Skip to main content

Josh Brook adopte le style canadien

L'espoir des Canadiens de Montréal a grandi en tant que partisan des Canucks de Vancouver

par Sean Farrell / Correspondant NHL.com

BROSSARD - Aussitôt que le défenseur Josh Brook a été sélectionné par les Canadiens de Montréal au deuxième tour du repêchage de 2017 (no 56), le Manitobain de 18 ans a fait une croix sur les Canucks de Vancouver, son équipe d'enfance. 

« J'étais un grand partisan de Trevor Linden en grandissant, a dit Brook au camp de développement des Canadiens, le mois dernier. Mon père a joué avec lui et il m'a raconté de bonnes histoires sur lui, donc c'était le joueur que j'aimais regarder jouer. Je ne l'ai jamais rencontré, mais c'est pourquoi j'étais un partisan des Canucks, juste parce qu'il avait joué avec mon père. J'encourageais les Canucks, mais c'est terminé maintenant. Je suis un partisan des Canadiens. »

Son père, Dwayne, a été le coéquipier de Linden quand les Tigers de Medecine Hat, de la Ligue de l'Ouest, ont remporté la Coupe Memorial en 1988. Le frère de Josh, Jakob, âgé de 15 ans, a été sélectionné par Prince Albert au repêchage bantam de 2017, une autre équipe pour laquelle leur père a joué durant ses quatre saisons dans la Ligue de l'Ouest.

« Toute ma famille est différente, a expliqué Brook. Ils aiment tous différentes équipes de la LNH, mais je pense que tout le monde va encourager les Canadiens maintenant. »

Le voyage de Brook à Montréal pour le camp d'entraînement de quatre jours au complexe de Brossard lui a permis d'établir un premier contact avec la ville, l'organisation et les partisans. 

« C'est une organisation de première classe, il y a des gens incroyables dans l'organisation, un beau complexe, tout est exceptionnel, a-t-il expliqué. Vous voyez à quel point ils investissent dans leurs joueurs et comment ils veulent qu'ils s'améliorent. Même dans ces entraînements, j'ai pu voir l'intensité des partisans. Ils sont tellement nombreux pour les matchs du camp de développement, j'aime ça. Ils sont dévoués et c'est super. »

Brook (6 pieds 1 pouce, 182 livres) a totalisé 40 points (huit buts, 32 aides) en 69 rencontres à sa deuxième saison complète avec Moose Jaw dans la WHL.

L'entraîneur Francis Bouillon a travaillé avec les défenseurs au camp d'entraînement et Brook est l'un de ceux qu'il suivra attentivement au cours de la saison.

« Une fois qu'un joueur est repêché, nous sommes là pour le soutenir, pour lui donner les outils, a dit Bouillon. Le camp de développement, c'est un peu comme une école pour ces jeunes joueurs. Je pense qu'ils ont beaucoup appris et c'est maintenant à eux d'utiliser ces conseils.

« C'est bien de rencontrer un joueur et de le pousser, de lui montrer des choses, mais en même temps, s'il ne veut pas le faire, ce n'est pas à moi de le prendre par la main pour l'amener dans la LNH. Ça dépend de sa volonté et ensuite nous ferons tout en notre possible pour l'aider à atteindre son but. »

Brook a essayé d'absorber le plus d'informations possible avant de retourner à Calgary pour son entraînement estival.

« J'ai pris confiance offensivement pour faire circuler la rondelle et créer des jeux en territoire offensif, a déclaré Brook. Je sens que mon jeu défensif n'était pas à son meilleur et je vais définitivement travailler là-dessus. J'ai appris beaucoup de petites choses des entraîneurs. Sur la patinoire, ils nous donnaient beaucoup d'informations sur ce que je dois améliorer ou changer dans mon jeu. Même ma posture quand je patine, quand je fais des virages, la manière de tenir mon bâton, c'était vraiment bien.

« Je suis prêt à travailler là-dessus pour atteindre le prochain niveau. »

En voir plus