Skip to main content

Kovalev obtient un but et une passe dans la victoire de 3-1 des Sénateurs

LNH.com @NHL

MONTREAL - Alex Kovalev occupe encore une place de choix dans le coeur des partisans du Canadien. L'Artiste n'a pas raté son retour à Montréal, samedi, en contribuant un but et une passe dans la victoire de 3-1 des Sénateurs d'Ottawa, qui ont du coup étiré à cinq la série de défaites du Tricolore.

La salle comble de 21 273 spectateurs a chaleureusement applaudi Kovalev, à la suite du but qu'il a réussi à 11:28 de la troisième période. Plusieurs centaines d'amateurs se sont même levés. "Kovy" avait jusque-là entendu des huées du public dès qu'il touchait au disque. Des huées qui n'étaient visiblement pas très senties.

"Je ne savais pas à quoi m'attendre. C'est une soirée que je n'oublierai pas de sitôt, un moment particulier, a-t-il commenté, en parlant de l'ovation qu'on lui a réservée. Je vais la savourer ce soir et tourner la page, parce qu'il reste plusieurs matchs à jouer."

Kovalev, qui a porté les couleurs du CH pendant plus de quatre saisons avant d'accepter l'offre contractuelle des Sénateurs l'été dernier, a été applaudi à l'annonce de sa sélection à titre de troisième étoile de la rencontre. Il a salué les gens en leur envoyant des bises du gant.

"Je suis content d'avoir pu montrer mon appréciation aux partisans pour tout le soutien qu'ils ont manifesté l'été dernier", a-t-il souligné.

Le trio que Kovalev a complété, aux côtés de Daniel Alfredsson et de Mike Fisher, a récolté six points. Alfredsson a marqué, en plus d'amasser une passe, et Fisher a récolté deux aides.

Chris Neil a été l'autre marqueur des Sénateurs (5-2).

Mike Cammalleri, son premier, a été l'unique buteur du Tricolore (2-5).

Pascal Leclaire a remporté son duel face à Carey Price, devant le filet. Leclaire a repoussé 27 lancers, contre 18 pour Price.

Malhabile

Le Canadien a envoyé 36 lancers vers le filet de Leclaire au cours du premier vingt. Le problème, c'est que 16 d'entre eux ont été bloqués avant de se rendre au gardien et neuf autres ont raté la cible.

Les Sénateurs, eux, ont totalisé six tirs seulement, incluant trois qui ont atteint la cible.

A la fin de la période initiale, c'était pourtant l'égalité 1-1.

Le CH a été malhabile à saisir les occasions. Comme ce fut le cas au cours d'une supériorité numérique de deux patineurs pendant 1:55. On a bombardé le filet de Leclaire, qui n'a eu qu'à maîtriser trois lancers.

Les visiteurs avaient ouvert le score à 9:16, le robuste Neil faisant mouche dans le haut du filet sur réception de la passe de Mike Fisher.

Les hôtes ont pu retraiter au vestiaire à égalité quand Cammalleri a trompé la vigilance de Leclaire, à 27 secondes de la fin. Le tir des poignets vif de Cammalleri, décoché du flanc droit, a échappé à Leclaire.

Air connu

Guy Carbonneau, qui assistait à un premier match du Canadien depuis qu'il a été congédié en mars dernier, n'a pas dû être dépaysé en voyant ses anciens troupiers éprouver des problèmes en deuxième période.

Un air connu, que pas même le nouvel entraîneur Jacques Martin n'a réussi à changer.

Le CH s'est compliqué la tâche en écopant de plusieurs pénalités au cours de la première moitié.

Les Sénateurs ont profité d'un cinq-contre-trois pour prendre les devants, à 4:44. Le capitaine Alfredsson a tiré sur réception de la passe transversale de Kovalev.

"Le match s'est joué sur les unités spéciales, a analysé Martin. Nous n'avons pas marqué sur notre double supériorité et les Sénateurs, eux, l'ont fait."

Kovy marque!

En troisième, les Sénateurs se sont appliqués en défense, avec comme résultat que le Canadien a eu de la difficulté à orchestrer des attaques soutenues.

On aurait dit que le filet que Kovalev a marqué à 8:42 de la fin a démotivé les joueurs. Le but a en tout cas suscité le mécontentement de plusieurs partisans, qui ont commencé à conspuer leurs favoris. De toute évidence, la lune de miel entre les nouveaux venus et le public est terminée.

(brèves)

Le président du Canadien, Pierre Boivin, accueille favorablement les démarches que la ville de Québec a entreprises afin de se doter d'un nouvel amphithéâtre. M. Boivin a été avare de commentaires quand on l'a interrogé au sujet de l'éventuel retour d'une équipe de la LNH dans la Vieille capitale.

"C'est un projet de longue haleine. Attendons voir", a-t-il affirmé avant le match, à l'occasion du dévoilement d'un jeu de timbres par Postes Canada soulignant le centenaire de l'équipe. Interrogé à savoir si le Tricolore pourraît s'opposer au retour des "Nordiques", M. Boivin a simplement répondu que "je ne verrais pas pourquoi on ferait cela"...

Guy Carbonneau, qui voyait à l'oeuvre son ancienne équipe pour la première fois depuis son congédiement en mars dernier, s'est dit "quelque peu perdu", à son arrivée au Salon des journalistes Jacques-Beauchamp. Carbonneau fait partie du panel d'analystes de la CBC cette saison...

Les timbres de Postes Canada commémorant les 500e but des Maurice Richard, Jean Béliveau et Guy Lafleur sont de véritables "courts métrages", grâce à la technologie lenticulaire qu'on a utilisée lors de l'impression - une première au pays. C'est la deuxième fois que Postes Canada souligne l'anniversaire d'une équipe sportive canadienne, après avoir émis un timbre soulignant le 25e anniversaire des Blue Jays de Toronto. Le premier ministre Stephen Harper a pris part au dévoilement des timbres...

Gregory Stewart a de nouveau été laissé de côté chez le Tricolore... Dans le camp des Sénateurs, le défenseur Filip Kuba et l'attaquant Peter Regin n'ont pas joué.

En voir plus