Skip to main content

Klim Kostin a les yeux rivés sur la LNH

Le choix de premier tour au dernier repêchage a montré de belles choses au camp de développement des Blues

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

HAZELWOOD, Mo. - L'espoir des Blues de St. Louis Klim Kostin est né à Penza, en Russie, et ne parle pas beaucoup anglais. Mais il a été en mesure de faire savoir où il veut jouer cette saison.

« Jouer dans la LNH », a-t-il dit le 22 juin, la veille du repêchage 2017 à Chicago.

Kostin, qui a été sélectionné par les Blues avec le 31e choix, a effectué ses premiers coups de patin dans la LNH au camp de développement de l'équipe la semaine dernière. Toujours en train de se remettre d'une opération à l'épaule subie à la mi-janvier, il n'a pas pris part aux matchs simulés, mais il a pu démontrer ses habiletés à l'entraînement.

« C'était très difficile, mais j'ai travaillé fort pour revenir en forme, a-t-il déclaré. Je m'entraîne et je me prépare à jouer. Je suis à cent pour cent maintenant, prêt à jouer dans la LNH. »

Les Blues ont procédé à une transaction pour repêcher Kostin, envoyant l'attaquant Ryan Reaves et un choix de deuxième tour (no 51) aux Penguins de Pittsburgh en retour du 31e choix et du joueur de centre Oskar Sundqvist.

Kostin a franchi une autre étape vers son objectif de jouer dans la LNH mardi, quand il a été l'un des 42 joueurs du Dynamo de Moscou à se retrouver joueur autonome après que la KHL eut jugé que l'équipe ne respectait pas ses engagements contractuels. Il a signé son contrat de recrue avec les Blues, mercredi.

Kostin a rapidement impressionné au camp de développement avec son éthique de travail et ses habiletés, dont son tir puissant et précis.

« Il travaille fort. C'est un passionné, a déclaré le directeur du recrutement amateur des Blues, Bill Armstrong. Une des choses que nous aimions avec lui c'est qu'il joue un style de jeu nord-américain. Il est gros (6 pieds 3 pouces, 197 livres), il joue lourd. Non seulement ça, mais vous obtenez en plus des habiletés.

« Il a évidemment des ajustements à faire, notamment au niveau de la constance. Il est encore un peu loin, surtout avec sa blessure. Mais comme vous pouvez le voir dans ce camp, il a un très bon potentiel. »

Il faut cependant faire davantage de projection avec Kostin qu'avec les autres espoirs. Il a joué huit matchs dans la KHL la saison dernière, notamment en raison de la blessure à l'épaule qu'il a subie lors d'un match du Défi mondial junior A au mois de décembre.

Même si Kostin a été limité durant le camp de développement, il devrait être présent au tournoi des espoirs de la LNH à Traverse City, au Michigan, au mois de septembre.

Il était classé au premier échelon sur la liste européenne du Bureau de dépistage de la LNH en vue du repêchage.

« Il présente un ensemble complet, une bonne combinaison de gabarit et de mobilité avec de bonnes mains, a déclaré Goran Stubb, le directeur du recrutement européen de la LNH. Il décoche très rapidement et il crée des chances pour ses coéquipiers, il n'est pas égoïste. Il manie bien la rondelle, il est efficace dans la circulation. Il est difficile de lui enlever la rondelle, il a une bonne vision. Il joue un style de jeu simple, mais efficace. »

Même s'il vise la LNH cette saison, il a ajouté que la Ligue américaine serait sa deuxième option. Il ne veut pas aller dans les rangs juniors; le Ice de Kootenay détient ses droits dans la Ligue de l'Ouest.

« Je veux jouer contre des joueurs plus âgés pour me développer et apprendre des autres », a-t-il conclu.

En voir plus