Skip to main content

Keith et les Blackhawks égalent la série

Le défenseur récolte deux points face aux Blues à son retour d'une suspension

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Andrew Shaw a rompu l'égalité pendant un jeu de puissance alors qu'il restait 4:19 à jouer, vendredi, pour ainsi mener les Blackhawks de Chicago vers un gain de 3-2 contre les Blues de St. Louis au Scottrade Center dans le deuxième match de leur série du premier tour dans l'Association de l'Ouest.

La troisième rencontre aura lieu dimanche au United Center (15h HE; TVA Sports, SN, NBC).

Shaw était à l'embouchure du filet quand Brent Seabrook a tiré de la ligne bleue et il a ainsi pu pousser un disque libre derrière le gardien Brian Elliott pour rompre une égalité de 1-1 dans le match, et finalement créer une égalité 1-1 dans la série quatre-de-sept.

Video: Keith et Crawford mènent Chicago à un gain

Les Blues ont contesté en invoquant qu'il y avait eu obstruction à l'endroit du gardien, mais la décision de l'arbitre d'accorder le but a été maintenue.

« Nous devons nous mettre dans une position où ces décisions n'affectent pas le résultat du match, a dit Elliott. Je ne sais plus les règles. Chaque jeu est complètement différent. C'est aux arbitres sur la glace de prendre la décision et non pas une seule personne. Je ne sais pas quelle était la décision. »

Le défenseur des Blackhawks Duncan Keith a marqué à son retour dans l'alignement après qu'il eut purgé une suspension de six matchs. Il a été le joueur le plus occupé de la soirée avec un temps de glace de 30:59.

« Son énergie déteint sur tout le monde », a déclaré le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews à propos de Keith. « Je dis toujours qu'il est un joueur complet. Il joue si bien et il passe beaucoup de temps sur la glace et il couvre chaque centimètre de la patinoire, aussi. »

Artemi Panarin a marqué dans un filet désert au moment où il restait 1:26 à faire pour porter le score à 3-1.

Le défenseur des Blues Kevin Shattenkirk a trouvé le fond du filet alors qu'il restait 1,1 seconde au cadran, pour un score de 3-2.

Les Blues croyaient avoir pris les devants 2-1 au moment où il restait 7:54 à jouer en troisième quand Vladimir Tarasenko a marqué de l'enclave à la suite d'une passe de Jori Lehtera, mais les Blackhawks ont contesté en déclarant que Lehtera était hors jeu et la décision a été renversée.

L'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville a avoué avoir crié sur le banc afin d'attirer l'attention des officiels.

« Quelqu'un sur le banc a dit "c'est hors-jeu" et nous l'avons tardivement vu, je criais comme un fou, a dit Quenneville. Ils nous accordent parfois le bénéfice du doute. C'est une nouvelle situation cette année. Je ne sais pas s'il y a un échéancier, mais je crois qu'ils nous donnent un peu de temps pour jeter quelques coups d'œil sur le jeu.

« Un joueur a initialement dit que c'était hors-jeu. Et puis il y a de la communication entre l'entraîneur-chef et l'entraîneur vidéo pour déterminer si nous allons contester la décision. J'ai tardivement attiré l'attention de l'arbitre. Les contestations pour hors-jeu sont un peu plus claires. Ce ne sont pas comme celles impliquant l'obstruction envers le gardien. »

Les Blues étaient en désaccord.

« J'ai vu la reprise plusieurs fois et la rondelle disparaît derrière Jori et il y a un patin dans les airs, ou c'est sur la glace, mais où est la rondelle?, a commenté le capitaine des Blues David Backes. Je suis de toute évidence un individuel partial, mais la personne impartiale a pris une décision différente, et ils avaient beaucoup de temps pour revoir le jeu. »

Corey Crawford a réalisé 29 arrêts devant le filet des Blackhawks. Elliott a quant à lui effectué 26 arrêts au profit des Blues.

Tarasenko a inscrit un septième but à ses huit plus récents matchs éliminatoires pour ainsi donner les devants 1-0 aux Blues après que Lehtera eut provoqué un revirement en zone adverse aux dépens de Michal Roszival. Jaden Schwartz a alors saisi le disque et alimenté Tarasenko dans l'enclave, et ce dernier a décoché un tir des poignets qui a fait mouche à 15:20 de la deuxième période. Tarasenko en était à son 11e but en 15 rencontres éliminatoires.

Chicago a égalé les chances alors qu'il restait 4,4 secondes à jouer en deuxième, ce qui a stoppé à 109:00 la séquence d'Elliott sans accorder de but dans cette série. C'est un tir de Keith de a ligne bleue qui a battu le gardien des Blues alors que celui-ci avait la vue voilée. À la suite d'un dégagement refusé à David Backes, Jonathan Toews a remporté la mise en jeu face à Lehtera, Patrick Kane a redirigé le disque vers la ligne bleue et Keith s'est servi d'Andrew Shaw comme écran.

Kane a récolté deux mentions d'aide.

Les Blues ont dominé les Blackhawks 7-2 au chapitre des tirs au premier engagement. Le premier tir au but par Chicago, celui du défenseur Viktor Svedberg, est survenu alors qu'il restait 6:39 à faire avant la première pause.

En voir plus