Skip to main content

Kovalev dit que le Canadien a cessé de foncer après le premier but des Sabres

LNH.com @NHL

BUFFALO - Guy Carbonneau a vu des ressemblances entre le match de mercredi et le précédent que le Canadien avait joué au HSBC Arena, le mois dernier.

"La même chose s'était produite. On avait également connu une excellente première période. Chris Higgins avait manqué un filet ouvert, et la période s'était terminée 0-0. C'est à compter de la deuxième que la situation s'était détériorée. Comme ce soir, le défenseur Jaroslav Spacek avait marqué", a évoqué l'entraîneur.

Le Tricolore a été incapable d'aller chercher le précieux premier but, même s'il a déployé trois attaques massives. Les Sabres ont fait mouche à leur seule occasion.

"On a cessé de foncer après leur premier but, on a même reculé, a souligné Alex Kovalev. On les forçait pourtant à commettre des erreurs et à écoper des pénalités. On aurait dû maintenir la pression.

"Ce n'était que 1-0 après une période, ce n'était pas la fin du monde, a continué Carbonneau. Comment a-t-on pu tomber aussi à plat? Je me le demande. On a de la difficulté à afficher la même intensité pendant trois périodes. De deux choses l'une, à ce stade de la saison: on est fatigués ou en est mauvaise forme."

Carbo a dit croire que les joueurs ne s'attendaient pas à obtenir du renfort, à la dernière journée des échanges.

"S'il ont laissé tomber, ils se sont laissés tomber eux-mêmes. Ils doivent réaliser que c'est avec eux qu'on va compléter la saison. Le vote de confiance de Bob Gainey devrait être une note encourageante pour eux."

Kovalev a aussi réfuté l'argument que l'équipe s'attendait à un coup d'éclat.

"On doit se convaincre qu'on peut accomplir la tâche. Il n'y a aucune raison qu'on ne le fasse pas. On a sensiblement la même équipe que la saison dernière."

Le capitaine Saku Koivu a résumé en peu de mots la soirée du Canadien, en disant que les Sabres avaient dominé au chapitre de l'effort au cours des deux dernières périodes. Le deuxième but a ébranlé l'équipe.

De toute évidence, le Canadien n'affiche pas le même aplomb avec Price devant le filet.

"Je ne sais pas si c'est le cas. Il faudrait demander aux joueurs", a répondu l'entraîneur.

En voir plus