Skip to main content

Analyse: Le Lightning doit-il réintégrer Drouin?

La perte de Stamkos est peut-être le moment d'enterrer la hache de guerre

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste senior NHL.com

Peut-être qu'avec un peu de recul, les joueurs du Lightning de Tampa Bay, les entraîneurs et les dirigeants de l'équipe ont pu assimiler le fait que Steven Stamkos a peut-être joué son dernier match pour eux.

On a appris samedi que Stamkos va être contraint à l'inactivité pendant au bas mot un mois et possiblement jusqu'à trois mois en raison d'un caillot de sang logé près de la clavicule droite. Stamkos subira une opération lundi.
 
En ayant cela à l'esprit, peut-être que tout le monde au sein de l'organisation a eu suffisamment le temps de réaliser que l'attaquant âgé de 21 ans Jonathan Drouin pourrait être un rouage important de l'équipe en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley ainsi que pour les années à venir.

De possibilité fort lointaine il y a deux mois à peine, elle est fort réelle maintenant.
 
Plus que jamais, dès que Drouin a retrouvé la santé (il est incommode par une légère blessure au bas du corps), le Lightning devrait lui donner une autre chance de voir ce que l'avenir pourrait être avec lui dans la formation et en l'absence de Stamkos, au cas où ce serait la réalité de l'équipe dans quelques mois.

Le directeur général du Lightning Steve Yzerman répète à tout vent qu'il souhaite retenir les services de Stamkos pour une longue durée. Mais c'est plutôt rare qu'un joueur de sa trempe ne se laisse pas emporter par la frénésie à l'approche d'obtenir son autonomie complète. Le désir de monnayer sa valeur sur le marché devient trop alléchant.

Le pari le plus sûr est de miser contre le retour de Stamkos chez le Lightning.

C'était également vrai pour Drouin il y a quelques mois, au moment où son conseiller a publiquement laissé savoir que son client avait exigé d'être échangé après qu'il eut été cédé dans les rangs mineurs.

Dix-huit jours plus tard, il était suspendu par l'organisation parce qu'il ne s'était pas présenté à un match du Crunch de Syracuse dans la Ligue américaine de hockey (LAH).
 
Yzerman a évoqué la possibilité samedi qu'on fasse signe à Drouin afin de remplacer Stamkos dans l'alignement. Drouin n'a pas participé au match du Crunch dimanche, mais ça ne devrait pas modifier l'opinion d'Yzerman parce que le jeune patineur n'est pas blessé sérieusement. Drouin pourrait s'avérer être le remède indiqué afin de combler la perte immédiate de Stamkos et peut-être permanente.
 
Il était en voie de retrouver sa touche dans la LAH, ayant marqué dans cinq matchs d'affilée et il avait réussi neuf filets en 10 matchs, incluant cinq sur le jeu de puissance, depuis sa réintégration par le Lightning.

Sa fiche de moins-8 en défense dans les 10 rencontres représente une tache à son dossier, comme la réunion d'équipe qu'il a manquée sous prétexte que son réveille-matin n'avait pas sonné. Mais globalement, Drouin a fait ce qu'Yzerman souhaitait le voir faire.
 
Avant de quitter le Lightning avant les Fêtes, Drouin était confiné à un rôle de soutien au sein du quatrième trio. Ça ne devrait pas être le cas si on décide de le ramener dans le giron de l'équipe.

Les avocats du diable pourraient avancer que ce que Drouin a fait à l'extérieur de la patinoire est impardonnable et que de le ramener à temps pour les séries serait d'envoyer un mauvais message au groupe.

On pourrait répondre que l'argument ne tient pas la route si on juge que Drouin peut aider le Lightning à connaître du succès.
 
Stamkos ne sera pas dans la formation du Lightning, peut-être pour le reste de la saison, possiblement à jamais. Les séries éliminatoires sont l'occasion toute désignée afin de voir si on peut réchapper Drouin.

En voir plus