Skip to main content

Kovalev et Bonk tombent à leur tour, victimes du virus de la grippe

LNH.com @NHL

MONTREAL (PC) - L'absence d'Alex Kovalev pourrait se prolonger au-delà d'un simple match. Kovalev n'a pu affronter les Islanders, victime d'un virus. Le Russe était tellement mal en point mardi qu'il a dû passer des tests pour étourdissement et perte d'équilibre. Radek Bonk, lui aussi grippé, est demeuré chez lui.

Décidément, le Canadien n'a jamais été en mesure de se remettre du virus de la grippe qui a frappé l'équipe en janvier. Saku Koivu, Guillaume Latendresse, Tomas Plekanec, Mike Johnson, Andreï Markov, Sergeï Samsonov, Craig Rivet et Christopher Higgins ont tous raté des matchs à cause de la grippe ces dernières semaines. Pourtant la direction de l'équipe avait pris les dispositions nécessaires en début de saison pour éliminer les risques de transmission du virus. Le Canadien avait même soumis un plan à la Ligue nationale qui pouvait inspirer les autres formations de la ligue. Curieusement, c'est le Tricolore qui a été le plus touché parmi les clubs du circuit. Cela s'expliquerait par la situation générale au Québec où le virus a été particulièrement virulent cet hiver.

...

Malgré l'absence de Kovalev et Bonk, Samsonov a été le seul joueur en santé à se voir indiquer les tribunes. C'est dire que Guy Carbonneau a fait appel à huit défenseurs avec le retour de Janne Niinimaa dans la formation.

...

Richard Zednik est heureux de se retrouver chez les Islanders, une équipe, dit-il, bourrée de talent.

"Je savais que les Capitals allaient m'échanger. Mais je ne savais pas où, raconte l'ancien attaquant du Canadien. Il y a beaucoup de talent dans cette équipe. On peut facilement composer trois bons trios. La clef de nos succès demeure quand même notre gardien Rick DiPietro. Il est certainement est un des meilleurs de la ligue. Je ne le savais pas aussi bon."

...

Ryan Smyth disputait son premier match en sol canadien depuis son transfert d'Edmonton. L'ancien Oiler a joué cinq matchs depuis son passage dans l'Association Est. Il voit déjà une différence dans le style pratiqué dans les deux associations.

"Dans l'est, les équipes aiment bien contrôler la rondelle alors que dans l'ouest, les clubs n'hésitent pas à lancer le disque dans le fond de la patinoire pour ensuite se mettre à sa poursuite."

...

Smyth est d'avis que la suspension imposée à Chris Simon aura pour effet de souder l'équipe encore davantage.

"Ce qui est survenu est vraiment malheureux, dit-il. Mais les joueurs vont soutenir Simon. Il s'est excusé auprès des joueurs par le biais des entraîneurs. Je sais qu'il est très perturbé par cet incident."

En voir plus