Skip to main content

Kovalev et Fisher touchent la cible en fusillade et les Sénateurs gagnent 3-2

LNH.com @NHL

BUFFALO, N.Y. - Alex Kovalev et Mike Fisher ont fait vibrer les cordages en tirs de barrage et les Sénateurs d'Ottawa ont arraché une victoire de 3-2 aux Sabres de Buffalo, samedi, malgré l'absence de deux de leurs meilleurs joueurs offensifs.

Les Sénateurs ont rebondi après une défaite de 8-2 plus tôt cette semaine face aux Penguins de Pittsburgh, même s'ils devaient composer sans les services de leur capitaine Daniel Alfredsson et de Jason Spezza, qui est blessé à un genou. Alfredsson s'est disloqué une épaule face aux champions en titre de la coupe Stanley, et devrait être à l'écart du jeu pendant au moins un mois.

Ryan Shannon et Chris Neil ont marqué en temps réglementaire, et Pascal Leclaire a effectué 20 arrêts pour les Sénateurs (19-15-4), qui ont savouré un septième triomphe consécutif face aux Sabres.

Thomas Vanek et Jason Pominville ont répliqué pour les Sabres (22-11-4). Ryan Miller a repoussé 38 tirs dirigés vers lui, et blanchi les Sénateurs en première période malgré une domination de 19-1 au chapitre des tirs.

Derek Roy a quitté la rencontre alors qu'il restait 15 minutes au match, à la suite d'une percutante mise en échec de Jesse Winchester.

Shannon a procuré les devants aux siens à 5:15 du deuxième vingt lorsqu'un tir de Kovalev a dévié sur lui, puis sur le défenseur des Sabres Steve Montador avant de trouver le fond de la cage de Miller.

Neil a doublé l'avance des Sénateurs moins d'une minute plus tard en sautant sur un retour de lancer dans l'enclave.

Vanek a toutefois réduit l'écart à 2-1 avec 2:45 à écouler à la période médiane, puis Pominville a créé l'égalité avec 41,9 secondes à faire, tandis que les Sabres bénéficiaient d'une supériorité numérique.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.