Skip to main content

Karlsson et Turris participent à l'exercice au bâton

Les deux joueurs des Sénateurs ont passé une journée avec les Champions d'Ottawa de la Ligue Can-Am

par LNH.com @NHL / LNH.com

Erik Karlsson et Kyle Turris des Sénateurs d'Ottawa ont échangé leur bâton de hockey pour un bâton de baseball en participant à l'exercice au bâton avec les Champions d'Ottawa de la Ligue Can-Am de baseball jeudi.

Les deux joueurs ont porté des chandails personnalisés des Champions et ils ont rencontré les gérants de l'équipe avant de tenter leur chance dans la cage des frappeurs.

Tweet from @OttawaChampions: Champions coaching staff giving @ErikKarlsson65 some pointers. pic.twitter.com/thR77spzQ9

Karlsson et Turris ont placé un pari sur qui serait le premier joueur à frapper un coup de circuit. Turris a remporté le pari, mais il a admis qu'il devait s'ajuster avant de trouver son rythme dans la cage.

« Nous avons d'abord raté la balle plus souvent que nous l'avons frappée, a déclaré Turris au Ottawa Sun. Et maintenant je pense que nous frappons la balle plus souvent que nous la ratons. Nous faisons donc du progrès, mais ne nous sommes pas du tout des joueurs de baseball. »

Tweet from @96Nellis: Some good hacks from @ErikKarlsson65! pic.twitter.com/6EgdZzdlgd

 

Tweet from @96Nellis: .@kyleturris trying to golf one out of RCGT Park. pic.twitter.com/942GxeEtEf

L'entraîneur des lanceurs des Champions Billy Horn a expliqué la performance des joueurs des Sénateurs au marbre.

« Ils sont des athlètes professionnels, mais au bout du compte, c'est quand même difficile, a-t-il lancé. Quant aux joueurs de baseball, tu ne peux pas nous placer sur une patinoire et t'attendre à ce que nous puissions patiner à reculons ou frapper sur réception. »

Karlsson et Turris ont chacun connu une excellente saison sur la glace. Karlsson a amassé 82 points en autant de matchs et il a été nommé finaliste pour l'obtention du trophée Norris, remis au meilleur défenseur dans la LNH. Turris a récolté 30 points en 57 rencontres.

En voir plus