Skip to main content

Repêchage 2019 : Kakko ne craint pas la pression

L'un des meilleurs espoirs n'a pas peur de la compétition face à des joueurs plus vieux en Finlande

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Pour Kaapo Kakko, les moments cruciaux d'un match, lorsque la pression est à son paroxysme, devraient être vus comme l'occasion parfaite pour prouver sa valeur lorsque ça compte, surtout qu'il fait partie des espoirs européens les mieux classés en vue du repêchage de 2019 de la LNH.

« Je ne perçois pas ça comme de la pression. C'est une excellente chance de montrer comment je peux jouer au sein de la meilleure ligue de Finlande (avec le TPS de Turku), a dit Kakko. Je dois montrer que je peux être le joueur par excellence dans ces situations.

« Je suis excité pour mon année de repêchage, mais je sais que ce ne sera pas facile et je veux montrer à quel point je suis bon. »

À LIRE : Zachary Lauzon a dompté l'adversitéLes espoirs sur le radar : 6 novembre | Repêchage 2019 : Guénette, les victoires avant le reste

Kakko (6 pieds 1 pouce, 187 livres), n'a pas déçu jusqu'à présent avec une récolte de 10 points (trois buts, sept passes) et 65 tirs en 16 matchs dans la Liiga. L'ailier droit, mais qui lance de la gauche, est le plus jeune joueur de son équipe à 17 ans, alors que la moyenne de l'équipe est de 25,38 ans. Il mène le TPS avec trois buts gagnants et il est quatrième quant à la moyenne de temps de jeu (17:39).

« C'est une menace offensive chaque fois qu'il est sur la glace et il sait qu'il a des responsabilités en défensive, a mentionné Goran Stubb, le directeur du recrutement européen pour la LNH. Il comprend très bien le jeu, manœuvre très bien avec la rondelle, gagne ses batailles à un-contre-un, est solide le long de la rampe et il a une excellente sélection de lancers. Il est mature dans son jeu. »

Kakko a amassé 55 points (25 buts, 30 passes) en 38 matchs dans la deuxième division finlandaise l'an dernier, avant d'être promu avec le TPS pour six matchs en fin de saison.

« J'aime jouer en zone offensive et être en contrôle de la rondelle, créer des jeux et des chances de marquer pour mes coéquipiers », a-t-il indiqué.

Kakko a récolté 10 points (quatre buts, six aides) alors qu'il évoluait avec Rasmus Kupari (Kings de Los Angeles) et Jesperi Kotkaniemi (Canadiens de Montréal) en sept matchs pour aider la Finlande à remporter la médaille d'or au Championnat du monde des moins de 18 ans de la FIHG en avril. Puis, en août, il a obtenu deux points en quatre matchs lors de la Vitrine du Mondial junior, qui avait lieu à Kamloops en Colombie-Britannique.

Il devrait jouer un rôle offensif clé pour la Finlande lors du Tournoi des moins de 20 ans des quatre nations, qui sera disputé ce week-end à Hodonin en République tchèque.

« Il a beaucoup de talent, peut-être le joueur le plus talentueux à son âge, a dit Kupari à propos de son compatriote. Parfois, je le regarde aller et je me demande comment il a réussi tel ou tel jeu. Son maniement de la rondelle est incroyable pour son âge et c'est aussi un gros physique, qui peut garder la rondelle et défier l'adversaire. »

Kakko se considère davantage comme un fabricant de jeux qu'un tireur d'élite, et il dit vouloir imiter le jeu de Patrick Kane (Blackhawks de Chicago) et Auston Matthews (Maple Leafs de Toronto). Lorsque questionné à savoir si des éléments de son jeu se rapprochaient de ceux de son compatriote Patrik Laine (Jets de Winnipeg), Kakko a été clair.

« Non. Je n'ai vraiment pas son lancer. »

L'entraîneur de l'équipe nationale junior de la Finlande Jussi Ahokas croit que Kakko aura du succès, peu importe avec qui il se retrouve sur son trio. Il n'a pas nécessairement besoin d'être avec un joueur de talent à tout moment, mais avec ses aptitudes, ça ne fait pas de mal de le placer dans une telle situation.

« Il peut contrôler la rondelle, effectuer des jeux et il a une bonne personnalité », a affirmé Ahokas.

Kakko devra améliorer la force du haut de son corps et de ses jambes afin d'atteindre le prochain niveau, ce qui ne devrait pas être un problème. Il profitera au maximum de l'expérience d'être un joueur clé et d'obtenir du temps en avantage numérique avec le TPS.

« C'est un jeune joueur très mature, tout comme sa façon de jouer, a dit Stubb. Il a de la vitesse, des habiletés techniques, un bon physique et un bon sens du hockey. Il est excellent pour réussir des jeux en plus d'être un passeur qui sait comment marquer. C'est un joueur très impressionnant. 

« Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il a de cinq à dix ans de moins que la plupart de ses coéquipiers et adversaires. Il peut encore améliorer son accélération, mais il a tous les outils pour devenir une vedette. »

Kakko devrait être un ailier gauche dans la LNH, mais il a évolué au poste de centre lorsqu'il était plus jeune.

« J'ai joué au centre il y a quelques années, mais je préfère être à l'aile parce que je suis plus souvent à l'attaque. Je dois encore améliorer mon jeu défensif, être plus alerte et être plus solide, mais je pense que ça va venir. »

Ce que Kupari aime le plus, c'est l'intelligence de Kakko lorsqu'il est à ses côtés.

« Je pense que nous sommes deux joueurs qui se ressemblent, qui veulent être sur la glace et qui ont le désir de marquer, a dit Kupari. Donc, nous sommes toujours à notre affaire et prêt à jouer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.