Skip to main content

Keefe et les Maple Leafs en quête de réponses

L'entraîneur de Toronto inquiet par les difficultés de son équipe avant les deux matchs contre les Penguins

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Sheldon Keefe admet être inquiet.

Et il a raison de l'être.

Les Maple Leafs de Toronto montrent un dossier de 4-4-1 à leurs neuf derniers matchs et vont disputer une séquence aller-retour contre les Penguins de Pittsburgh, qui s'amorcera mardi au PPG Paints Arena (19 h (HE); NBCSN, SN, TVAS, ATTSN-PT, NHL.TV) et se terminera jeudi à Toronto. 

À LIRE AUSSI: Date limite : Le Lightning pourrait ajouter un défenseurLes Devils pourraient bouger à nouveau d'ici la date limite selon le DG

Affronter le centre des Penguins Sidney Crosby et ses coéquipiers ne représente jamais une mince tâche. Le faire alors que son équipe a de la difficulté à trouver son identité et à afficher de la constance en pleine course aux séries éliminatoires rend cette tâche encore plus compliquée. 

« Ça fait longtemps que nous n'avons pas aussi mal joué », a reconnu l'entraîneur des Maple Leafs après la défaite de Toronto 5-2 contre les Sabres de Buffalo au KeyBank Center dimanche. « Ce n'est assurément pas juste une erreur de parcours, parce que nous n'avons pas joué comme nous en sommes capables depuis un bon moment. »

La défaite contre Buffalo, leur deuxième à leurs trois derniers matchs, place les Maple Leafs (31-21-8) à 13 points du Lightning de Tampa Bay et du deuxième rang dans la section Atlantique, et quatre points devant les Panthers de la Floride au quatrième rang. 

« Nous devons être meilleurs, nous devons composer un peu mieux avec l'adversité et tous les obstacles qui se trouvent sur notre chemin, a déclaré Keefe. Nous devons trouver plus de solutions au sujet de notre profondeur, de nos blessures, et des autres problèmes que nous avons. »

Et ils devront le faire contre les Penguins (36-15-6), qui affichent un dossier de 7-2-1 à leurs 10 dernières parties et qui amorcent la journée de lundi à un seul point des Capitals de Washington et de la première place de la section Métropolitaine. 

« Ils jouent du hockey inspiré, et ils font preuve d'intensité, a souligné le capitaine de Toronto John Tavares. Il s'agit de toute évidence de matchs cruciaux. Ils vont nous en dire beaucoup au sujet de notre équipe et où nous en sommes. »

Keefe refuse d'utiliser les blessures subies par quatre joueurs réguliers des Maple Leafs comme excuse pour leur piètre rendement. 

L'attaquant Andreas Johnsson, qui s'est blessé à un genou contre les Stars de Dallas jeudi, devra subir une intervention et devrait être absent pour une période de huit semaines. L'attaquant Ilya Mikheyev a subi une opération au poignet le 28 décembre et devait rater au moins trois mois d'action. Le défenseur Cody Ceci sera de son côté réévalué le mois prochain après avoir subi une blessure à une cheville dans une rencontre face aux Rangers de New York le 5 février.

Video: SJS@TOR: Rielly bat Jones au-dessus de la mitaine

Finalement, le défenseur Morgan Rielly, qui s'est fracturé le pied le 12 janvier contre les Panthers, devrait recommencer à effectuer des exercices qui impliquent seulement le poids de son corps cette semaine. L'état de sa récupération pourrait déterminer si les Maple Leafs vont faire l'acquisition d'un défenseur d'ici la Date limite des transactions, fixée au 24 février à 15 h.

L'un des problèmes les plus préoccupants pour Toronto est ses déboires contre les équipes de sa section.

Les Maple Leafs montrent un dossier de 9-8-2 contre ses adversaires de la section Atlantiqie. Six de ces victoires ont été signées contre les Sénateurs d'Ottawa et les Red Wings de Detroit, les deux pires équipes de l'Association de l'Est. Ils affichent un dossier de 2-2-0 contre les Sabres.

Contre toutes les autres équipes de sa section, les Maple Leafs montrent des fiches perdantes : contre les Panthers (0-2-0), les Canadiens de Montréal (0-1-2), le Lightning (0-1-0) et les Bruins de Boston (1-2-0). Sur les 22 rencontres qui leur reste à disputer, trois vont être contre Tampa Bay, deux contre la Floride, et une contre Boston et Montréal.

Il a été demandé à Keefe ce qui rendait son équipe si inconstante. 

« C'est difficile de mettre le doigt sur ce qui cloche, autrement que pour dire que nous devons être meilleurs », a-t-il expliqué.

Surtout contre Crosby et les Penguins.

« Ils se battent de manière très intense et jouent avec un haut degré de compétitivité, a lancé Keefe. Nous avons bien réagi chaque fois que nous avons reçu un dur coup comme ce fut le cas [dimanche].

« Souhaitons que nous puissions redémarrer la machine après ce qui a été un peu honteux pour nous, car il s'agira de tout un défi. »
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.