Skip to main content

John Tortorella mène la course au trophée Jack Adams

L'entraîneur qui permet aux Blue Jackets d'aspirer au Trophée des Présidents est le choix de LNH.com à la mi-saison

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

Afin de marquer la mi-saison 2016-17, LNH.com propose cette semaine une série d'articles sur les principaux candidats pour l'obtention des différents trophées de la ligue. Aujourd'hui, nous jetons un regard sur la lutte pour le trophée Jack Adams.

Moins d'un an après avoir terminé au 27e rang dans la LNH avec une fiche de 34-40-8, les Blue Jackets de Columbus sont dans la course pour le trophée des Présidents et ils sont en voie de connaître leur meilleure saison régulière depuis qu'ils ont commencé à évoluer dans la ligue en 2000-01.

Au coeur de ce redressement se trouve l'entraîneur John Tortorella, qui s'est amené derrière le banc quand Todd Richards a été congédié au moment où l'équipe présentait une fiche de 0-7-0 pour amorcer la saison 2015-16. Les attentes étaient modestes au moment d'entreprendre la présente campagne et Tortorella faisait l'objet de critiques après avoir affiché un dossier de 0-3-0 à la barre d'Équipe États-Unis à la Coupe du monde de hockey 2016.

Les deux défaites en deux sorties des Blue Jackets pour lancer la saison n'ont rien fait pour apaiser les inquiétudes, mais Columbus a ensuite réagi avec une séquence de 12-3-4. Une victoire de 3-2 signée le 1er décembre contre l'Avalanche du Colorado s'est par ailleurs avérée être le début d'une série de 16 victoires, la deuxième plus longue dans l'histoire de la ligue derrière celle qu'ont connu les Penguins de Pittsburgh en 1992-93 (17 de suite).

L'éveil des Blue Jackets fait de Tortorella le favori au stade de la mi-saison pour remporter le trophée Jack Adams remis au meilleur entraîneur dans la ligue, selon un comité de 13 journalistes de LNH.com. Tortorella affiche un dossier de 63-41-12 depuis qu'il a remplacé Richards et il sera derrière le banc de l'équipe de la section Métropolitaine au Match des étoiles Honda 2017 de la LNH qui aura lieu à Los Angeles.

« Les gars en ont fait du chemin, a souligné Tortorella. Peu importe quelle est notre fiche, peu importe ce qui arrive au chapitre des victoires et des défaites, l'important c'est que je sais que les gars se sont améliorés dans leur façon d'agir en professionnels et c'est bien de voir ça. Pour que l'organisation avance de quelques pas dans la bonne direction, il faut qu'ils fassent du vestiaire leur vestiaire à eux, et ils commencent effectivement à prendre les rênes. »

Tortorella s'est vu accorder 60 points au scrutin (12 votes de première place), 20 de plus que l'entraîneur du Wild du Minnesota Bruce Boudreau. Dix entraîneurs ont obtenu au moins un vote.

Bien qu'ils connaissent une saison exceptionnelle, les Blue Jackets ont perdu trois de leurs quatre premiers matchs après la fin de leur série de victoires.

« J'ai dit aux joueurs, je pense que les autres dans la ligue nous respectent un peu plus - ils nous donnent l'équivalent de 37 matchs de respect. Aussi bien dire zéro, a lancé Tortorella. Si on regarde notre section, si on regarde ce qui s'y passe, la parité dans la ligue, tu ne peux pas souffler. L'équipe et l'organisation n'ont absolument aucune raison de se reposer sur leurs lauriers. Nous devons essayer d'être meilleurs chaque jour qui passe. »

Résultat du scrutin (cinq points accordés pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.): John Tortorella, Blue Jackets, 60 points; Bruce Boudreau, Wild, 40; Mike Babcock, Maple Leafs, 17; Todd McLellan, Oilers, 16; Alain Vigneault, Rangers, 15; Mike Sullivan, Penguins, 13; Joel Quenneville, Blackhawks, 7; Michel Therrien, Canadiens, 5; Guy Boucher, Sénateurs, 5; Dave Hakstol, Flyers, 1.

En voir plus