Skip to main content

Kovalchuk avec les Kings pour avoir une chance de gagner la Coupe

L'attaquant, qui revient dans la LNH après cinq saisons, affirme que Los Angeles mise sur « des joueurs qui savent comment gagner »

par Dan Greenspan / Correspondant NHL.com

LOS ANGELES - Ilya Kovalchuk a affirmé que d'avoir la chance de se battre pour la Coupe Stanley est la principale raison qui l'a motivé à s'entendre avec les Kings de Los Angeles après avoir passé les cinq dernières saisons avec le SKA St-Petersbourg dans la Ligue continentale de hockey. 

« Je voulais jouer à un endroit où j'allais avoir la chance de remporter la Coupe, et les Kings sont assurément l'une de ces équipes », a déclaré Kovalchuk au cours d'une conférence téléphonique samedi.
 

Kovalchuk a accepté un contrat de trois ans d'une valeur de 18,75 millions $ avec Los Angeles le 1er juillet, principalement pour avoir la chance de jouer avec des joueurs comme le centre Anze Kopitar, le défenseur Drew Doughty et le gardien Jonathan Quick, qui ont formé le noyau de l'équipe qui a soulevé la Coupe Stanley à deux reprises, en 2012 et en 2014. Il aurait rencontré les Kings, les Bruins de Boston, les Sharks de San Jose et les Golden Knights de Vegas, quatre équipes qui ont pris part aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière. Vegas a d'ailleurs atteint la Finale de la Coupe Stanley après avoir balayé Los Angeles en première ronde de l'Association de l'Ouest.   

À LIRE: Kovalchuk s'entend avec les Kings

« Lorsque j'ai pris ma décision, tout ce qui comptait c'était le hockey, car il me reste trois ou quatre saisons où je vais pouvoir jouer à un haut niveau, a noté Kovalchuk. Los Angeles mise sur un excellent groupe de joueurs, un excellent gardien et une très bonne défensive. Ils possèdent l'un des meilleurs centres de la ligue. Je n'ai jamais eu la chance de jouer avec des joueurs comme eux, alors je suis très fébrile. C'est pour ça que je suis venu ici, parce qu'ils possèdent des joueurs qui savent comment gagner et qui ont faim de victoires. »

La dernière saison dans la LNH de l'attaquant de 35 ans remonte à 2012-13, alors qu'il avait obtenu 31 points (11 buts, 20 passes) en 37 rencontres avec les Devils du New Jersey. 

Kovalchuk a retardé d'une saison son retour dans la LNH afin d'être admissible à une participation aux Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang. Cette décision s'est avérée avisée, alors que Kovalchuk a amassé sept points (cinq buts, deux passes) pour aider la Russie à décrocher la médaille d'or. Kovalchuk a terminé à égalité au deuxième rang des buteurs et au quatrième rang pour les points aux Jeux, prouvant ainsi qu'il était en mesure d'apporter une contribution à un haut niveau.

Kovalchuk a mené la KHL avec 63 points (31 buts, 32 passes) en 53 matchs. En fonction de ce rendement et de sa production aux Jeux olympiques l'attaquant russe est persuadé que ses aptitudes vont lui permettre d'effectuer une bonne transition dans la LNH, où la vitesse et le talent occupent une place de plus en plus importante. Utilisé sur l'un des deux premiers trios, un rôle que l'entraîneur des Kings John Stevens a indiqué avoir l'intention d'utiliser Kovalchuk en juin, devrait faciliter son ajustement à son retour dans la LNH. 
 
« Au cours des dernières années, j'ai maintenu le même calibre, alors je me sens à l'aise. Ce sera surtout vrai alors que je vais jouer avec des joueurs comme Kopitar, Doughty, [Jeff] Carter, [Dustin] Brown, et d'autres joueurs de cette trempe. Ils font en sorte qu'il est beaucoup plus facile d'obtenir des buts et des points », a indiqué Kovalchuk, qui a récolté 816 points (417 buts, 399 passes) en 816 matchs dans la LNH en 11 saisons avec les Thrashers d'Atlanta et les Devils. « Ils savent quoi faire pour gagner, alors je vais faire de mon mieux pour les aider à atteindre cet objectif. »

Mais Kovalchuk, qui a terminé à égalité au premier rang des buteurs de la LNH avec Rick Nash et Jarome Iginla en 2003-04 avec 41 filets, affirme comprendre qu'il n'y a aucune garantie qu'il va évoluer aux côtés de Kopitar, Brown ou Carter sur l'une des deux premières unités.  

« Je devrai être dans la meilleure condition physique possible, car c'est l'entraîneur qui va décider avec qui je vais jouer », a mentionné Kovalchuk. 

Kovalchuk a admis avoir échangé des messages textes avec Kopitar et d'autres joueurs de Los Angeles, en plus d'avoir discuté de l'état de la ligue avec quelques joueurs russes de la LNH, dont le centre des Penguins de Pittsburgh Evgeni Malkin, qui a remporté la Coupe en 2016 et 2017.

Kovalchuk a ajouté qu'il avait peaufiné sa connaissance de la LNH après les Jeux olympiques alors qu'il commençait à anticiper un retour. Il a mentionné avoir été ravi et amusé par les célébrations de son compatriote Alex Ovechkin avec la Coupe après que l'attaquant eut soulevé le précieux trophée avec les Capitals de Washington le mois dernier. 

« Je crois qu'il est encore en train de célébrer, a mentionné Kovalchuk. C'est super de voir de nouveaux joueurs russes remporter la Coupe, car pendant quelques années, seul [Malkin] la gagnait. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.