Skip to main content

Kovalev se revoit aux côtés de Lang et de Straka à l'époque des Penguins

LNH.com @NHL

MONTREAL - La dernière fois qu'Alex Kovalev a fait partie d'un trio productif comme celui qu'il complète depuis deux semaines en compagnie de Saku Koivu et d'Alex Tanguay, c'est à l'époque où il portait les couleurs des Penguins de Pittsburgh, au tournant des années 2000. Robert Lang et Martin Straka étaient à ses côtés.

"On me demande de faire des comparaisons entre les deux trios, admet le vétéran russe du Canadien. Notre trio actuel a le potentiel pour connaître du succès. Mais il faudrait voir sur une période d'une saison complète pour avoir une meilleure idée. Avec Lang et Straka à l'époque, on a eu du succès pendant quelques saisons."

Kovalev dit que Tanguay lui rappelle "le Lang" d'il y a une dizaine d'années, quand il était âgé de 27 ans, en raison de son sens développé du jeu.

"Martin (Straka), lui, possédait beaucoup de vitesse, a-t-il rappelé. Il pouvait faire jouer la défense adverse sur les talons. ??a nous créait de l'espace."

Pour revenir au trio TKK du CH, qui totalise 34 points en six matchs, Kovalev estime que la clé de sa réussite réside dans le fait que les trois joueurs sont continuellement en mouvement.

"On patine beaucoup, avec comme résultat que les possibilités d'options de jeu sont décuplées. Si on était peu mobile, la seule option serait essentiellement d'effectuer une passe."

(...)

Les récents succès du Canadien font la preuve par quatre qu'il existe un monde de différence entre jouer avec l'avance et jouer du hockey de rattrapage.

"On le voit dans notre jeu, a souligné l'entraîneur Bob Gainey, samedi. On joue de façon plus détendue, on fait progresser la rondelle en l'envoyant aux bons endroits et on exerce de la pression dans les bons moments."

D'où l'importance d'obtenir le premier but d'un match, ce que le Tricolore a été incapable de faire dans une seule des six dernières rencontres qu'il a disputées - une défaite aux tirs de barrage contre les Sabres de Buffalo.

Dans les cinq victoires que l'équipe a savourées, Kovalev, trois fois, ainsi que Tanguay et Koivu, une fois chacun, ont ouvert le score.

Le CH montre un dossier de 27-6-5 cette saison quand il s'inscrit le premier au score.

(...)

Les défenseurs du Canadien ont eu la vie dure au cours de la dernière semaine. Trois d'entre eux - Roman Hamrlik, Mathieu Schneider et Andrei Markov - ont dû abdiquer en cours de match. Cela ne les a pas empêchés de s'impliquer à l'attaque en y allant d'une récolte de 13 points en trois matchs, sur les 15 buts que l'équipe a marqués.

Markov a réussi deux buts, en plus de s'être fait complice de deux autres; Schneider et Josh Gorges ont contribué un but et deux passes chacun; Hamrlik a récolté deux aides; et même Mike Komisarek y est allé d'un filet.

En voir plus