Skip to main content

Johansen aimerait encore jouer avec les Blue Jackets

Le centre des Predators de Nashville fera face à son ancienne équipe pour une première fois samedi

par LNH.com @NHL / LNH.com

Ryan Johansen a indiqué qu'il aurait été très content de porter les couleurs des Blue Jackets de Columbus, samedi, au lieu de jouer contre eux dans l'uniforme des Predators de Nashville.

Johansen fera en effet face à son ancienne équipe pour la première fois au Bridgestone Arena, samedi. Le centre a été échangé à Nashville en retour du défenseur Seth Jones le 6 janvier après avoir passé plus de quatre ans avec Columbus.

« Je vais vous dire ceci; j'aimerais encore jouer pour les Blue Jackets », a révélé Johansen lors d'une entrevue publiée vendredi dans le Columbus Dispatch. « Je veux être bien précis (pause de voix); j'aurais aimé que nous ne commencions pas la saison avec une fiche de 0-8. J'aurais aimé que nous participions aux séries éliminatoires. J'aurais aimé que nous soyons encore tous ensemble. Mais, c'est le sport professionnel. Ces choses-là surviennent et quand une équipe connaît des ennuis, il y a des changements. Je ne pensais pas être impliqué dans une transaction, mais c'est arrivé. J'aimais plus que tout au monde être un Blue Jacket. Je suis maintenant avec Nashville. Car Columbus ne croyait plus que je pouvais être un élément majeur de l'équipe, j'adore porter l'uniforme des Predators de Nashville. »

En 34 parties avec Nashville, Johansen a amassé 25 points (sept buts et 18 aides). Les Predators se retrouvent à deux points des Blackhawks de Chicago, qui occupent le troisième rang dans la section Centrale. Une série de 14 rencontres avec au moins un point a permis aux Predators d'être en bonne position pour faire partie des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la neuvième fois de leur histoire, mais ils ne sont jamais allés plus loin que la deuxième ronde.

« J'ai remarqué que le groupe de joueurs ici est affamé », a mentionné Johansen au journaliste Aaron Portzline. « À Columbus, nous aurions été satisfaits de simplement nous qualifier pour les séries éliminatoires. Ici, les Predators n'ont jamais atteint la troisième ronde même s'ils font partie des séries pratiquement chaque année. La situation commence à être embarrassante. On commence à nous qualifier d'équipe qui ne peut franchir la première ou la deuxième ronde, et c'est bien présent dans la tête de chaque joueur. Nous voulons nous rendre loin. Nous voulons gagner la Coupe Stanley, point à la ligne. Présentement, nous bâtissons notre confiance. Vous pouvez sentir que tous les joueurs y croient. Vous pouvez vraiment le sentir. »

Johansen a été choisi au quatrième rang du repêchage 2010 de la LNH par Columbus. En 309 matchs avec les Blue Jackets, il a amassé 193 points (79 buts et 114 mentions d'assistance). La saison dernière a été sa meilleure dans la LNH avec une récolte de 71 points (26 buts et 45 aides). Sa meilleure année au chapitre des buts est survenue en 2013-14 avec 33.

Le joueur de 23 ans a indiqué qu'il avait beaucoup de respect pour l'entraîneur-chef des Blue Jackets John Tortorella, qui a pris la place de Todd Richards le 21 octobre. Il a cependant reconnu qu'il ne répondait pas aux attentes avant la transaction qui l'a fait passer à Nashville.

« La situation était très difficile dès le départ, a avoué Johansen. Nous avions un dossier de 0-8, et ce n'est pas un secret, je ne jouais pas bien. Je n'étais pas moi-même. J'avais de la difficulté à jouer. Plusieurs d'entre nous étaient dans la même situation. Quand vous pensez au travail d'entraîneur-chef et la situation dans laquelle il se trouvait en arrivant, il avait beaucoup à accomplir et à apprendre. Je ne voulais que jouer comme j'en suis capable et j'éprouvais toutes sortes d'ennuis. Je ne pouvais pas me mettre en marche. Je le respectais vraiment comme entraîneur-chef. C'est un passionné et il est un grand connaisseur de hockey. »

En 33 matchs avec les Blue Jackets, Jones, âgé de 21 ans, a récolté 17 points (deux buts et 15 aides). Il a joué un peu plus de deux ans avec les Predators.

« La transaction a été bonne pour nous et pour les deux équipes. C'est une bonne chose pour Seth et moi d'avoir rejoint notre nouvelle équipe tôt dans notre carrière, a mentionné Johansen. Jones sera beaucoup plus à l'aise avec ses coéquipiers au début de la prochaine saison, et, pour moi, j'aurai eu du temps pour connaître les joueurs, le système de jeu. Je serai certainement très à l'aise.

« Je pense que c'était une véritable transaction de hockey. Je pense qu'ils voulaient un défenseur de fort calibre et les Predators avaient besoin d'un joueur de centre. En fin de compte, je crois que les deux équipes vont en profiter. »

Jones joue en moyenne 24:27 par partie avec les Blue Jackets alors qu'il n'évoluait en moyenne que 19:38 par match avec les Predators.

« Je pense que mon développement allait bon train avec Nashville », a indiqué Jones au journal The Tennessean. « Mais, tout le monde veut se développer le plus rapidement possible et je suis comme cela. Je pense que je peux me développer encore plus rapidement ici. C'est différent de voir quelqu'un d'autre jouer beaucoup. Tu n'acquiers de l'expérience qu'en jouant beaucoup. »

Johansen a récolté six points à ses cinq derniers matchs, dont un but et deux aides face aux Kings de Los Angeles lundi.

« Les gens s'attendent à beaucoup de moi. J'en suis certain. Mais, je suis très exigeant envers moi-même, a indiqué Johansen. C'est fantastique. Si nous pouvons gagner ici, ce serait incroyable. Vous voulez vous retrouver dans cette situation. Vous voulez être le joueur sur qui on compte. Ce n'est pas agréable quand vous connaissez des ennuis, mais cela fait partie du sport professionnel. Vous ne pouvez pas être parfait tout le temps. Si je peux aider cette équipe à gagner, ce serait formidable. Cette équipe prend une chance avec moi et veut me donner une autre chance. »

En voir plus