelle, si bien que Vrana a échappé à la couverture de Letang et a marqué, un but qui s'avère un moment décisif de la série.

« C'est la seule chose que j'ai à l'esprit. J'ai fait une erreur et ça nous a coûté le match. J'ai connu de bons moments contre Philadelphie, contre Washington aussi, mais présentement, tout ce que je vois, c'est cette erreur.

« Ça fait mal présentement. Je vais prendre quelques jours, quelques semaines où je vais essayer d'oublier le hockey, penser uniquement à ma famille et me reposer. »

Video: PIT@WSH, #5: Vrana donne l'avance aux Capitals

Mercredi, le directeur général des Penguins Jim Rutherford a expliqué que des changements devraient être apportés à la formation à la suite de cette élimination. Questionné à savoir s'il fait partie des plans à long terme de l'équipe de la Pennsylvanie, Letang a indiqué que la décision n'était pas entre ses mains.

« J'ai tout sacrifié pour cette équipe et mon seul but, c'est de passer le reste de ma carrière ici, a-t-il dit. Cette année, nous avions une excellente chance de gagner. Quand tu vois des gars comme Sid, Geno [Evgeny Malkin], Matt [Murray], c'est un excellent noyau. Quand tu as autant de talent, de leadership et de caractère, tu ne t'en départis pas. C'est important. Quand tu vois de tels gars autour de toi, tu sais que tu as une chance de gagner. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.