Skip to main content

Kane impatient de rejoindre les Sharks

L'ancien attaquant des Sabres espère faire une bonne première impression à San Jose

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Une équipe ne peut pas tout découvrir sur un joueur en l'observant seulement de loin, en consultant des rapports, en écoutant les rumeurs, en se fiant aux dépisteurs et aux vidéos ou en questionnant ses anciens coéquipiers et adversaires. Elle en apprendra beaucoup plus en le côtoyant de près lors des entraînements et des parties, pendant les vols d'avion, lors de discussions animées dans le vestiaire et dans l'intensité des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Voilà pourquoi les Sharks de San Jose sont prêts à donner une nouvelle chance à Evander Kane, l'ancien attaquant de 26 ans des Sabres de Buffalo qu'ils ont acquis lundi. Ils procèdent lentement, mais sûrement dans le but de se rendre loin en séries, pour découvrir comment Kane peut cadrer dans l'environnement qu'ils ont bâti à San Jose et pour déterminer s'il est la bonne personne pour eux à long terme.

« J'en reviens à son talent et à sa jeunesse », a déclaré le directeur général des Sharks Doug Wilson à propos de Kane, qui pourrait se prévaloir de son autonomie complète à compter du 1er juillet. « Il a tous les ingrédients nécessaires pour réussir maintenant et dans le futur. La structure de son contrat lui permet d'apprendre à nous connaître et vice versa. »

Donc, les Sharks et Kane se font la cour, si on peut s'exprimer ainsi. 

Pour obtenir Kane, qui a inscrit 40 points (20 buts, 20 aides) cette saison, les Sharks ont envoyé l'attaquant Daniel O'Regan aux Sabres ainsi qu'un choix conditionnel de première ronde au repêchage 2019 de la LNH et un choix conditionnel de quatrième ronde au repêchage 2020 de la LNH. 

Selon Wilson, c'est un prix juste pour un joueur possédant les qualités de Kane. 

« Sa vitesse, ses qualités offensives, sa hargne et son énergie, a lancé Wilson. Il a 26 ans et il nous apporte beaucoup. De plus, il connaît plusieurs de nos joueurs, surtout parmi notre groupe de meneurs, alors c'est très important aussi. »

Wilson et Kane ont tous les deux dit qu'ils n'avaient pas parlé de l'avenir. Kane en avait déjà plein les bras seulement pour trouver un moyen de se rendre à San Jose, où il devrait donner ses premiers coups de patin dans l'uniforme des Sharks contre les Oilers d'Edmonton mardi (22 h 30 (HE); NBCSCA, SNOL, NHL.TV). 

« Je n'y ai pas pensé, a indiqué Kane. Ce n'est pas vraiment une de mes priorités en ce moment. »

La saison prochaine, et les autres qui suivront, peut attendre.

« On aime vraiment son style, ses qualités et tout le reste. On doit l'accueillir, on doit apprendre à se connaître et on verra ensuite », a révélé Wilson. 

Ce processus pourrait être plus important avec Kane qu'avec d'autres joueurs de la LNH. Ce talentueux attaquant traîne une certaine réputation qu'il a acquise avec les Jets de Winnipeg et les Sabres, même si celle-ci découle surtout d'événements qui se sont produits quand il était plus jeune à Winnipeg.

« Je crois qu'Evander serait le premier à admettre qu'il est plus mature, a ajouté Wilson. Il a 26 ans maintenant. C'est un adulte et il veut être un joueur dominant dans cette ligue. Je ne sais pas pour vous, mais on n'était pas tous des anges à 20 ou 21 ans. »

Kane partage cet avis. 

« On ne parle pas de choses qui sont arrivées la semaine passée ou le mois dernier. Ce sont des choses qui se sont produites il y a plusieurs années, a expliqué Kane. J'ai vieilli depuis et je suis passé à autre chose. Je pense l'avoir prouvé au cours des deux ou trois dernières années. J'ai laissé tout ça derrière moi. 

« Si vous avez l'occasion de discuter avec mes coéquipiers à Buffalo, ils n'ont que de bonnes choses à dire sur moi. Alors, ça ne me préoccupe pas. »

C'est une excellente occasion qui s'offre à lui, ici. C'est pourquoi Kane s'est dépêché à préparer ses bagages pour sauter dans le premier vol pour San Jose. Et c'est pourquoi Wilson réfléchit, certes prudemment, à un avenir avec Kane. 

Les Sharks ont fait leurs devoirs. Ils ont consulté ceux qui le connaissent et ceux qui ont joué avec lui. Ils croient compter sur le soutien et le personnel requis pour bien intégrer Kane dès maintenant et pour considérer retenir ses services. 

« Je sais qu'Evander connaît plusieurs de nos joueurs et qu'il est impatient de se joindre à ce groupe et à cet environnement, a mentionné Wilson. Il veut seulement se concentrer sur le hockey et il va se retrouver dans un groupe de joueurs très proches les uns des autres. 

« Evander est tenu en haute estime par ses coéquipiers à Buffalo. On a des joueurs qui ont joué avec lui lors des championnats du monde. Ce n'est pas un inconnu. On croit que c'est un très bon groupe uni avec beaucoup de meneurs qui sont capables de tirer le maximum de chacun et de les soutenir. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.