Skip to main content

Kim St-Pierre parmi les immortels

La gardienne de but québécoise fait partie des cinq joueurs qui seront intronisés au Temple de la renommée du hockey

par LNH.com @LNH_FR

Kim St-Pierre a reçu l'appel tant attendu du Temple de la renommée du hockey, mercredi.

La gardienne de but québécoise fera partie de la cuvée de cinq joueurs et d'un bâtisseur qui seront intronisés au panthéon du hockey, plus tard cette année. Les attaquants Jarome Iginla, Marian Hossa et les défenseurs Kevin Lowe et Doug Wilson sont les autres patineurs sélectionnés.

Le directeur général et président des opérations hockey des Oilers d'Edmonton, Ken Holland, sera intronisé en tant que bâtisseur.

La portière originaire de Châteauguay a remporté trois fois la médaille d'or aux Jeux olympiques en plus d'en ajouter cinq au Championnat du monde féminin devant le filet du Canada. En carrière dans l'uniforme unifolié, elle a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,17 et un taux d'efficacité de ,939.

« Le hockey a toujours été ma passion et cette reconnaissance est un honneur très spécial, a déclaré St-Pierre. En grandissant, c'était réservé aux hommes et quand ç'a changé, mon rêve a pu se réaliser. J'en suis reconnaissante et je voudrais remercier tous mes entraîneurs et ma famille. »

La portière a joué avec des hommes jusqu'à l'âge de 18 ans et s'est ensuite jointe à l'équipe féminine de l'Université McGill. Elle a par la suite entamé sa carrière dans la Ligue canadienne de hockey féminin (CWHL).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.