Skip to main content

Keefe n'a pas été approché pour un poste dans la LNH

Le futur de l'entraîneur est un des dossier qui retient l'attention du DG des Maple Leafs Kyle Dubas

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

TORONTO - Même s'il a remporté la Coupe Calder en dirigeant les Marlies de Toronto, Sheldon Keefe n'a pas été approché pour un poste dans la LNH, a confirmé samedi le directeur général des Maple Leafs Kyle Dubas lors des célébrations de la conquête du championnat de la Ligue américaine.

La seule équipe de la LNH qui a besoin d'un entraîneur-chef à l'heure actuelle est les Islanders de New York, dont le directeur général est Lou Lamoriello. Dubas est celui qui a remplacé Lamoriello comme DG à Toronto le 11 mai.

Les festivités de samedi ont été les derniers instants pour Dubas à titre de DG des Marlies, le club-école des Maple Leafs. Parmi ses tâches futures, il devra étudier le cas des attaquant James van Riemsdyk, Tyler Bozak et Leo Komarov, qui pourraient tous devenir joueurs autonomes sans compensation, en plus de préparer le repêchage. Toronto a le 25e choix en première ronde.

Dubas a indiqué qu'aucune décision n'avait été arrêtée quant aux joueurs autonomes en vue du 1er juillet.

« La porte est toujours ouverte, a dit Dubas. On évalue plusieurs choses. »

Le DG a indiqué que les plus jeunes joueurs de son équipe - les attaquants Auston Matthews, Mitchell Marner et William Nylander, ainsi que le défenseur Morgan Rielly - lui permettaient de jouir d'une marge de manœuvre qui ne le forçait pas à effectuer une transaction importante.

« Ce serait rendre un mauvais service à l'organisation, pour être franc. L'important ce n'est pas moi, mais nos joueurs et nos entraîneurs.

« Si ce que les gens qualifient de transaction majeure nous permet d'améliorer exponentiellement notre équipe, nous allons aller de l'avant. Mais ce n'est pas quelque chose qui me préoccupe. »

À LIRE: La Coupe Calder, signe d'un avenir prometteur| Ovechkin peut-il inspirer les Maple Leafs?

Dubas a connu sa première expérience du repêchage avec les Maple Leafs en 2015, il s'occupait des communications avec les autres équipes, et il estime que cette expérience lui sera utile à Dallas (22-23 juin). Les Maple Leafs ont sept choix, ce qui leur permet d'avoir de la flexibilité pour avancer ou reculer dans l'ordre de sélection.

« Je ne serai pas dans l'inconnu, a dit le dirigeant de 32 ans. Tu comprends un peu comment tout se passe. Avoir été en mesure de regarder Lou aller lors des deux dernières années m'a vraiment aidé à comprendre comment interagir avec les autres directeurs généraux. »

Dubas, qui s'est joint à l'organisation torontoise à titre de DG des Marlies en 2014, a joué un rôle important dans l'embauche de Keefe, qui pourrait être intéressé de poursuivre sa carrière dans la LNH comme adjoint.

Les Marlies ont remporté la Coupe Calder jeudi lors du match no 7 face aux Stars du Texas pour ainsi devenir la première équipe masculine de hockey professionnel à remporter un championnat depuis les Maple Leafs en 1967. Dubas espère maintenant faire de même dans la LNH.

« Pour être en mesure de passer à la prochaine étape, on doit gagner notre section. Nous avons terminé derrière Boston et Tampa Bay. Peu importe la façon dont on améliorera notre équipe, c'est ce sur quoi on doit se concentrer.

« C'est assuré qu'en séries, tu vas affronter des équipes de ta section, ton but ultime est donc d'être en mesure de les battre. »

 Tweet from @dnadders: More information

C'est ce qu'a réussi à faire Dubas avec les Marlies. Le DG a d'ailleurs laissé s'échapper un long cri de satisfaction lorsque Keefe lui a remis la Coupe Calder.

« Je suis comme ça. Quand les choses sont excitantes, je deviens excité. J'essaye de rester calme et stoïque, mais il n'y a rien de mal à montrer ses émotions », estime Dubas.

Est-ce que ce sera le cas avec les Maple Leafs ?

« Ça n'arrivera pas à tous les jours. Mais si on se rend au mois de juin et que les choses tournent à notre avantage, je serai excité! »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.